.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 A word for you, my kitten! FT. W. Berkley & B. Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: A word for you, my kitten! FT. W. Berkley & B. Wayne Lun 5 Mai - 14:24



« A WORD FOR YOU, MY KITTEN! »

Ft. W. Berkley & B. Wayne



Pourquoi j’ai enlevé un petit politicien ? Je ne sais pas, peut être que c’est son vif discours plein d’émotion et tremblant de bonne volonté qui a fêlé mon petit cœur de pierre ? Je suis un grand sensible ! Que voulez vous mes amis ? J’ai bien appris ma leçon vous savez. Il s’appelle William Berkley, il habite dans les beaux quartiers. A 17h, quand il sort de la mairie, son chauffeur vient le chercher. C’est presque trop facile. Oh mais vous savez ce qu’est le plus intéressant ? Son meilleur ami s’appelle Bruce Wayne. Ce nom ne vous dit rien? Pour ceux qui ne savent c’est un des hommes le plus riche du monde ! J’ai engagé des hommes de mains toujours avec mon masque sur la tête, je passe devant mes hommes que j’ai fais  aligner, je fais toujours tourner ma canne autour de mon poignet. « Messieurs ! L’heure est venue de s’en mettre plein les poches ! Notre cible, William Berkley ! Vous le connaissez, son meilleur ami c’est Bruce Wayne. Bruce Wayne est riche. Trop riche ! Il devrait partager son argent avec nous ! Je vous ai déjà expliqué. En avant. »
16h50 devant la mairie, je vois la grande voiture garée dans le parking des employés, il est bien désert. J’arrive, j’ouvre la porte et j’entre à l’intérieur, l’homme sursaute et me somme de partir de là. Je le trouve bien malpoli. Je sors le couteau de ma canne et la lame transperce son abdomen, il pousse un cri que j’étouffe avec un foulard blanc. Je sors ma lame et je lui découpe la tête, elle tient un peu en équilibre, je sors une souris synthétique que j’installe sur le siège passager, je sors de là avec les clefs de contact. Je me poste non loin de là. Quand je vois la cible entrer dans la voiture, je clique sur la commande de fermeture des portières présente sur la clef de contact et voilà notre proie prise au piège. Je sors une petite télécommande de mon chapeau   et en cliquant dessus, la souris que j’ai laissé sur le siège s’ouvre et libère un gaz soporifique dans toute la voiture. Je vois le politicien s’affaisser. Mon masque sur le nez, je vire le cadavre sur chauffeur par terre (en gardant la tête avec moi bien sur !) et je prends sa place. Je l’emporte avec moi ! Je fais entrer la voiture dans le parking souterrain de l’immeuble à l’abandon. Mes hommes trainent le corps jusqu’à une pièce sans fenêtre, je l’attache solidement sur une chaise.
Je sors le poste radio et j’insère un cd dedans puis le beau Danube bleu s’élève pour le plus grand plaisir de mes sens. Je ferme les yeux en dégustant cette jouissance auditive mais un homme de main entre et m’interrompt, je râle, fronce les sourcils avant de lancer un « QUOI ?! » assassin. Il me répond que le matériel est prêt en déglutissant. Je me calme et je leur fait signe d’apporter ici la caméra. Je lance un « Et action ! » La caméra tourne. Je papillonne devant. « Saluuuut, je me présente ! Eger ! Enchanté ! Je suis sur que l’on sera très bon ami mon cher Bruce ! Tu te demandes ce qu’il se passe et pourquoi cette vidéo ? Attends attends ! Je tourne la caméra centré sur moi sur William encore inconscient. Puis je pose la caméra pour qu’on le voie bien, je prends un verre d’eau que je montre à la caméra avant de renverser son contenu sur la tête du politicien qui se réveille dans un frémissement. Je ne peux m’empêcher de rire aux éclats ! On m’apporte un plateau de chirurgien où trônaient des outils peu sympathiques, un entremêlement de pinces, de seringues et de scalpels. Puis je commence à m’expliquer, C’est ton meilleur ami ? Je te demande à peine 4 millions de dollars, tu as intérêt de te magner à faire la transaction sur le compte en banque suivant : 2483574159B, je répète. 2483574159B. Voilà c’est noté ? Je te conseille de faire vite, les minutes tournent et j’ai toujours aimé les sciences pratiques ! Autant de dire qu’il a intérêt d’être solide ton ami ! »
Sur ces mots, j’enfile mes gants en latex avant de couper la vidéo. Je sors la cassette que j’emballe avec soin dans un carton où j’entrepose la tête du chauffeur que j’ai tué. Puis je paye très chère un postier pour qu’il aille délivrer le colis surprise contenant ma rançon au manoir Wayne.
[/color]

Codage by TAC

Revenir en haut Aller en bas
 

A word for you, my kitten! FT. W. Berkley & B. Wayne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: