.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 (eski) ever danced with the devil in the pale moon light ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: (eski) ever danced with the devil in the pale moon light ? Mer 11 Juin - 20:26

Ever danced with the devil in the pale moon light ?
esteban & vicki

Elle se laissa guider par le bellâtre à l'équilibre précaire qui lui servait de partenaire. Ses talons vacillaient légèrement, son sourire commençait à se figer lui aussi, luttant pour se maintenir et ne pas laisser une expression méprisante lui succéder. Rester polie et cordiale afin de ne pas risquer sa propre place au Gotham Globe au milieu de tous ces vicelards condescendants, capitalistes, malhonnêtes. L'alcool lui procure une étrange sensation de tournis ; elle n'avait su demeurer sérieuse et professionnelle, la mesquinerie embaumant l'air avait été trop enivrante. Elle reconnut finalement les dernières notes de la danse et se sépara presque aussitôt de son partenaire qu'elle trouvait particulièrement détestable. Il tenta de la poursuivre, séparant la foule en deux pour la rejoindre mais un regard assassin calma ses ardeurs. Très bien.
Vicki, légèrement étourdie, récupéra son large sac de cuir qui renfermait son appareil photo. Elle mitrailla le buffet, les invités qui se mouvait tout autour. Puis elle focalisa son appareil sur les quelques couples sur la piste jusqu'à ce que le mouvement circulaire qu'elle décrivait ne pointa son objectif sur l'instigateur de la mascarade. De son air sérieux, il parcourait ses hôtes du regard tout en discutant avec la nouvelle figure politique qu'il essayait de lancer à l'aide de tout ce faste. Elle zooma sur leurs mains qui se crispaient l'une sur l'autre, acte que la jeune journaliste s'empressa d'immortaliser frénétiquement avant qu'un steward suspicieux ne vienne s'interposer entre elle et la petite scène surélevée... Elle refusa avec agacement la coupe de champagne qu'il lui proposait et dissimula son arme au fond de son sac, se promettant de toujours garder un œil sur ce dernier, afin que la pellicule y demeure.
Ce qui signifiait bien sûr, qu'elle devrait se contenter de faire le pot de fleur hypocrite tout le reste de la soirée. Vicki décida donc de noyer son dépit dans la nourriture et l'alcool. Une fois ses souvenirs annihilés, elle n'aurait aucun remord à écrire quelque article trop enthousiaste pour être honnête.
Qu'est ce qu'elle ne ferait pas pour éviter les ennuis... et le licenciement.  
Code by Silver Lungs


[voilà désolée de l'extrême retard, mais on est pas encore Noël  je me rattrape en activité après mes épreuves de BAC, je finis le 30  j'espère que ce début pathétique t'ira néanmoins  )
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
29/09/2012

ϟ Participation :
2688


MessageSujet: Re: (eski) ever danced with the devil in the pale moon light ? Sam 14 Juin - 10:36

Ever danced with the devil in the pale moon light ?
esteban & vicki


Cette soirée était une occasion en or selon Valentini pour se faire une place auprès des grands pontes de Gotham. Vendre de la drogue aux petites gens s'était bien, mais il fallait viser plus haut. Bien entendu le Cartel n'avait pas attendu ce cher Valentini pour se développer, mais mon paternel appréciait ses conseils et ses contacts surtout et moi je trouvais amusant de trouver des mails de sa part dans ma boite. Il n'était plus sur Gotham mais il ne perdait pas une miette de se qu'il s'y passait. Il avait des yeux et des oreilles de partout, ce type m'impressionnait à sa façon et j'aurais adoré le rencontrer. Evidemment je n'étais pas sans savoir qu'il était du genre très propre sur lui et qu'il m'aurait très certainement détesté du premier regard. Je ne suis pas un homme qui prend grand soin de sa personne. Si je suis bien habillé, ce n'est pas ma volonté propre, c'est celles des toutous à mon paternel. Alvarez Senior veut que je le représente dans cette ville, je ne peux donc plus être celui que j'étais quand je vivais encore à Tijuana. Fini les bordels, fini les soirées alcoolisées à rentrer à point d'heure avec deux greluches. Il fallait que je présente bien, que je me lève tôt pour m'occuper du business, que je rencontre les clients et les intermédiaires, que je vois où en est la production, que je m'occupe des "désagréments" et surtout que je fasse ami-ami avec les gros bonnets de Gotham. Bref, tout ce que je déteste.

Si cela n'avait tenu que de moi, je serais dans une boîte de streap à me bourrer la gueule en jouant les chiens en chaleur, ce que, je dois bien avouer, je sais faire à merveille. Mais voilà, ma vie ne m'appartient plus, mon père en dispose comme bon il lui semble parce que comme il me le rappelle si souvent, il a le droit de vie ou de mort sur moi. Qui irait pleurer à Bâtard si je venais à disparaitre ? Personne. Mais si je fais tout ça, ce n'est pas par peur de mourir, mais plutôt pour la famille, parce que j'ai toujours appris que la famille passait avant tout. Est-ce un truc de mafieux ? Ou juste un truc de mexicain ? Aucune idée, mais je donnerais ma vie pour le bien être des miens. J'ai pris mon parti depuis longtemps de n'être qu'un bâtard et jusqu'à présent ça ne m'a jamais posé de problèmes. Je pensais que cette particularité allait me sauver de ce destin qui me débecte au plus haut point, mais je constate que non, je suis un Alvarez et en tant que telle, ma vie ne m'appartient plus. 

Ce soir donc, j'ai été invité - grâce à Valentini rappelons le - à cette soirée mondaine. J'ignore le pourquoi de la soirée et sincèrement je m'en fous. Je voudrais faire qu'acte de présence mais malheureusement je dois me mêler à la foule, ce qui m'ennuie déjà fortement. J'aurais dû venir accompagner, mon père aurait adoré que je sorte ma fiancée, que je la présente au monde ... Elle est plutôt hot, je n'aurais eu aucun mal à paraitre chanceux, mais je sais qu'on était pas prêt pour une sortie officielle. On a accepté notre sort, mais ce n'est pas franchement l'entente cordiale entre nous. Je sais que j'en suis grandement responsable, mais franchement ma vie est déjà un sacrés bazar, je ne la reconnais plus, j'aimerais qu'on me laisse le temps de m'y habituais avant de me pencher sur mon prochain mariage. Si mon père apprenait que je préférais fréquenter les bars plutôt que de passer une soirée avec ma future épouse, il en serait dingue, mais je m'en tape, je vais bientôt avoir la corde au cou, j'aimerais pouvoir profiter pendant que je le peux encore de ma liberté. Evidemment, je vous rassure, je continuerais à en profiter, mais autrement après le mariage, de façon plus discrète. Ce soir donc, je viens en célibataire. J'ignore ce que fais Carmen et je m'en fous. J'aurais pu venir avec son père, mon futur beau-père, mais l'avoir sur le dos toute la soirée à me rabâcher que si je ne prends pas soin de sa fille, il me tue, j'ai préféré passer mon tour. Alors je suis venu seul et c'est tant mieux. Certes je risque d'être plus facilement moi-même, ce qu'il ne faut pas, mais tant pis, je prends le risque. Je débarque en retard à la soirée, mon paternel désapprouverait mais il n'est pas là donc tant pis. Je fais un rapide tour d'horizon une fois le seuil de la porte franchi. Beaucoup de monde, trop à mon goût et tous des coincés du cul, ça va être festif comme soirée. Avec le topo que m'a fait Valentini, je reconnais assez rapidement l'organisateur de la soirée mais je ne me sens pas franchement prêt à aller le saluer. Je me dirige plutôt vers le buffet, attrapant une coupe de champagne au passage. Manger et boire, c'est ce que je sais faire de mieux. Je ne suis pas le seul à avoir eu l'idée, une jeune femme, blonde, plantureuse et franchement charmante, est également vers le buffet. Au vu de son visage, ça n'a pas l'air l'éclate totale, on est deux au moins. "Bonsoir" lui dis-je en esquissant un sourire, avant d'attraper un petit four ...
Code by Silver Lungs

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

(eski) ever danced with the devil in the pale moon light ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: