.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 And I don't ever ever want to grow up, eh {ft. Keira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
2183


MessageSujet: And I don't ever ever want to grow up, eh {ft. Keira} Jeu 17 Juil - 20:40

    Les basses saturées crachaient un rythme binaire simple mais efficace sur lequel une foule anonyme se déhanchait, abandonnant tout le poids de leur vie merdique dans des mouvements plus ou moins fluides, plus ou moins engourdis par l'alcool et exagérés par la drogue.

    Assis dans un carré V.I.P., Aaron descendait sa troisième vodka. Entourés de quelques amis, le rocker se perdait entre les conversations. Les visages se succédaient, identiques les uns aux autres : les mêmes yeux fardés, les mêmes lèvres brillantes et allumeuses, les mêmes corps à se damner moulés dans de petites robes qui n'en avaient que le nom. Bien que Tainted Fate appartenait à la scène musicale alternative, Aaron et ses acolytes avaient acquis une notoriété qui ne leur permettait plus de passer inaperçu au quotidien. Et ce soir, dans cette boîte branchée de la ville, connue pour sa musique électro lourde, confinant avec la trance et la dubstep, le groupe avait été reconnu. Mais loin de s'en plaindre, les quatre hommes profitaient de leur carré V.I.P. qui attirait à leur place les plus cupides et envieuses d'être vues au bras de.

    Néanmoins, Redfield visait plus haut que toutes ces charmantes plantes prêtes à tout pour exister ne serait-ce qu'une seule seconde dans leurs yeux : il avait donné rendez-vous à Keira, une bombe avec qui il avait sympathisé au cours de différentes backstage. La jeune femme était une amatrice du groupe, et sa plastique lui avait ouvert plus d'une fois les portes des coulisses. Elle avait ainsi partagé une demi-douzaine de soirées, et s'était montrée largement à la hauteur. Etonnamment, une amitié s'est liée entre le guitariste et la fan. Peut-être parce qu'il avait été le seul à ne pas lui faire de rentre dedans, ou du moins, à le faire en dernier. Malgré son apparence, Keira n'était pas une bimbo écervelée. A la rigueur, elle n'en avait que l'air froid et méprisant. Aaron ne pouvait pas se vanter d'avoir cerné la belle, mais il pouvait au moins prétendre la connaître un minimum. Depuis quelques temps, les soirées sex, drugs & rock'n'roll avaient été troquées contre des cours privés de guitare, toujours accompagnés d'un pack de bières et de joints. Le rocker aimait sa présence : elle l'apaisait et le faisait sentir important. Pour une fois, il apprenait quelque chose à quelqu'un, et n'était pas dans la position inverse, à recevoir toute l'érudition d'un sombre idiot. Bien évidemment, la plastique de Keira piquait leurs rencontres d'ambigüité. Aaron ne comptait plus le nombre de fois où il avait tenté de la trainer dans son pieux.

    Enfin, toujours était-il qu'il l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: And I don't ever ever want to grow up, eh {ft. Keira} Sam 19 Juil - 17:50

J'avais passé une horrible journée. Luka, un de mes coéquipiers les plus fidele, avait été arreter par la police pour un interrogatoire le matin même, et n'en était toujours pas sorti. Je ne savais donc pas dans quel pétrin j'étais. De plus, s'il arrivait à se faire libérer, j'avais deux options: changer complétement son identité ou le renvoyer en Russie. Dommage, je l'aimais bien, celui la.

La seule bonne nouvelle de la journée: je devais voir Aaron le soir. C'était un gars sympathique, avec qui je m'entendais bien. Il m'apprenait les bases de la guitare, et me permettais de m'aérer la tête. Il me faisait passer d'excellents moments, et je n'aurais refusé pour rien au monde son invitation.Il y avait cette petite ambiguïté entre nous qui rendait notre relation si spéciale. Nous n'étions jamais passés à l'acte, mais de nombreuses fois nous nous en étions rapprochés. Nous devions nous retrouver dans une boite de Gotham. La plus branchée, au passage.


Je sortis du taxi - je prenais toujours le taxi, je n'aimais pas devoir rester clean et le fait de rouler ivre ou stupéfiant multipliait énormément le risque d'être arrêter par la police, - ce dont j'évitais à tout prit - , juste devant la boîte. La file d'attente était tellement longue, qu'elle faisait tout le tour du bâtiment. J'y jetais un rapide coup d'œil, avant de me diriger vers le videur. Il m'avait déja vu en compagnie d'Aaron, étant lui aussi un fan du groupe. Je lui adressais un sourire avant de pénétrer dans la boite.


Une odeur de sueur mélangée à l'alcool vint me chatouiller les narines. La foule était déja en délire, les filles dansant le plus langoureusement possible dans le but de s'attirer le plus de mâle . Pauvres petites. Je me frayais un chemin tout en laissant mon corps s'imprégner des ondes de la musique. Arrivée près du carré VIP, je remis en place ma tenue, complètement de travers suite au déhanchement des corps contre le sien - un simple short, ou du moins ce qu'il en restait, vu le nombre de trous qu'il comportait accompagné d'un top noir. Quelques-uns de mes cheveux, bouclés ce jour-là, tombaient sur mon visage.

Un second videur se tenait devant le cordon rouge menant au carré VIP. De nombreuses personnes, majoritairement de personnes féminines, se trouvaient devant, tentant coûte que coûte d'entrée dans ce carré si sélect. Je me frayais un chemin, et arrivée devant l'imposant bonhomme, jeta un rapide coup d'œil derrière lui. Aaron était tranquillement installé, accompagner des membres de son groupe. Mon regard revint sur musclor. Je lui adressais un sourire, avant de me présenter. J'espérais que le rockeur avait pensé à annoncer mon imminente arrivée après de celui-ci. Le videur acquiesça, se retourna vers Aaron et lui demanda si j'étais bien la ''jeune demoiselle dont il lui avait parlé''. Il reçu une réponse positive et je pus finalement passer.

Les quatre membres du groupe étaient tranquillement posés autour de plusieurs cadavres de bouteilles. Je me faufilais entre Aaron et son batteur. Ce dernier était en cours de drague d'une blonde a forte poitrine, complément saoule et un peu collante. Je la poussais légèrement pour avoir assez de place pour pouvoir m’asseoir confortablement. Puis, je me tournais vers Aaron:

Hey le rockeur. Comment tu vas ce soir?

Un serveur passa près du carré. Je l'appelai d'un geste de la main.

Je vais prendre une tequilla sunrise pour commencer.

Il hocha la tête et se jeta parmi la foule de danseurs dans le but d'atteindre le bar. Je demandai à Aaron:

Comment s'est passé votre concert hier? J'ai eu que des échos positifs. Je suis vraiment déçue de ne pas pu avoir vu ça.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
2183


MessageSujet: Re: And I don't ever ever want to grow up, eh {ft. Keira} Jeu 24 Juil - 14:51

    Tout en sirotant sa vodka, Aaron dévisagea la foule anonyme, se perdant dans la lecture confuse de visages déformés. Un étrange sentiment de solitude s'empara de lui. On ne se sentait jamais aussi seul qu'au cœur d'une foule : les gens se passaient à côté, sans s'appesantir plus que nécessaire sur leur voisin. Chacun était régi de manière égocentrée, les yeux tournés vers son propre nombril.

    Lorsque son prénom déchira le silence dans lequel le rocker s'était plongé, il sursauta, rivant un regard sombre sur le type qui assurait la sécurité du carré V.I.P. Mais rapidement, ses traits se radoucirent à la vue de la jeune femme tant attendue. Comme toujours, elle était splendide, et n'avait bien évidemment pas tardé à attirer les regards. Bien que la boîte regorgeait de belles plantes, toutes ne pouvaient pas se vanter d'avoir autant de personnalité en fermant la bouche. Aaron fit signe au videur de la laisser passer.
    Keira se dirigea directement vers lui, ignorant presque le reste du groupe, affairé avec d'autres. Le musicien fit une place à son amie et l'accueillit avec son plus beau sourire. La belle semblait en forme. Tant mieux. Aaron avait envie de vivre à fond sa soirée, de s'évader de la routine et d'oublier toutes les conventions qui régissaient sa vie : il avait envie de fuir sa vie, et de cesser de jouer à être l'ombre de lui-même.

    Bien ma belle. Et toi, comment tu vas ?

    Les us et coutumes voulaient que l'on réponde positivement au "ça va", dont l'allure était toujours méprisante. Qui se souciait réellement de la réponse ? Les vrais amis ? Alors, dans ce cas, mieux valait mentir pour ne pas les inquiéter. Aaron en voulait pas être un boulet, d'autant plus que depuis quelques mois il avait pris la sale habitude de se plaindre à longueur de journée sur sa merdique vie. Les derniers évènements n'avaient pas manqué d'ébranler son psychisme, fragilisé par les années. Il s'était en quelque sorte rompu, brisé de l'intérieur et il ne parvenait à recoller les morceaux tout en donnant une cohérence à la forme qu'il sculptait, censée le représenter.

    Je pense que t'as raté le concert de ta vie ! plaisanta t-il, avant d'ajouter, si tu avais envie d'être coincée entre des tas de gamines hystériques. Sincèrement, c'était un bon concert, dans une petite salle assez intimiste. Le public était d'enfer, bien que trop pré pubère à mon gout. De toute façon, les concerts se jouent à la qualité des backstages... Et il manquait quelques visages réconfortants, conclut-il à son intention.

    Malgré l'amitié à laquelle se cantonnait leur relation, Aaron ne pouvait s'empêcher de la flatter. Il ne pouvait dire pour quelle raison. Faire plaisir ? Obtenir quelque chose ? Paraître sympa ? Toujours était-il qu'il pensait ce qu'il avançait.

    Qu'est-ce qui t'a retenu ? demanda Aaron, l'air faussement jaloux.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: And I don't ever ever want to grow up, eh {ft. Keira}

Revenir en haut Aller en bas
 

And I don't ever ever want to grow up, eh {ft. Keira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: