.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
anipassion.com
Partagez | 
 

 En tant que professionel [ Dick Grayon ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
18/01/2014

ϟ Participation :
701


MessageSujet: En tant que professionel [ Dick Grayon ] Lun 2 Fév - 14:41

- Je ne sais pas trop ...

La jeune femme croisa les bras comme si elle tentait de se protéger du reflet qu'elle voyait dans le miroir. Elle avait mit tant de temps à se préparer et maintenant, elle était en proie à l'hésitation et au renoncement. Elle était pourtant superbe dans une belle tenue de soirée qui devait certainement valoir plus cher que la majorité des choses dans la pièce. Tout avait été fait pour que ses formes soit mise en valeur : un beau décolleté , une jupe bien au dessus du genou, des chaussures à talons qui faisait bien remonter ses fesses. Ses yeux étaient surligné d'un léger coup de crayon noir qui surlignait son regard noisette. Un rouge à lèvres discret qui donnait à sa bouche un aspect pulpeux et séducteur. C'était en tout cas l'avis de la personne assise sur le lit derrière elle.

Alors que la jeune femme détournait son regard du miroir, l'homme se leva lentement et sans un bruit pour venir coller son torse contre son dos. Ses mains se posèrent sur ses épaules nues avant qu'il ne caresse sa peau douce avec ses pouces. La jeune femme tressaillit à son contact, comme si une brise fraiche venait de traverser la pièce. L'homme se pencha légèrement en avant, ses lèvres frôlant le lobe de la jeune femme qui fut parcouru d'un nouveau frisson. Sa voix chaude et douce glissa dans son oreille pendant qu'elle tentait de profiter de la chaleur des mains de son protecteur.


- Ne t'en fais pas. Je ne te lâcherai pas des yeux.

Sa main glissa le long de son bras, avant que ses doigts ne se lie à ceux de la jeune femme qui s'empressa de les étreindre avec les siens. D'un mouvement lent et tendre, Kenny Steele amena la jeune femme face à lui et lui adressa son plus beau sourire. Le contact visuel était établi et le malfrat pouvait presque sentir la jeune femme fondre entre ses mains. Ses doigts lâchèrent les siens avant que son bras ne se love autour de sa taille. Il posa sa main libre sur la joue de la jeune femme qui semblait se réveillé à son contact.

- Tu n'a qu'à jouer ton rôle. Tu te débrouilleras bien, j'en suis certain. Et puis je serai là au cas où.

La main de Steele poussa doucement la chevelure de la jeune femme et frôla son oreille où était positionné discrètement une oreillette. La jeune femme se mit à sourire au voyou, visiblement rassuré par ses paroles. Kenny déposa un baiser sur son front en lui murmurant un " courage " avant de la lâcher. Revigoré d'une énergie nouvelle, la jolie jeune fille se retourna vers le miroir et se regarda une dernière fois. Elle était prête.

Plus tard dans la soirée ...

L'ambiance dans le bar du casino était propice aux discutions. Ce n'était pas le genre de rade qui fleurissait à Gotham en cet époque de récession. Il n'était pas question de musique trop forte, d'alcool pré-mélanger qui envoie au tapis à la première gorgée et aux conversations grasses et maladroite. Non c'était plutôt le coin BCBG, à la clientèle plutôt aisé, une douce musique d'ambiance venant se mêlé aux chuchotements discrets des quelques personnes présentes qui regardait un groupe jouer tranquillement un air de jazz. La lumière était tamisé donnant un air reposant dans un endroit réputé pour son ambiance electrique. Dans un coin de la pièce, à l'abri des regards indiscrets, la jeune femme tripotait nerveusement son petit sac à main, son regard balayant la salle à la recherche de quelque chose qu'elle ne trouvait visiblement pas.

- Détends toi.

La voix résonna doucement dans l'oreillette de la jeune femme qui se raidit. Elle chercha Kenny du regard mais ne le trouva pas dans cette ambiance sombre. A la place, un des serveurs s'approcha d'elle et déposa un verre contenant un liquide bleu en disant que c'était de la part d'un admirateur. La jeune femme sourit au serveur en le remerciant et regarda le verre. Il savait comment lui faire plaisir. Mais alors qu'elle allait mener le verre à ses lèvres, la voix du truand résonna à nouveau dans son oreille.

- C'est lui. Le brun avec la barbe.

Une dernière fois, la jeune femme tenta de trouver Kenny du regard. Elle se serrait sentit beaucoup plus en sécurité si il était à coté d'elle mais Steele avait été clair. Il ne voulait rencontrer aucun de ses potentiels partenaires tant qu'il n'était pas certain de leurs capacités. Et c'était son rôle de jouer les intermédiaires. La jeune femme rentra immédiatement dans son rôle, non sans une pointe de stress. Kenny lui avait dit que sa description avait été passé. Il la reconnaitrait sans doute.

Plus loin dans la salle, Kenny avait une vue imprenable sur la table de sa complice sans pour autant être vu. Il avait décidé d'adopter une nouvelle approche, beaucoup plus prudente. Ses relations avec ses derniers partenaires ne s'étaient pas très bien terminé, il voulait à présent être sûr que ses associés ne sont pas des psychopathe ou des petits voyous à la manque. C'était aussi l'occasion de tester sa nouvelle maitresse. Kenny avait immédiatement senti la fragilité de la jeune femme et s'était insinué en elle, comme un poison pernicieux. Ses paroles enrobé de miel et ses attentions avaient sût touché son cœur, créant par la même occasion un lien très fort qui était à sens unique. Elle était son jouet, sa marionnette. Peut être en avait-elle conscience, peut être pas, tout ce qui importait à Steele, c'était qu'il pouvait en faire presque ce qu'il voulait. Et aujourd'hui, elle serait son intermédiaire.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
06/09/2014

ϟ Participation :
93


MessageSujet: Re: En tant que professionel [ Dick Grayon ] Mar 17 Fév - 23:08

A Little Less Conversation
Kenny ∞ Dicky
Ergot n'est pas vraiment un boulot qui paye bien. Bon ok, la Cour m'entretient mais c'est bien tout… Ça paye l'appartement et une partie de ce que je mange, mais je ne dirais pas non à avoir un peu plus par moment… juste de quoi avoir des petits extras. Pourquoi ? Oh ne serait-ce que pour payer ce fameux restaurant chinois à Bab's… Je vais avoir l'air de quoi moi si je débarque chez elle, mais sans la bouffe ? À pas grand chose. Alors c'est pour ça que je me trouve ici ce soir, dans ce casino plutôt chic, dans lequel j'ai l'impression de ne pas avoir ma place. Ce lieu où une musique douce serre de couvertures aux conversations qui flottent doucement dans l'atmosphère. Le genre d'endroit bien trop calme où trop de gens bien aisés peuvent traîner… Un bien drôle de lieu de rendez-vous à mon avis. Mais soit. De toute façon, ce n'est pas comme si nous allions y passer la soirée. Je ne suis là après que pour rencontrer… L'intermédiaire de mon potentiel futur partenaire. Une petite blonde enroulé dans une tenue de soirée, le genre qu'on ne pas louper à moins de ne pas vouloir regarder. Enfin… C'est en tout cas ce que je dois chercher au milieu de cette foule étrangement calme et gracieuse. J'esquisse une moue presque de dégoût lorsque je commence à déambuler dans l'établissement, ne me sentant pas vraiment à ma place. Je ne dis pas que je n'apprécie que les bas-fond de cette ville, mais je déteste me retrouver au milieu de la foule, plongé dans une masse anonyme qui a le don de m'étouffer. J'ai presque l'impression de me noyer au milieu de ses inconnus, d'être comme une tâche sur ce tableau à la composition bien trop calme. Après tout, je ne suis pas fait pour ce genre de rassemblement, je ne sous bon qu'à me dissimuler dans l'ombre, comme le chasseur nocturne que je suis.

Finalement je finis par croiser le regard de la fameuse blonde, qui les lèvres dans un cocktail à la couleur bleu presque douteuse, semble nerveusement m'attendre. Panique pas ma belle, me voilà. D'une démarche assurée et calme je m'approche de sa table, croisant son regard alors qu'elle repose le verre face à elle. Sans un mot je m'installe avec elle, considérant rapidement le verre du regard avant de revenir me concentrer sur elle. Classique le coup de l'intermédiaire sexy, le genre de minette que les mecs aiment reluquer et qui souvent passent plus de temps à avoir le nez dans son décolleté que dans son regard. Le genre de fille qui sert d'appât, tout au plus. Une belle façade qu'on présente et derrière laquelle on se cache. Tout au plus un vague écran de fumée, certes charmant à souhait, mais un vague artifice tout de même. Mes prunelles se posent dans les siennes, mais c'est à peine si je la regarde vraiment, c'est comme si je regardais au travers d'elle… Parce qu'au fond, elle ne m'intéresse pas. Après tout, je ne suis pas là pour elle, mais pour celui qui dans son ombre a organisé ce rendez-vous. C'est lui qui m'intéresse… Mais pour que celui-ci daigne s'approcher, il va d'abord falloir gagner sa confiance…

"Étrange manière de se rencontrer, surtout dans un endroit aussi calme et sûr que celui-ci… Mais je peux comprendre… L'alcool a l'air de meilleur qualité que dans les autres bouges de cette ville."

J'esquisse un sourire alors que mon regard parcourt le reste de la salle, à la recherche de l'inconnu derrière la blonde. Mais tout ce que vois c'est une foule d'anonyme, de couples et de personnes seules, qui tentent étrangement de former un tout. Une masse informe qui m'agace. Je pousse un soupir avant de revenir m'intéresser à sa personne.

"Je parie que c'est le moment où l'entretien commence, pas vrai ? Celui où votre patron va me tester… Simplement pour voir si je suis "digne de confiance"…"

Comme si je pouvais complètement l'être. Après tout mon job c'est d'éliminer mes cibles, pas de garder des enfants. Mais ça… Ce n'est pas vraiment inscrit sur mon résumé. Bref, passons. Je lui adresse un vague sourire avant de reprendre.

"Pendant que vous y êtes, demandez-lui de nous resservir un verre de ce que vous sirotez nerveusement, ça vous détendra peut-être de recevoir une autre attention de sa part.."

Faut bien commencer quelque part.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
18/01/2014

ϟ Participation :
701


MessageSujet: Re: En tant que professionel [ Dick Grayon ] Mar 24 Fév - 13:54

La jeune femme tenta de ne pas se laisser impressionner par le malfrat qui venait vers elle. Elle se redressa et lia ses mains autour du pied de son verre tentant de prendre une attitude décontracté comme si tout cela était naturel pour elle. Mais dans sa poitrine, son cœur battait à tout rompre. Il n'était plus qu'à quelques pas d'elle. Un peu décontenancé lorsque le jeune homme la regarde dans les yeux, ses doigts tripotent le verre nerveusement. Lorsqu'il arrive à sa table, elle lève les yeux pour l'observer, bien qu'elle ne sache pas trop quoi chercher chez lui. Ce n'était pas son rôle après tout.

Il lui adressa la parole, parlant distinctement et d'un langage plutôt correct. Les mots sont bien choisis. Depuis sa table, Steele entendait tout. Il était pour le moment satisfait. Bien que le jeune homme n'était pas comme un poisson dans l'eau dans cet atmosphère, il n'en avait pas fait des tonnes non plus. Beaucoup de criminelle ont tendance à faire des caisses de leur condition, ce n'était pas ce que chercher Kenny. Non, il cherchait un fantôme, un caméléon comme lui. Il était direct, encore un bon point. Il lui fallait quelqu'un qui sait ce qu'il fait et sûr de lui.

La voix résonna doucement dans l'oreille de la jeune femme. Il était temps que le marionnettiste tire un peu les ficelles de son jouet. Elle adressa un sourire poli à son interlocuteur en se redressant gracieusement. Sa main quitta son verre pour désigner la place à ses cotés.


- Installez vous Monsieur Grayson.

Ses jambes se croisèrent sous la table pendant qu'elle regardait dans la salle. Elle fit signe à un garçon de salle, désignant son verre avec son index d'un geste gracieux. Lorsque celui-ci comprit, elle retourna son attention vers le jeune homme.

- Monsieur Grayson, qu'est ce qui vous dis que je ne suis pas réellement votre employeur ? Est-ce si étrange à Gotham qu'une femme ait besoin de vos services hm ?

Elle prit son verre d'une main délicate avant de trempé ses lèvres dans le cocktail. Après une toute petite gorgée, elle déposa le verre face à elle avant de lier ses doigts de la même manière que lorsqu'il s'était approché d'elle. Elle pencha légèrement la tête sur le coté.

- Mais ne perdons pas de temps en effet, j'ai un travail à vous proposer. Extrêmement bien payé.

Une de ses mains se décolla de son verre, alors qu'elle détournait son regard pour regarder à coté d'elle. Son index se balada gracieusement sur sa nuque comme si elle cherchait à chasser doucement quelque chose de sa peau.

- Vous m'avez l'air de quelqu'un de parfaitement compétent mais pour ce travail, la compétence ne suffit pas, il me faut ...

- De l'excellence. C'est pourquoi j'aimerais tout d'abord vous proposez une tâche, une sorte ... D'essai. Vous en sentez vous capable ?

Depuis sa " cachette ", Steele dictait chaque mots et chaque gestes à sa complice. Il la trouva étonnamment à l'aise dans son rôle, elle qui était pourtant tellement timide. Son portable à l'oreille, il entendit la jeune femme prononcer ses derniers mots. Ils entraient dans le vif du sujet.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
06/09/2014

ϟ Participation :
93


MessageSujet: Re: En tant que professionel [ Dick Grayon ] Sam 14 Mar - 18:50

A Little Less Conversation
Kenny ∞ Dicky
Pourquoi j'en doute ? Parce que la femme en face de moi n'a pas le regard du prédateur, mais celui de la proie. Elle est le genre à chercher à trouver le genre d'homme qui sèment le chaos et s'y accrocher désespérément par amour. Le genre de créature désespérée qui aiment se faire manipuler. Le genre de femme que j'ai du mal à respecter. Seulement je ne dis rien me contentant simplement de la regarder, un vague sourire au coins des lèvres. C'est ça, fais-moi ton numéro, prends-moi pour un idiot. Tu sais quoi ? Faisons comme si de rien n'était pendant encore quelques temps, de toute façon, au bout d'un moment tu devras laisser l'homme qui se cache dans ton ombre sortir. Ses doigts se referment délicatement sur le verre dont elle en boit une gorgée.

"Oh rien, mais disons que vous ne ressemblez pas au genre de femmes qui ont besoin de mes services habituellement… Voilà tout."

Je me force à rester charmant, à conserver ce sourire de façade, histoire d'avoir l'air… Humain. Porter le masque a tendance à effacer l'homme qui se trouve derrière, ne laissant que la marque fade du costume. C'est fatiguant parfois de revenir vers eux, de devoir jouer un rôle… De ne plus savoir ce qu'on est réellement, de devoir jouer à quelqu'un… De ne plus être sûr si l'on fait semblant d'être humain ou si on en a même oublié la personne qu'on était. C'est déroutant pour être franc. Dérangeant. Je croise rapidement son regard. Ouais, cessons de perdre notre temps. J'ai un vague sourire à sa remarque avant d'hausser un sourcil. L'excellence, hein ? C'est pour cela que je suis là, n'est-ce pas ? Mais ce qui arrive à m'amuser c'est qu'elle me propose de lui prouver ce que je vaux réellement.

"Si vous m'avez fait demander c'est que vous savez que je suis bon, mieux que je suis excellent… Sinon vous auriez cherché quelqu'un d'autre, vous m'avez l'air d'être le genre de personne qui n'aime pas tellement perdre son temps avec ce qui ne le méritent pas. Mais soit, je me plie à votre jeu… Ordonnez et vous verrez que je suis l'homme qu'il vous faut."

C'est peut-être présomptueux de ma part, mais ne suis-je pas l'ombre qui règne dans tout Gotham, le vrai justicier de cette ville. Celui qui purge les rues de cette ville grouillante. Bien sûr que je suis bon, au point même que personne n'est au courant de mon existence… Tout le monde pense que je ne suis qu'un mythe, une comptine que l'on raconte aux enfants, les restes d'une histoire que tout le monde a oublié… Et c'est peut-être mieux ainsi, n'est-ce pas ? Même si je dois avouer qu'il est assez désagréable de constater que l'on ose me prendre pour un débutant… Mais soit. Si la petite distraction qui sert d'écran de fumée veut me tester, jouons alors. De toute façon, ce n'est pas comme si j'avais autre chose à faire… Et puis pour être franc l'argent commence à manquer, alors si pour avoir de quoi finir le mois je dois simplement me prêter à ce jeu ridicule, soit. Au moins ça aurait peut-être le mérite de m'occuper un peu. Non pas que l'endroit est d'un ennui certain, mais tout de même. C'est pas vraiment le entre d'endroit qui me donne envie d'y passer ma soirée. J'adresse un léger sourire à la jeune femme face à moi, mes doigts tapotant doucement la table.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
18/01/2014

ϟ Participation :
701


MessageSujet: Re: En tant que professionel [ Dick Grayon ] Mer 25 Mar - 15:51

L'impatience semblait se lire sur le visage du jeune homme. Une sorte de tempérament fougueux caché sous une montagne de calme. Il avait aisément deviner que la jeune femme n'était pas l'instigateur du contrat mais elle devait jouer son rôle jusqu'au bout, même si sa couverture était grillé. Un frisson de crainte lui parcouru l'échine en se demandant si son attitude n'avait pas fait capoter tout le plan de Steele. Mais la voix dans son oreillette la rassura. Ses épaules se détendirent alors qu'elle laissa son regard vagabonder dans la salle du bar du casino. Elle lâcha d'une voix calme.

- En effet, je suis une femme assez occupée. Et comme vous sembler disposé à passer le phase d'essai, ne perdons pas plus de temps.

La jeune femme se redressa légèrement avant de prendre son sac à main. Elle l'ouvrit doucement et fouilla à l’intérieur avant de sortir un petit téléphone jetable qu'elle posa sur la table. Elle le poussa vers Grayson avant de poser un coude sur la table et de poser son menton sur ses doigts fins.

- Gardez ceci avec vous. Un de mes hommes vous contactera en temps voulu. Il n'y a qu'un numéros dessus. N'appelez avec que si vous jugez que l'offre ne vous intéresse plus.

La jeune femme sourit poliment avant de prendre à nouveau son verre pour y tremper ses lèvres. Lorsque le contenu du contenant fut absorbé par la jeune femme, elle glissa sur la banquette avant de se lever gracieusement. Il vint vers le jeune homme en laissant glisser ses doigts sur la table avant de lui tendre la main.

- J'espère que vous accepterez mon offre monsieur Grayson. Je suis convaincue que vous pouvez faire un allié particulierement performant.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
06/09/2014

ϟ Participation :
93


MessageSujet: Re: En tant que professionel [ Dick Grayon ] Dim 12 Avr - 9:32

A Little Less Conversation
Kenny ∞ Dicky
Oui. Cessons de perdre mon temps. Je ne suis pas un homme patient. Je déteste perdre mon temps et je déteste encore plus jouer à ses jeux stupides. À savoir qui est qui, à savoir si je suis digne ou non de ce job… Tout cela m'agace autant que ça m'ennuie. J'estime avoir mieux à faire. Mais soit. Je hausse un sourcil face à la jeune femme, lui adressant un de ses sourires artificiels à souhait. Je la regarde fouiller en silence dans son sac avant de regarder le temps d'une seconde le téléphone qu'elle dépose face à moi. Mes doigts recommencent doucement à tapoter le bois de la table alors que je croise son regard. Je hausse un autre sourcil. Je n'aime pas trop ce genre de procédure. Je ne suis pas son employé et encore moins son larbin. Je grince déjà des dents quand je vois mes supérieurs me  traiter comme un chien, moi qui suis pourtant l'ergot, le bras armé de la Cour. Alors si d'eux je le tolère à peine, de cette simple femme je dois avouer que j'avale de travers. Je serre les dents alors que je m'abstiens du moindre commentaire tandis qu'elle trempe ses lèvres dans le liquide affreusement bleu. Un pion. C'est tout ce qu'elle est. Je ne lui rends pas son sourire et quand elle se lève pour me quitter, je considère une seconde sa main avant de me lever à mon tour. D'un geste lent je me relève pour refermer ma veste, lui adressant un sourire presque méprisant.

"Je ne vois pas de raison de refuser après tout. Et pour être franc, j'attends cet appel avec impatience."

Mes doigts se referment doucement autour de sa main, alors que je croise à nouveau son regard. Et le sourire que lui adresse est une d'une froideur presque comparable à celle qu'elle peut voir dans mes yeux. Je sais que tu n'es rien. Qu'une façade. Un pion tout juste bon à faire bonne figure pour son patron. Tu ne m'intéresses pas. Et jouer avec toi n'est même pas amusant. Parce qu'en ses lieux, je sais qu'il y a quelqu'un pour veiller sur toi, quelqu'un qui fera attention à ce qu'il ne t'arrive rien… Et puis ici… Ça ferait mauvais genre. Je me contente donc de l'observer avant de la laisser filer sans rien ajouter, ne pouvant m'empêcher de laisser mon regard descendre le long de ses courbes délicieuses. J'esquisse un vague sourire avant d'attraper le téléphone et de disparaître à mon tour dans la foule du bar, glissant entre les silhouettes, me fondant dans la masse avec une aisance presque effrayante. Et lorsque je retrouve le ciel nocturne de Gotham, un sourire m'échappe. Je remonte le col de ma veste avant de commencer à lentement déambuler dans les rues, me laissant bercer par le chant si particulier de la ville.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: En tant que professionel [ Dick Grayon ]

Revenir en haut Aller en bas
 

En tant que professionel [ Dick Grayon ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Gotham City :: Uptown Gotham :: Casino-
Sauter vers: