.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Une future journaliste en quête de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
1697


MessageSujet: Une future journaliste en quête de la vérité Mar 1 Sep - 20:11

Ophelia
Lou-Ann
Draven-Wayne

Citoyens
ft. Chloé Moretz

Informations générales
Bonjour Invité. On m'appelle plus souvent O. même si en réalité je m'appelle Ophelia Lou-Anne Draven-Wayne. J'ai 18 ans et suis née le 1er mai à Gotham. Je suis d'origine Américaine, avec des origines française. On dit de moi que je suis 3 DÉFAUTS ET 3 QUALITÉS. Je suis 1ère année de journalisme à l'Université de Gotham et côté vie sentimentale je suis Hétérosexuelle et En couple avec Edward Montoya. Il faut savoir que que mes parents sont morts devant mes yeux quand j'avais trois ans, que j'ai vécu à l'orphelinat jusqu'à mes 16 ans et que je suis aujourd'hui la fille adoptive du célèbre milliardaire, Bruce Wayne. Et petit détail qui a son importance : j'attire les ennuis comme un aimant ...


Informations physiques et psychologiques
Vivre dans le luxe change le quotidien, c'est évident, mais ça n'a pas changé qui je suis réellement. Je n'ai jamais été très à l'aise dans ma peau. J'ai eu une adolescence un peu difficile, rêvant d'être quelqu'un d'autre, mais je pense que c'est le cas de beaucoup d'adolescentes, je ne suis pas une exception dans la matière. J'aurais aimé être grande, mince, avec de beaux cheveux cascadant dans mon dos, toujours tirée à quatre épingle, portant toujours les derniers habits à la mode et toujours bien maquillée, sans excès, juste ce qu'il faut pour avoir un teint de pêche, des yeux de biche et des lèvres attirantes. Seulement quand on vit dans un orphelinat, on n'a pas les moyens de bien se saper et se maquiller devient un peu une corvée quand on est un garçon manqué. J'aurais aimé être une jeune fille studieuse et populaire, toujours prête à rendre service, la main sur le coeur et une ribambelle de prétendants attendant devant ma porte que je décide lequel va m'emmener au bal de fin d'année ... Le bal de fin d'année ... avant d'être adoptée, je n'avais même pas envisagé un seul instant que j'en aurais un. Qui voudrait être mon cavalier ? Moi, une gamine des rues, sans parents, sans avenir et sans passé. Je n'avais aucune confiance en moi, j'ignorais ce que me réservait l'avenir et j'avais peur de me réveiller un matin en me rendant compte que rien de bien ne pourrait m'arriver. Mais voilà, les choses ont changé et je ne peux que m'en réjouir.

Du haut de mes 18 ans, je peux dire que d'une certaine façon, la vie me sourit enfin. Je dis d'une certaine façon parce que tout n'est pas tout beau, tout rose, mais je vous raconterais un peu plus tard pourquoi. Je suis une adolescente assez classique dans l'ensemble, si on enlève le fait que je suis dorénavant l'héritière Wayne. J'ai la chevelure de ma mère si j'en crois les photos que j'ai d'eux et les yeux de mon père, grands et bleus. Je suis assez maladroite, à croire que je ne contrôle pas encore ce corps qui est le mien. Je ne suis pas vraiment douée pour mentir, je crois que c'est la peur qui me fais craquer assez rapidement. Je joue les grosses caïds pour montrer que j'ai peur de rien ni de personne mais personne ne me croit, je ne dois pas être douée pour jouer la comédie. J'ai pris confiance en moi, ce qui n'était pas gagné d'avance. Il m'a fallu du temps, presque 2 ans en fait. Ce que je suis aujourd'hui, je ne le dois pas seulement à ma volonté et à mon courage, mais également à mon entourage. Bruce et Alfred m'ont apprivoisé. Ils m'ont offert un toit, à manger, une protection et énormément d'amour. Ils croient en moi et veille sur moi et ça m'aide à avancer et à me dire qu'aujourd'hui, je sais enfin ce que veut dire le mot "famille". Dans cette belle aventure, j'ai rencontré également mon héros, un musicien qui m'a fait rêvé en écoutant sa musique, qui m'a fait baver en apparaissant dans les magasines ou la tv, qui m'a éblouie par son talent. Aujourd'hui, sans que je comprenne encore comme ça a pu arriver, il est devenu mon ami, mon mentor et mon grand frère de coeur. Celui qui m'a prouvé que l'impossible n'existait pas et que l'argent ne fait pas le bonheur. Il a été mon ami bien avant que je devienne "quelqu'un" et qui, j'en suis sûre, sera là si je devenais redevenir "personne". Et puis il y a Lui, le garçon qui m'a prouvé que l'amour pouvait être dans les deux sens, qui m'a fait découvrir le respect de l'autre, la douceur et les marques d'attention. Celui qui me respecte et qui m'aime pour ce que je suis et non ce que je représente. Toutes ces personnes dans ma vie m'ont fait découvrir un monde que je ne connaissais pas, elles m'ont fait grandir et m'ont appris beaucoup sur moi. Je n'ai que 18 ans, mais je sais que moi aussi, je peux faire de grande chose dans la vie. Je tiens à cette ville et j'ai envie de me battre pour ceux qu'on oublie trop souvent. Je veux que la vérité éclate enfin au grand jour, que tout le monde sache qui sont les gentils et les méchants. Je veux devenir la voix du peuple, cette justicière armée seulement de sa plume pou combattre le crime ... Parce que la violence ne résout rien, mais les mots peuvent être source de victoire !


Informations sur le joueur
Coucou les loulous, alors moi c'est Naïa. Je suis arrivée sur le forum quelques semaines après sa création et je n'en suis jamais partie. Je suis admin' et c'est toujours un plaisir que de venir vous embêter What a Face Le code du règlement est validé par mes soins    Sinon je suis présente tous les jours ou presque.

A CITY OF EVIL V 2.0 | CSS Kusumitagraph'

_________________

    Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
1697


MessageSujet: Re: Une future journaliste en quête de la vérité Mar 1 Sep - 20:11


J'aime Gotham
Ma vie est ici et nulle part ailleurs. Au début je n'avais pas le choix, je n'avais nulle part où aller et je n'avais pas d'argent pour m'en aller. Et puis aujourd'hui, je n'ai juste pas envie de partir. C'est ma ville, ma maison, mon foyer, je ne vais pas fuir parce que des fous ont décidé de mettre Gotham à feu et à sang pour des histoires de territoire. Ma famille est ici. Je veux devenir journaliste pour dénoncer le mal qui ronge Gotham. Je veux que les choses changent et même si je ne peux pas le faire toute seule, je veux pouvoir contribuer à ce changement.


This is my story
Ma mère était française, elle s'appelait Inès et mon père était américain, il s'appelait Eric. Ils se sont rencontrés quand ma mère est venue faire un semestre à Gotham, en Art. Elle n'a jamais quitté Gotham, ils se sont mariés 6 mois après leur rencontre pour que ma mère obtienne la nationalité Américaine. Au bout d'un an, ma mère est tombée enceinte. Ils ne gagnaient pas beaucoup d'argent mais ils étaient heureux, ils étaient ensemble et ils allaient m'avoir. Pendant 3 ans, ils eurent l'impression de vivre au paradis, même si la vie à Gotham n'est pas toujours rose, tu peux toujours t'en sortir en faisant des petites boulots pour arrondir des fins de mois. Mais trois ans après ma naissance, le soir d'Halloween, une bande de racailles est venue frapper à la porte de notre appartement. Ils ont battu et violé ma mère, ils ont obligé mon père a les regarder avant de l'exécuter en le jetant par une fenêtre. Lui est mort sur le coup, ma mère a succombé à ses blessures une trentaine d'heures plus tard. Et moi, témoin de tout le drame, je fus placé sous la tutelle de l'état, dans l'orphelinat de Gotham.

Tout ce que je vous raconte, je ne m'en souviens pas, on me l'a raconté et je l'ai lu dans le dossier de mes parents. Normalement je n'y ai pas accès mais vu le temps que je passe au poste de police, j'ai fini par bien connaître les lieux et j'aime bien farfouiller dans leurs archives, même s'ils détestent ça. Je n'ai pas peur des flics, en général ils sont cool, ça ne leur plait pas spécialement de me voir débarquer au poste parce qu'ils savent que j'ai encore fait une connerie, mais si je débarque c'est que je vais bien, c'est plutôt bon signe. Et puis ils savent que je n'ai pas un mauvais fond, je me cherche juste et je n'ai personne pour m'imposer de limites alors forcément ça n'aide pas. Cela dit je n'ai jamais vraiment fait de choses graves, c'est plutôt des délits mineurs, vol à l'étalage, bagarres, tentatives de vol, fugues, rien de bien méchant. En plus je suis assez mauvaise pour faire le mal, alors ça ne devrait même pas compter. C'est vrai, à chaque fois que j'ai tenté de jouer au pic-pocket, on m'a pris la main dans le sac, c'était ridicule. Et vu que je ne sais pas mentir, ça en devient franchement honteux, je deviens toute rouge, je balbutie quelques mots, j'esquisse des sourires qui ressemblent à des grimaces et après je pars en courant.

Je n'ai pas grand chose à raconter sur ma vie, en dehors du drame qu'ont vécu mes parents, il ne s'est rien passé d'extraordinaire dans ma vie. Je suis une orpheline comme les autres, complètement paumée, qui n'arrive pas à se lier d'amitié avec les gens de mon âge parce que je les trouve tous trop enfantin à mon goût. Parfois j'ai l'impression que j'ai grandi trop vite, je me sens plus âgée que ce que mon corps révèle, et je ne suis pas la seule à le dire. Mais parfois, je redeviens une enfant, surtout quand j'ai peur, je fonds en larmes, je cherche du réconfort, je fuie. J'ai toujours rêvé d'avoir un père et une mère, de pouvoir les appeler papa et maman. Quand mes camarades d'école parlent de leurs parents, quand je les entends se plaindre d'eux, je leur dis souvent qu'ils ne se rendent pas compte de la chance qu'ils ont. Je rêverais pouvoir avoir quelqu'un qui me dit ce que je dois faire et ne pas faire. Qui m'engueule quand je fais une bête et me félicite quand je fais quelque chose de bien ou que j'ai une bonne note. Qui m'écoute parler de ma journée ennuyante, gardant malgré tout le sourire, rien parce que c'est moi et qu'il est important pour cette personne que j'aille bien. J'aimerais quelqu'un pour me border le soir, qui me raconte des histoires quand je n'ai pas sommeil, qui vient me veiller quand je suis malade et qui dors avec moi quand je fais des cauchemars. Mais je n'ai personne qui s'occupe de moi, si je disparaissais du jour au lendemain, je ne suis même pas sûre qu'on le remarquerais. Je sais que je peux être très lunatique, capricieuse et que d'avoir quelqu'un sur le dos pour me donner des ordres me mettrais hors de moi, mais au fond de moi, je serais heureuse de pouvoir compter pour quelqu'un, d'exister aux yeux d'une personne.

3 septembre 2015

J'ai 18 ans depuis quelques mois maintenant et ma vie n'a plus rien à voir avec ce qu'elle était à mes 16 ans. Contre toute attente, j'ai été adopté. Vous y croyez vous ? Moi j'ai parfois encore un peu de mal. J'avoue que je ne sais pas ce qui est le plus étonnant, le fait que j'ai été adopté à 16 ans passé ou le fait qu'aujourd'hui, je suis l'une des héritières les plus fortunées de Gotham. Hé oui, vous ne rêvez pas. Je m'appelle Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne et je suis la fille adoptive de Bruce Wayne. J'ai emménagé au manoir depuis 1 an et demi je dirais et je suis extrêmement heureuse. Cela n'a pas toujours été facile, je ne vous le cache pas, mais j'ai enfin réalisé mon rêve d'avoir une famille et un bel avenir devant moi. Bruce est quelqu'un d'extraordinaire, un vrai père poule quand il s'y met. Les débuts entre nous ont été très difficiles, lui n'avait pas l'habitude d'avoir quelqu'un d'autre qu'Alfred à ses côtés, il n'a jamais eu d'enfant et ignore comment gérer une adolescente. Moi je n'ai jamais eu de père et ce monde qu'il m'offrait n'était pas le mien. J'étais effrayée, perdue. Je ne connais toujours rien à ce monde, mais je suis prête à l'embrasser et le modifier pour le rendre à mon image. Bruce, Alfred et moi sommes très soudés, j'ai enfin compris ce qu'était le mot "famille".

Côté vie sentimentale, il y a eu aussi du changement. J'ai définitivement fais un trait sur Oz, ma némésis. J'ai cru pendant un moment qu'il tenait à moi et que peut-être nous pourrions construire quelque chose ensemble. Il m'a apporté des fleurs, il avait l'air de vouloir être plus attentif à mes besoins. Mais ça n'a mené à rien. J'ai rencontré un garçon, plus âgé, encore et toujours et tellement mieux qu'Oz. Edward Montoya, étudiant en droit. Il a perdu ses parents lui aussi, mais lui a de nombreux frères et soeurs et ça, ça change tout. Drôle, patient, cultivé, beau, attentionné, il me fait découvrir énormément de choses et j'adore ça. Parfois je me demande ce que moi je lui apporte, mais quand je le vois, je me dis qu'il n'a pas l'air malheureux en ma compagnie. Il m'a sauvé d'une tentative de viol, alors que j'étais sortie avec Oz ... ce dernier avait préféré m'abandonné pour fricoter avec une autre. Je n'ai aucun regret, je suis heureuse finalement d'avoir fait l'erreur de faire une énième fois confiance à Oz, cela m'a permis de rencontrer Eddie. J'ignore où nous mènera notre histoire mais ce que je sais, c'est que pour le moment, je suis amoureuse et c'est tout ce qui compte.

J'ai fais une autre magnifique rencontre, une sorte de coup de foudre amicale incroyable. Aaron Redfield, mon idole de toujours, mon héros, mon coup de coeur depuis des années. Je l'ai rencontré lors d'un concert qu'il avait fait avec son groupe à Gotham. J'y étais allée pour tenter de gruger l'entrée mais je n'y étais pas arrivée. J'ai donc décidé de l'attendre dans le froid pour obtenir un autographe. Je me suis caillée, ça je peux vous le dire, mais j'ai pas lâché et j'ai eu raison. J'ai fais des pieds et des mains pour qu'il me signe mon autographe et croyez moi, ce n'était pas gagner d'avance. Mais au bout du compte j'ai eu et l'autographe et le droit d'avoir une petite conversation en tête à tête avec lui. Pourquoi ? Je l'ignore, mais ce n'est pas grave, parce que de cette conversation est née une belle amitié. Il m'a raccompagné, on a échangé nos numéros et on s'est écrit quelques sms. Et puis on s'est revu, une fois, deux fois, jusqu'à pouvoir compter l'un sur l'autre. Je n'aime pas le voir malheureux et je ferais tout pour lui redonner le sourire, lui, mon héros, mon grand frère de coeur. Quand je vois un article sur lui ou juste sa photo, j'ai le sourire, je me dis que ma vie est incroyable ...

Mais il ne m'arrive pas que des bonnes choses, je suis un vrai aimant à emmerdes. J'ai rencontré quelqu'un de peu fréquentable, j'en suis parfaitement consciente, mais que j'ai pourtant adoré. Griffin. J'ignore ce qu'il a fait dans la vie, mais je pense que dans d'autres circonstances, je ne l'aurais jamais approché. Bref, j'ignore comment, ni même au fond pourquoi, mais on s'est lié d'amitié. Je crois que je lui rappelais sa fille, moi en tout cas j'aimais passé du temps avec lui. Un jour qu'on s'est croisé, dans une rue mal fréquentée, on s'est fait agresser. Pour me défendre, il a tué quelqu'un et a été blessé durant la bataille. J'ai cru que j'allais le perdre. Je l'ai ramené chez lui, j'étais incapable de pouvoir le soigner. J'ai appelé Alfred à mon secours et c'est Bruce qui est venu. J'étais blanche, en panique et je pleurais. J'avais tellement peur de le perdre, ce sang me rendait malade, c'est incroyable. On l'a ramené chez nous, on l'a soigné et après quelques jours, il est parti. Je ne l'ai jamais revu, j'ignore pourquoi il a fui et j'ai de la peine, mais j'espère qu'il est heureux où il est. J'ai rencontré également un type hyper louche qui m'a kidnappé. En fait j'ai pas compris ce qu'il se passait, il m'a enlevé, terrifié et après il m'a laissé partir.... Je crois que parfois il ne faut pas trop chercher. Avec Bruce, on a perdu quelqu'un de cher, quelqu'un que je considérais comme mon oncle et qui était le meilleur ami de Bruce. On n'aime pas en parler mais je pleure encore parfois sa disparition. Et puis récemment je me suis pris une balle dans la cuisse. Je boite mais je suis en vie. Un taré que j'ai rencontré quand j'étais encore gamine. J'ai dénoncé ses potes, il a voulu se venger .... Heureusement que Lullaby était là, sans elle, j'ignore ce qui serait advenue de moi.

Voilà en j'en suis aujourd'hui. Ma vie a des hauts et des bas. Je tente de garder la tête haute et le sourire aux lèvres mais ce n'est pas toujours facile. Je pense à mes études, je veux devenir journaliste.

A CITY OF EVIL V 2.0 | CSS Kusumitagraph'

_________________

    Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
628


MessageSujet: Re: Une future journaliste en quête de la vérité Jeu 3 Sep - 17:27




Youhou! Un nouveau fou est parmi nous!


Et bien oui, tu ne rêves pas mon petit bouchon, tu as bien été validé par un des membres de notre staff. Plein plein de possibilités s'offrent à toi à présent. Mais la première et la plus importante est certainement celle de passer du bon temps en notre compagnie et crois moi nous y veilleront.

Mais passé cela il faudrait que tu ailles recenser ton avatar dans ce sujet et aussi ton double compte si tu en as un dans ce sujet. Tu peux aussi si tu as des personnages indispensables à ton histoire aller créer des scénarios rien que pour toi tu trouvera les instuctions dans ce sujet.

Mais n'oublie pas que nous aimerions en savoir plus sur toi. Certes ta fiche est superbe mais n'oublie pas de t'occuper de tes liens dans cette section et tes topics dans celle là. N'oublie pas qu'il est toujours utile de préciser ce genre de choses, notamment les liens, tu aimes savoir qui est ami avec qui? L'inverse est aussi vrai!

Les Demandes de base sont également importantes et se trouvent ici pour ce qui est des logements, colocataires ou rangs. Tu peux aussi nous faire de la pub sur PRD, en postant dans les recherches ou en faisant remonter notre topic.

Maintenant il ne me reste plus qu'une chose à te souhaiter!
BON JEU PARMI NOUS!

_________________
Welcome to A city of Evil 2.0
Alfred at your service Invité
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Une future journaliste en quête de la vérité

Revenir en haut Aller en bas
 

Une future journaliste en quête de la vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Tout le monde a un début :: Fiches de Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: