.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 I hope you're fine [O.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: I hope you're fine [O.] Lun 12 Oct - 14:09





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


O. était une jeune femme que Lulla' appréciait énormément. Cette petite avait un caractère, une prestance et elle avait l'air fort dégourdie. La brune la portait dans son cœur et son sort lui importait beaucoup. Elle tenait à avoir de ses nouvelles et au besoin elle serait là pour lui apporter son aide. C'était comme ci elle était investie d'une mission. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait ce besoin d'être vraie avec elle et de lui dire les choses.  Elle lui avouerait donc son parcours sans soucis. O. lui inspirait confiance à 100%. Elle avait une classe pas possible à son âge. Lullaby aurait adoré être aussi forte. La jeune lui inspirait beaucoup d'admiration.

Un soir, la jeune blondinette avait eu un gros soucis et heureusement l'ancienne danseuse avait pu être là pour la sauver. Enfin tenter de l'aider car Ophelia avait tout de même été blessée dans la bataille. Un pauvre fou l'avait attaqué. Il s'en était pris à elle pour une histoire de vengeance à priori. Il parlait du fait que la jeune l'avait dénoncé à des flics, lui et ses amis. Lui seul avait survécu et tout les autres étaient en train de croupir en prison. O. devait être une sorte de complice de la police, une indic, une balance. En quelques sortes, elle avait bien fait son travail mais cela s'était salement retourné contre elle...

McIntyre était venue à l'hôpital rapidement pour lui donner ses coordonnées. A l'époque, elle avait du faire vite car Papy S lui interdisait tant. Elle n'avait normalement pas le droit d'aller dans ces endroits là. Alors pour montrer sa présence à O. et le fait qu'elle tenait à garder contact, elle lui avait filé une petite carte avec son numéro et aussi son nom. Elle lui avait dit de ne pas hésiter à l'appeler, elle serait disponible et sûrement libre. Elle prévoyait déjà la fuite.

Ophelia n'avait pas hésité à contacter la jeune femme en lui demandant même de la voir. Elle paraissait aller mieux physiquement. La belle avait du tant souffrir... Lulla qui était libre maintenant avait accepté sans peur d'être à vue de tous. Elle s'était crée une autre identité et elle s'amusait à changer de style vestimentaire, de noms, etc.... Papy S n'avait pas à la retrouver, c'était le risque alors Lullaby tentait de faire attention mais elle ne s'empêchait pas de vivre.

Les filles allaient se voir dans un bar connu et ambiancé de la ville. Un bar que la clic de Papy S ne fréquentait jamais. Heureusement que la brunette connaissait les mauvais et leur habitudes. La elle s'était apprêtée pour l'occasion. Elle était en avance alors elle commanda une bonne bière. La jeune ne tarderait pas à arriver de toutes manières.


CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
1697


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Mer 14 Oct - 20:49





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


J'étais sortie de l'hôpital depuis un peu plus d'un mois maintenant. Ma jambe me lançait toujours, soit disant que c'était normal, qu'il allait falloir du temps à ma jambe pour cicatriser. Mais combien de temps allais-je mettre moi pour oublier ? Pour aller de l'avant ? Ca, personne n'avait été capable de répondre. Alfred et Bruce sont au petit soin pour moi, prêt à répondre au moindre de mes désirs pour compenser ce qu'il m'était arrivé. Je sais qu'ils s'en veulent de ne pas avoir été là au bon moment, mais comment auraient-ils pu savoir ? Je m'étais bien gardée de leur dire où j'allais ce jour là, ils ne pouvaient donc pas prévoir que ça allait tourner au vinaigre. En plus de cet "incident", appelons le comme ça, mon petit ami, Edward, a quitté la ville. Je vous rassure, il n'est ni en fuite, ni en train de roucouler avec une autre blondasse. Sur ce coup là, je lui fais entièrement confiance, la fidélité est un concept sacrés pour lui, si quelqu'un doit tromper l'autre, il y aura plus de fortes chances que ce soit moi, même si l'idée ne me traverse absolument pas l'esprit pour le moment. Je disais donc qu'il avait quitté la ville, pour le travail. Le cabinet d'avocats qui l'emploie a enfin pris conscience de ses compétences et a décidé de les mettre à profit. J'ignore sur quelle affaire il est, mais ça le mène loin des murs de la ville, à mon grand désespoir. Eddie ignore pour combien de temps, il ne peut m'assurer que d'une seule chose, il n'est pas en danger. Il m'appelle tous les soirs, pour avoir des nouvelles et pour nous donner l'impression qu'on est toujours ensemble. La séparation est moins brutale quand je le vois sur l'écran de mon téléphone ou de mon ordinateur. J'aurais aimé pouvoir l'accompagner mais ma fac a commencé il y a 2 semaines, je ne peux pas me permettre de rater la rentrée.

La fac ... c'est là bas que j'ai rencontré Eddie pour la première fois, en tout cas sur le campus de la fac. Il m'a sauvé d'un viol. Ne parlons pas de choses qui fâchent, il m'est arrivé beaucoup de choses dans ma vie, certaines dont je préfère oublier si je ne veux pas devenir folle. Pendant que mon cher et tendre quitte les bancs de la fac, moi j'y arrive, c'est un triste timing mais c'est comme ça. Pour certains de mes camarades, certaines même, c'est plutôt classe. Sortir avec un étudiant sortant, c'est cool, même si j'ai dû mal à comprendre pourquoi. Après je ne cherche pas trop, je gagne des points sans le vouloir dans leur estime, moi ça me va. Le fait qu'il y a Wayne dans mon nom de famille aide également beaucoup. Etre une ancienne orpheline, témoin du meurtre de mes parents, qui connait les rues comme sa poche, qui a été indic' dans la police pendant un long moment, qui a été adopté par l'homme le plus riche de Gotham et qui s'est fait tiré récemment dans la jambe, je peux vous assurer que c'est classe ... selon eux. Moi perso je ne trouve pas, j'aurais largement préféré que mes parents soient toujours en vie aujourd'hui, je ne serais peut-être pas celle que je suis, mais je serais avec eux. Bruce connait le fond de ma pensée sur cette histoire et ne m'en veut pas, nous sommes pareils tous les deux, on préférerait avoir toujours nos parents à nos côtés plutôt que six pieds sous terre. Mes collègues ne voient pas les choses de la même façon, j'ai abandonné l'idée de défendre mon point de vu, j'ai laissé tombé, c'est plus simple. Aujourd'hui, au lieu de réviser ou de trainer avec des gens de ma promo, je préfère passer un coup de fil à Lulla pour voir si elle est dispo pour boire un verre en ma compagnie.

Lulla, c'est la femme qui m'a sauvé des griffes de l'autre psychopathe. Elle n'a pas hésité à mettre sa vie en danger pour tenter de sauver la mienne. Sans elle, je serais morte à l'heure qu'il est. Elle accepte, je suis contente. Avec elle, je peux être moi-même, dire ce que je pense sans avoir peur d'être jugée ou critiquée. Elle me comprend, en tout cas j'en ai l'impression. Elle est venue me voir à l'hôpital, alors que rien ne l'y obligeait. Elle m'a donné ses coordonnées, je suis contente. Je suis assez pressée de la revoir, j'ai besoin de prendre l'air, de voir autre chose. Les cours sont cool, j'aime beaucoup, mais je dois encore jouer un rôle et ça ne me plais pas. Malheureusement, comme Bruce me le dit, il faut parfois enfiler un masque pour se fondre dans la masse et devenir l'un des leur, ça ne veut pas dire qu'on change, juste qu'on s'adapte, on survie. J'ignore que Bruce est Batman, mais je sais qu'il porte un masque en public et j'aime l'idée de le savoir alors que les autres l'ignore. Avec moi, il peut être qui il est vraiment. Je quitte le campus pour me rendre dans le centre ville, quand j'arrive sur le lieu de rendez-vous, Lullaby est déjà là. Je ne marche plus avec mes béquilles, mais je boîte encore.

"Salut ! Contente que tu es pu venir " Lui répondis-je, le sourire aux lèvres.

CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE


_________________

    Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Mer 21 Oct - 1:21





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


La jeune femme était impatiente de retrouver cette jeune fille pour qui elle avait une affection particulière. Elle lui semblait si courageuse, une vraie battante. Tout ce que Lulla' n'avait pas su être. En effet, la belle avait mis un temps fou à s'en sortir. Même plus âgée que O., elle n'avait pas cette force de caractère. Elle n'avait pas cette force en elle, non. La peur de mourir ou d'être dans un pire cauchemar l'avait tellement hantée. McIntyre avait mis un temps fou à oser le tout pour le tout. La brunette ne venait pas de ce monde... loin de là. Elle était donc une faible, une proie facile. La preuve son grand boss l'avait capturé facilement. Il avait elle en ligne de mire. Et il savait qu'il triompherait. Chez elle, tout était strass et paillettes, amour et gentillesse, puis elle était une vraie petite princesse aimée de tous... Ici, elle n'était rien, juste une marionnette pour Papy S, son grand patron. Une dure épreuve, un passage à vide et dans cette période, elle avait pu voir cette petite guerrière prête à tout pour garder ce statut de fille de Downfall. On la sentait bien de cette ville. Elle avait une folle prestance. Lulla' avait prit à cœur son cas et elle ne tenait pas à ce qui lui arrive quelque chose. Elle l'avait sauvé au mieux mais pas assez car la blondinette avait été blessé... La femme s'en voulait pas mal. Puis elle lui souhaitait une belle vie à elle qui était encore bien jeune. La brune voulait l'aider et l'accompagner autant que possible et ce rendez vous lui permettrait de le lui dire.

Lullaby avait su se faire petite et se faire un petit nom avec une autre identité pour ne pas être repérée. Elle se sentait plus forte et enfin la femme qu'elle tenait à être, finalement loin des planches de la scène. Mais la grande danseuse s'était résignée à une vie plus simple. Elle avait vécu le pire et maintenant elle mesurait sa chance. Elle se sentait enfin heureuse en ayant fuit ce fou de Papy S...

L'ambiance était bonne. McIntyre attendait tranquillement sa nouvelle amie. Elle profitait de regarder le monde s'amuser, rire, parler fort, danser. C'était beau à voir. On ne se serait pas cru à Downfall. C'était une belle pause et un beau moment de vie. Soudain, elle aperçu une belle chevelure blonde arriver et sans béquille. Ouf se dit-elle silencieusement dans sa tête. C'était mieux ainsi et cela demeurait rassurant. La jeune allait mieux. Une plus belle image !

- Heureuse de te voir, ça va toi ? Viens t’asseoir. Ça va mieux ?
Elle fit signe à un serveur pour qu'elle puisse commander son verre et celui de O., un petit cadeau pour elle.

CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
1697


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Mar 27 Oct - 22:49





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


J'ai besoin de changer d'air et surtout de me changer les idées. Il faut bien avouer que depuis qu'Eddie est parti, je broie un peu du noir. Cliché vous dites ? Très certainement mais je n'ai jamais prétendu être une fille originale. J'ai encore le droit d'être triste parce que mon copain a quitté la ville et qu'il ne sait pas encore quand il rentrera. Pour le moment son enquête le pousse loin des murs de Gotham, à mon grand regret, mais on ne perd pas espoir, peut-être qu'à force de s'éloigner, il va finir par revenir sur ses pas, sait-on jamais. Je ne connais pas les détails de son enquête, bien entendu, mais elle a l'air intéressante et je suis vraiment contente pour Edward qu'il puisse enfin mettre ses talents à contribution, même si ça l'éloigne de moi. La fac me permet de me changer les idées, en tout cas en journée. Bruce m'aide à me faire passer des nuits plus sympas aussi. Et quand il n'est pas là, c'est Alfred qui s'en charge ... ou la bibliothèque. Je ne sors pas encore, mon excuse pour le moment c'est ma jambe. Je ne peux décemment pas aller en boite ou dans un bar avec un trou dans la jambe. Je peux marcher un peu sans mes béquilles, la preuve aujourd'hui, mais je ne peux pas faire ça des heures durant. Donc du coup, pour le moment j'ai plutôt une bonne excuse. Certains de mes camarades de promo sont passés au manoir, c'était plutôt sympa, mais j'avoue que pour le moment je n'ai pas trop la tête à ça. Il faudrait que je contacte Aaron, il n'avait pas trop le moral ces derniers temps, peut-être que de voir quelqu'un dans un pire état que moi me fera relativiser ... c'est ignoble ce que je viens de dire, mais en même temps ... c'est une triste réalité.

Je vois la silhouette de Lulla, elle est déjà arrivée. Son sourire illumine son visage en me voyant, c'est vraiment une bonne idée que j'ai eu de la contacter. Je m'installe en face d'elle. Un serveur passe prendre notre commande, je me contente d'un thé bien chaud. Une ado de 18 ans ne bois pas d'alcool dans un bar, pas avant ses 21 ans et même sans cette loi, je n'en ai pas envie. Et puis il est encore un peu tôt. Le temps a tourné, il fait beaucoup moins chaud, le thé va me permettre de me réchauffer un peu. J'ai trop trainé avec Eddie, c'est lui qui m'a initier au thé, mais j'avoue que c'est une vilaine manie que j'aime beaucoup. J'offre un beau sourire à Lulla, si je suis là, c'est grâce à elle et ça, je ne l'oublie pas. Lulla me demande comment je vais et si ça va mieux. J'hausse les épaules, je ne suis pas dans une forme olympique, mais je suis toujours en vie, que demander de plus ?

"Ca va merci ! Ma jambe me lance toujours mais les médecins disent que c'est normal ... je n'ai pas encore fini de cicatriser donc bon ... j'attends, y'a pas grand chose à faire de plus. " Lui répondis-je. Je suis contente de pouvoir m'assoir, j'avoue que je commençais à sérieusement avoir mal. Assise, elle va pouvoir se reposer un peu, c'est une bonne chose. "Et toi, comment vas-tu depuis l'hôpital ? Aucune autre jeune fille en détresse à sauver ? " Demandais-je en plaisantant.

CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE


_________________

    Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Jeu 29 Oct - 16:13





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


O. avait encore des soucis avec sa jambe, en même temps elle avait reçu un sale coup. La belle avait mis un long moment mais c'était justifié. Lulla' était quand même rassurée de savoir la belle blondinette en bien meilleure santé. Le taré ne l'avait pas raté. Il avait été acharné contre la jeune qui n'avait pas vu venir le coup. Une vengeance sadique ! McIntyre était soulagée de voir la belle Ophelia face à elle et l'air plus en forme. C'était une image plus belle à voir. Ce moment allait être super. Elles allaient pouvoir papoter et prendre de vraies nouvelles.
Un serveur apporta les commandes des deux filles. Lullaby régla la note directement. Elle y tenait, une sorte de remerciement pour la proposition. Elle lui sourit de plus belle. C'était mignon à son jeune âge, on restait soft, pas d'alcool et la jolie respectait cela. O. était une bonne personne. Elle était si attachante.

- D'accord, il ne t'a pas raté... T'as su ce qu'il est devenu ? Il n'était pas net... Il m'a fait peur vraiment. Il tenait à te tuer. C'est pas normal. Il avait vraiment une dent contre toi ce con... J'espère qu'il paie cher.
Ophelia se sentait mieux assise, c'était tout de même triste de la voir si mal... Elle devait sacrément souffrir. C'est quand même grave dis donc. Debout tu dois souffrir. T'as mal même au repos ? Sans rien faire ? C'est pas trop handicapant ? La belle brunette rit. Mais tu es l'unique ma belle. J'avais besoin de t'aider. J'allais pas te laisser comme ça puis je sais pas t'es pas comme tout le monde. T'es vraiment une fille bien, tu me rappelles beaucoup de choses et j'avais déjà eu envie de plus te parler. Puis là, tu risquais gros. C'était un hasard que je sois là mais j'en suis ravie. Je suis encore mal pour toi tu sais. Je me dis que j'aurais pu plus t'aider, être plus présente, il t'as quand même eu et ça j'ai pas su l'éviter... A l'hôpital, je pouvais pas rester. Je suis contente d'avoir le temps. Elle répondit à son autre question par la suite. Bah justement, comme tu demandes. Je suis libre. Voilà ma grande nouveauté. C'est énorme crois moi.


CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
1697


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Sam 7 Nov - 14:48





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


Le serveur ne mit pas bien longtemps pour nous apporter nos boissons. Je le remerciais d'un sourire et l'agrandit encore plus en voyant Lulla payer pour nous deux. J'étais loin d'être à plaindre, bien au contraire, niveau financier tout roulait pour moi. Cela fait 2 ans à peu près que je m'en sors bien, grâce à Bruce. Mais ma vie d'avant n'est pas bien loin, je me souviens encore parfaitement des problèmes d'argent dont je devais faire face régulièrement, des tuyaux que je récoltais pour la police afin de me faire un peu d'argent de côté. Je connais la valeur de l'argent et le besoin de certains d'en avoir, ne serait-ce que pour vivre. Il m'arrive encore de descendre dans certains quartiers, avec Alfred pour distribuer des couvertures, des boissons chaudes, un peu de pain aux sans-abris. Je ne les oublies pas, ils ont été une part de ma vie, je ne veux pas oublier d'où je viens, ni ce qu'ils ont pu faire pour moi. Ils ont été une oreille attentive, des indics fiables, des amis pour certains. Lully me demande ce qui est advenu au psychopathe.

"Pour le moment il est incarcéré en attendant son procès. Il doit passer des tests psychologiques pour déterminer s'il peut être jugé comme saint d'esprit ou comme mentalement dérangé ... "

J'aurais les boules s'il arrive à se faire déclarer mentalement dérangé, parce que je sais qu'il n'est pas fou. Certes il n'est pas bien équilibré, mais il savait exactement ce qu'il faisait. Je veux qu'il soit enfermé dans une cellule pour le restant de ses jours. Bien entendu ça n'arrivera certainement jamais, ils adorent laisser sortir les criminels après une période d'emprisonnement, pour être sûr qu'ils recommencent juste derrière.

"J'ai des anti-douleurs pour supporter la douleur. Du coup parfois je plane un peu mais au moins ça me permet de dormir. "

Bruce et Alfred ont tellement peur que je devienne accro à ses merdes qu'ils vérifient ma consommation. Ils le font discrètement, histoire de ne pas me mettre en colère, mais je sais qu'ils le font. Parfois ça m'agace, j'ai envie de leur dire que je ne suis plus une gamine, que j'ai pas besoin qu'on me chaperonne, mais en même temps, je sais qu'ils font ça pour mon bien, qu'ils s'inquiètent.

"Arrêtes, tu n'as pas à t'en vouloir, sans toi je serais morte. T'as réussi à appeler les flics et c'est grâce à toi qu'ils sont arrivés à temps. Je préfère largement cette balle dans la jambe qu'une balle dans la tête. Et puis si tu avais tenté de me défendre plus, tu aurais pu mourir ..." Je lui serrais la main, en signe de réconfort. Je ne lui en voulais pas, elle était ma sauveuse, les torts n'étaient qu'à ce psychopathe.

"Qu'est-ce que tu veux dire par "tu es libre" ? " Demandais-je intriguée.

CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE


_________________

    Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Lun 9 Nov - 14:46





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


- J'espère dans un sens qu'il sera jugé sain, comme ça il sera en prison. C'est tout ce qu'il mérite... Mais s'il est jugé fou. Ils en feront quoi ? Faut le punir ce malade ! Je le crois taré mais j'ai l'espoir qu'il ne le soit pas pour qu'il pourrisse derrière les barreaux tu vois ? Tu te rends compte comment la vengeance peut aller loin ? Ça va ? Tu n'es pas traumatisée ? Si tu as besoin, je suis là. T'es jeune et c'est dur de voir une telle rage chez quelqu'un... Même plus âgé, on peut être sous le choc. Je suis là s'il le faut.

La jeune femme expliquait à Lullaby ce que l'homme fou devenait. Il avait était si loin qu'il méritait la prison ferme. Il avait bien blessé la petite. Il avait un gros délire de vengeance... Il l'avait dans la tête. McIntyre montra bien à sa jeune amie qu'elle serait là pour elle. Elle serait là quand elle en aurait besoin, même pour autre chose. La brunette tenait à lui montrer que ce n'était pas que là pour un seul instant qu'elle serait présente. Non... O. avait une nouvelle alliée.

- Ouais ça aide ça mais tu n'as pas trop mal ? C'est éphémère ça. J'espère que ça passera tranquillement et rapidement aussi. Ma pauvre …
La jeune blonde rassura Lulla qui s'en voulait de ne pas avoir pu empêcher certaines choses. Elle aurait aimé être plus efficace, plus agressive aussi mais au lieu de ça elle avait laissé cet homme tirer. Elle oubliait que le fait qu'elle avait pu appeler la police, ou même être là physiquement, ça avait permis que Ophelia reste bien en vie. L'homme n'avait pas calculé cela. D'accord, merci ma belle. Je m'en voulais. Contente d'avoir été dans les parages alors. J'ai mal au cœur pour toi. Le geste de la belle O. rassura d'avantage Lullaby. Elle sourit sincèrement pour démontrer que ça allait mieux dès à présent. L'ancienne danseuse apprit à son amie, en ayant confiance, la grande nouvelle. O. s'en intéressa. C'était plaisant. La belle expliqua plus. J'appartenais à un grand Papy S, tu vois ? Et j'ai su m'échapper, vivre une vie à moi. Je dois me cacher mais j'y arrive et je préfère largement ça. Je peux faire ma vie, la mienne. Je suis heureuse.

CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
09/10/2013

ϟ Participation :
1697


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Mar 17 Nov - 19:42





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'


La réaction de Lulla étonna un peu O.. Tant de colère, tant de révolte, c'était aussi plaisant qu'effrayant. Il était évident qu'O. ne fut pas la seule à être marqué par cet épisode, ce qui était normal en soit. Mais comme la bonne humaine qui se respecte, la jeune orpheline n'y avait pas trop songé, pensant à son propre traumatisme et oubliant celui de sa sauveuse. Maintenant qu'elle se trouvait en face de la jeune femme, à discuter de ce qu'il s'était passé, Ophelia se rendit compte de son propre égoïsme. Lullaby avait souffert et souffrait certainement encore. Elle avait été présente durant toute cette épreuve, tentant vainement de protéger la jeune adolescente, au péril de sa vie. O. en était consciente mais elle ne gardait finalement à l'esprit que ce qui l'intéressait. Elle s'était pris une balle, c'était elle qui avait fini sur une table d'opération pour la retirer et aujourd'hui, c'était elle qui prenait des anti-douleurs et qui marchait avec des béquilles en attendant que sa jambe soit de nouveau "comme neuve". Si on ajoutait à cela que son petit ami avait quitté la ville, qu'elle était étudiante aujourd'hui et qu'elle n'arrivait plus trop à gérer la douleur et sa vie actuelle, on pouvait dire que c'était un véritable bordel dans la vie de la jeune fille.

"J'espère aussi qu'il sera jugé comme saint d'esprit. Je t'avouerais bien que je n'ai aucune envie qu'il finisse ses jours à Arkham. C'est une véritable passoire cet établissement, je ne serais pas franchement rassurée s'il devait y atterrir. "

Lullaby lui confirma de nouveau qu'elle était là en cas de besoin, lui demandant si elle n'était pas traumatiser. N'importe qui le serait, O. en était consciente, mais elle commençait légèrement à en avoir marre qu'il ne lui arrive que des merdes dans ce genre là. On avait tenté de la violer au moins deux fois, elle avait vu un ami se faire poignarder parce qu'il tentait de la protéger et ledit ami a dû tuer quelqu'un sous ses yeux pour s'en sortir. Ajoutait à cela l'attaque le soir du bal, sa rencontre avec Mad, sa rencontre avec un psychopathe dont elle ignorait le nom mais dont elle n'avait aucune envie de recroiser de si-tôt et maintenant ça ... Oui, on pouvait dire que la jeune adolescente était traumatisée et que jamais elle ne s'en sortirait, c'était en tout cas l'impression qu'elle en avait. Mais comment le lui dire sans qu'elle panique ? C'était impossible, alors autant faire bonne figure et faire semblant que tout va bien dans le meilleur des mondes, même si ce n'était pas vrai.

"Ca va ... je ne dors pas très bien mais ... ça finira par passer. C'est gentil en tout cas d'être là pour moi, ça compte beaucoup ..."

Bruce voulait qu'elle aille voir un psy, ce qui n'enchantait pas franchement la jeune fille. Elle n'avait pas envie de parler à un parfait inconnu, malheureusement elle était parfaitement consciente que si elle continuait à avoir des cauchemars, elle n'aurait plus franchement le choix. Le sujet dévia sur la jambe de la jeune O. Elle avait mal, c'était une certitude, mais n'était-ce pas normal, après seulement un mois ? Ca la tirait un peu moins, ce qui était plutôt un bon début. Son médecin était confiant, dans quelques semaines tout serait revenu à la normal. Elle avait hâte.

"Mon médecin m'a dis que dans quelques semaines tout serait rentré dans l'ordre. Il dit qu'il n'y a pas grand chose à faire, juste attendre ..."

Lullaby avoua à O. qu'elle se sentait coupable de ne pas l'avoir aidé, ce qui n'était absolument pas vrai. O. le lui confirma et Lulla eut l'air d'être rassurée. O. n'avait aucune envie que son amie se sente mal alors qu'elle n'avait rien fait de mal. Elle avait été courageuse dans cette histoire, il ne fallait pas l'oublier. Lulla reprit la parole et expliqua ce qu'elle entendait par "être libre". Visiblement la jeune femme avait un lourd secret qu'elle acceptait sans trop de mal à partager avec la jeune Draven-Wayne. Alors comme ça elle appartenait à Papy S. ? O. ne le connaissait pas personnellement, mais elle connaissait sa réputation. Etant orpheline, on lui avait bien dis d'être prudente, qu'il ne fallait pas trop trainer tard le soir dans les endroits louches, de peur d'être attrapé par les gars de Papy S. Finir prostituée, très peu pour la jeune adolescente. Visiblement, tout le monde n'a pas eu la même chance.

"Mais tu ... tu es sûre de ne rien risquer ici ? Tu sais que tu peux venir au Manoir quand tu veux, si un jour tu as besoin de te cacher. Personne ne viendra te chercher là bas ! " Si O. pouvait l'aider à son tour, elle serait la plus heureuse du monde. Elle n'avait aucune envie que son amie risque sa vie inutilement et retourne malgré elle dans les griffes de ce type. Elle n'avait pas non plus envie de retrouver le cadavre de Lullaby dans une ruelle sombre de Gotham, avec une balle entre les deux yeux.

CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE


_________________

    Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.] Jeu 19 Nov - 14:29





On s'attache à certaines personnes et on ne les lâche plus. Tu es quelqu'un de bien !
O. & Lula'



- Je comprends... Tu me diras le fin mot de tout cela ? Comment ça se fait qu'il t'en voulait tant ? Quelle haine … Il était vraiment mauvais, j'ai jamais vu tant de haine dans un regard. J'espère que tu n'auras plus à en entendre parler. J'espère qu'il sera condamner justement.

Lullaby défendait la jeune. Sa situation lui tenait à cœur. O. n'était pas seule, elle possédait une alliée de taille et s'il fallait témoigner, la brunette serait là sans soucis. Prête à tout pour sauver Ophelia qui avait été durement attaqué. L'histoire avait tant touché la jeune femme qui n'oubliait pas. Quand la blondinette avait été blessé à la jambe, l'image restait là dans l'esprit de l'ancienne danseuse qui n'avait jamais vu une telle violence...

- Cela est compréhensible ma belle. Tu es traumatisée, non ? J'aime pas remuer le couteau dans la plaie pardon mais crois moi si tu veux je te donne mon numéro et quand tu veux en parler ou te changer les idées, tu m'appelles et je fonce. Cela te dis ? Normal ne me remercie pas. Je suis là. Tu as quelqu'un avec toi pas contre promis. Tu veux m'en dire plus sur toi. Je ne te connais pas beaucoup. J'adorerai.


La petite semblait totalement perdue, traumatisée. Cela était poignant... Lullaby était touchée de voir ce mal être apparaître. La petite ne dormait même plus. C'était fort. Elle souffrait beaucoup. On sentait qu'elle avait besoin de soutien. Une amie l'aiderait peut-être bien plus que de ne rien dire et garder cela pour soi. La jeune ne méritait pas un tel calvaire. L'adulte se mit à penser qu'en réalité elle ne savait pas trop qui était la belle O. . Elle se permit de lui demander. C'était comme ça que leur lien s'amplifierait puis la jeune semblait être une personne extraordinaire.

- D'accord courage ma belle. C'est long... T'es courageuse, ça va aller. Courage à toi. Soigne toi bien.
La jeune Wayne-Draven s'intéressait énormément à la vie de son amie, ce qui lui fit le plus grand bien. Lulla se confia facilement. Une forte confiance était installée. T'es adorable, merci ma chérie. Je sais que ici, j'ai des risques mais te voir était bien plus important. Mais j'oublie pas merci. Je me suis installée chez une personne âgée, un vieux en gros. Je l'aide dans son commerce et lui me cache. C'est une autre vie, ça change mais ça permet de me reconstruire... Car j'ai du mal. Ma vie n'était pas celle là... J'étais danseuse, j'allais évoluer dans mon art avec un rôle principal et on m'a enlevé à tout ça.


CREDITS IMAGES: Hippie & Ciel ○ CREDITS FICHE: ROMANE

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: I hope you're fine [O.]

Revenir en haut Aller en bas
 

I hope you're fine [O.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Gotham City :: Uptown Gotham :: Bars de nuits & Boites de Strip Tease-
Sauter vers: