.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Black and White ( Ezechiel & Laïna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Jeu 25 Avr - 13:06


Black and White
Ce matin Laïna se levait de bonne humeur, rien de tel qu'un beau temps pour redonner le sourire à la brunette, aujourd'hui était son jour de repos, elle n'avait plus qu'à profiter de sa journée au soleil, mais loin d'elle l'idée de rester à se prélasser sans rien faire, c'était hors de question, Laïna aimait avoir une vie active, donc elle se dirigea dans la cuisine en vue d'un bon café tout en allumant la musique, il faut dire que la jeune femme faisait pratiquement tout en musique, le ménage, sa douche et également quand elle faisait à manger, elle ne regardait la télévision que pour les informations, en tant que flic elle se devait de se mettre au courant de toute l'actualité qu'il pouvait diffuser sur Gotham, bien que généralement elle était mise au parfum à l'avance, cependant elle ne pouvait pas être partout et donc n'était pas forcément au courant de tout. Une fois son petit-déjeuner et son café engloutit, elle alla enfiler des vêtements de sports, un short et un t-shirt ferait parfaitement l'affaire avec cette température étonnement élevée, puis elle attrapa son baladeur MP3 et activa sa liste de musique prédéfinis, puis elle sortait de chez elle en trottinant. Elle avait bien l'intention de se dépenser au maximum. Laïna parcourait les rues pour se rendre jusqu'au Robinson Parc, une fois arrivé elle fit plusieurs tours gardant toujours le même rythme, puis elle accéléra doucement la cadence, regardant toujours autour d'elle, observant chaque situation, mais il n'y avait rien de particulier, des femmes qui s'occupaient de leurs enfants, des adolescents vivants la passion de leurs amours de jeunesse, d'autres jouant avec leurs cerf volant, sans grand succès étant donné le peu de vent qui régnait en ce moment, enfin tout ce qu'il y a de plus banale. Cela faisait déjà pratiquement une heure que la brunette courait dans le parc, elle s'arrêta quelques temps sur la pelouse reprenant son souffle. Allonger sur la verdure elle sentait la soif venir en elle, elle se releva et observa autour d'elle pour repérer un petit commerce aux alentours, par chance un vendeur ambulant distribuaient des boissons fraîches, rapidement elle se dirigea vers lui. " Bonjour, une bouteille d'eau s'il vous plait." Le vendeur lui donna sa commande, puis elle retourna sur ses pas, buvant le liquide frais sentant la fraîcheur l'envahir et le soif s'estomper. Elle allait refermer sa bouteille quand un ballon vint la frapper faisant éclater l'objet en plastique et déversant son contenu sur la jeune femme qui se retrouvait avec un visage trempé, elle retira rapidement ses écouteurs de ses oreilles et les ramassa dans la poche de son short et s'essuyait le visage temps bien que de mal, n'ayant rien sous la main pour s'essuyer.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
29/09/2012

ϟ Participation :
2688


MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Ven 26 Avr - 18:00


Black and White
Quand j'ouvris les yeux, j'étais chez moi, comme bien souvent. Je ne dormais que très rarement chez mes maîtresses, je ne voulais pas leur donner l'habitude de m'avoir une nuit entière avec elle, histoire qu'elles ne commencent pas à se faire des idées sur mes intentions à leur égare. Elles ne sont là que pour satisfaire mes envies et me donner l'impression d'être vraiment quelqu'un d'important, de désirable, rien de plus. Je tourne mon visage sur la gauche et regarde un cours instant le visage endormi de ma femme. Je savais que j'allais finir par être quelqu'un, avoir de l'argent, du pouvoir, une renommée et une femme comme elle à mes côtés. Il a pourtant encore 10 ans de cela, je n'étais personne, rien qu'un homme de main comme un autre d'un mafieux, rien de plus. Et aujourd'hui j'étais à la tête d'une grande entreprise d'imports/exports, d'une maison close et j'avais la main mise sur le marché des armes à Gotham et croyez moi avec tous les mafieux et criminels qui traînent dans le coin, je ne suis pas prêt d'être au chômage. J'aime ma vie, elle est exactement comme je la voulais, encore qu'elle n'est pas complètement parfaite. Quand j'aurais vraiment une place importante dans cette ville, je pourrais vraiment dire qu'elle est parfaite, là elle s'en approche, mais il ne faut pas être trop gourmand et surtout trop pressé, chaque chose en son temps. Je suis encore jeune, 38 ans, ce n'est rien à l'heure d'aujourd'hui, j'ai le temps de placer mes pions comme je l'entend. Et la femme qui dort encore va me permettre de me hisser encore plus haut. Avoir une femme procureur, c'est quand même la classe, il n'y a aucun doute et je n'éprouve aucune honte quand à son niveau social, qui a toujours été supérieur au miens, car c'est justement parce qu'elle a de l'importance dans cette ville que je l'ai choisi.

Son réveil sonne, elle ouvre les yeux et esquisse un sourire en me voyant la regarder. Je le lui rend avant de l'embrasser, geste qui peut paraître tendre mais qui ne l'est pas tant que ça quand on me connait. Je n'ai jamais vraiment su ce qu'était l'amour. Je n'ai presque pas connu mon père, mort dans un accident de voiture et ma mère a du travailler très dur pour subvenir à nos besoins. Elle était souvent absente, je n'ai donc jamais vraiment eu d'image d'un parent digne de ce nom. Cela dit je ne lui en veut pas, même si ça m'a manqué, je sais qu'elle s'est sacrifiée pour moi, parce qu'elle croyait en moi et ça je lui en serais toujours reconnaissant. Je crois que finalement c'est le seul être que j'ai jamais aimé, dommage qu'elle se soit éteint il y a deux ans d'un cancer, cela dit, elle a vécu une belle vie quand j'ai pu lui envoyer de l'argent pour qu'elle travaille moins. Elle a pu penser un peu à elle et se faire plaisir, j'en suis content pour elle.
Je me lève de mon lit, m'étire pour chasser les dernières traces de fatigue encore accumulées dans mes muscles, puis je me dirige vers mon tapis de course. J'en fais tous les jours, j'aime m'entretenir, il peut m'arriver n'importe quoi, je dois être en forme. Trente minutes de courses après, je me dirige vers la douche. Ma femme a fini de se préparer et s'en va au boulot, me laissant seul chez moi. Je dis chez moi, mais c'est bien entendu chez nous depuis notre mariage, seulement c'est moi le patriarche de cette maison, alors c'est chez moi avant tout. Je suis un macho de premier ordre et un goujat. Je suis également violent, capricieux, égocentrique, narcissique et je vous passe tous mes défauts. J'en suis conscient et ils ne me dérangent pas, au contraire, ils me confèrent la force dont j'ai besoin pour réussir sous mes trois casquettes. Il faut que je sois un bon patron pour mon entreprise officielle, j'ai réussi à la hisser jusqu'à l'internationale, se serait dommage de tout foirer maintenant. Il faut aussi que je garde un œil sur ma maison close, même si ma mère maquerelle s'en occupe comme une reine, je ne peux pas lui faire confiance à 100% et lui donner l'illusion qu'elle est a elle. C'est ma maison close et elle même m'appartient, j'en dispense donc que je l'entend. C'est une maîtresse attentive, sauvage et désireuse de me faire plaisir, c'est ce que j'aime chez elle. Mais c'est la vente d'armes qui est le plus difficile à gérer, il faut être partout à la fois, avoir l'oeil sur tous et même si j'ai des hommes qui bossent pour moi, je dois quand même être attentif à tous. D'ailleurs ce matin j'ai un rendez-vous avec un de mes fournisseurs, j'ai peur qu'il m'annonce une mauvaise nouvelle, mais tant que je ne l'aurais pas en face, je ne pourrais pas le savoir.

Je finis donc ma douche rapidement et m'habille avec un costume trois pièces impeccable. J'aime les beaux vêtements, les belles chaussures, j'aime être toujours impeccable, tiré à quatre épingles, pas un cheveux qui dépasse. J'appelle mon chauffeur et nous nous rendons au lieu de rendez-vous à Robinson Park, dans un petit café au coin d'une des rues. Je prend mon petit déjeuner là bas et je rencontre mon fournisseur. Mes craintes étaient fondées, il va avoir un retard dans la livraison, chose qui a le don de me couper l'appétit. Pourquoi n'existe-t-il plus d'hommes compétents, dois-je vraiment tout faire moi même ? Je lui rappelle gentiment que j'ai des clients qui attendent leur livraison et qui ne sont pas très patients. Je lui rappelle aussi qu'au prix où je le payais, il avait plutôt intérêt de tenir les délais, sinon je risquais d'être contrarié et on aime pas quand je suis contrarié. M'ayant coupé l'appétit, je lui souhaitais une bonne fin de journée et lui rappelais la date de la livraison. Quand je quittais le café, je glissais quelques mots à mon bras droit, lui demandant de surveiller ce type et de s'arranger pour que la livraison soit dans les temps, c'était primordial pour mon business.

" Bonjour, une bouteille d'eau s'il vous plait."

Mon bras droit était parti s'occuper de la mission que je venais de lui confier et je laissais mes hommes en arrière, leur prétextant que j'avais besoin de changer d'air et que je les appellerais quand j'aurais besoin d'eux. Je me rendais vers un vendeur ambulant et demandais également une bouteille d'eau après une jeune femme qui venait visiblement de courir. Je n'eus pas le temps de me retourner qu'elle venait de se prendre une balle en plaine figure. Je me portais donc vers elle pour quérir de ses nouvelles, j'étais après tout connu pour être un véritable gentleman, même si ce n'était qu'une façade.

« - Vous allez bien ? Vous n'êtes pas blessée ? »

Fiche (c) Espe

_________________

Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Lun 29 Avr - 8:57


Black and White
Il était déjà arrivé que Laina commence mal une journée, mais là elle devait avouer que ce n'était pas mal comme début, l'eau l'avait littéralement trempé et de plus elle sentait tous les yeux de tous les passants braqués sur elle, elle devait avouer que c'était assez gênant, puis elle sentait un léger picotement en dessous de son oeil, elle attrapa son portable et s'en servit comme miroir, rien qu'une légère griffure, ce n'était pas très important, elle rangea son mobile en cherchant de quoi s'essuyer, quand un homme a l'allure extrêmement élégante arriva à sa hauteur en lui demanda si elle allait bien, tout en attachant sa longue chevelure brune, elle répondit machinalement sans réellement le regarder, encore un peu étourdie par cet évènement inattendu.

"Oui merci."

Elle reposa les mains sur ses hanches en soupirant et posa enfin ses yeux sur cet homme, elle n'en revenait pas, c'était l'un des plus importants hommes d'affaires de Gotham, ou pour être plus précis, le plus important, ignorant qu'en réalité ce dernier était un mafieu, la jeune femme était assez flattée de le trouver en face d'elle à s'inquiéter pour son sort.

" Je suis désolée Mr Valentini, je ne vous avais pas reconnu."

Laïna afficha son plus beau sourire, essayant de faire passer l'épreuve du ballon dans sa bouteille d'eau à la trappe, elle observa rapidement aux alentours pour enfin savoir qui était le responsable de tout cela, un enfant certainement, elle n'allait pas le coffrer rassurez-vous, elle voulait simplement savoir, puis ses soupçons furent fondées la demoiselle trouva rapidement le propriétaire de l'objet, il affichait une tête désolée, la demoiselle lui afficha un sourire voulant lui faire comprendre que c'était tout simplement des choses qui arrivaient et que ce n'était pas la peine d'en faire un drame. Puis après quelques secondes d'égarement son regard se reposa sur Ezechiel, oui son identité n'était pas inconnue à la plupart des habitants de Gotham, c'était un homme respecté, un homme bien si on en croit les médias. Laïna lui tendit la main s'excusant de son impolitesse.

" Je ne me suis pas présenté, Laïna Sheldon."

La brunette était loin de se douter qu'elle avait en face d'elle le plus grand mafieu de la ville, celui dont l'emprisonnement ralentirait tous les autres par la suite, mais la demoiselle n'est pas devin et Ezechiel semble si sympathique que se douter de quelque chose n'est pas une mince affaire.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
29/09/2012

ϟ Participation :
2688


MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Lun 29 Avr - 20:49


Black and White
La jeune femme qui était avant moi venais de se prendre un ballon en pleine figure, chose qui devait réveiller et sonner en même temps. Si cela aurait été lui, il aurait pu prendre très mal ce petit accident, fort heureusement pour tous le monde, il n'avait pas été la cible, il n'y aurait pas d'effusion de sang ce soir. Je n'avais pas vu l'accident en lui même, j'avais juste entendu le bruit du choc et vu la jeune femme encore un peu étourdie, couverte d'eau et légèrement griffée sur un côté de son visage, mais cela ne gâchait strictement en rien sa beauté. J'ai toujours aimé les belles femmes, n'importe quel homme les aiment mais nous les italiens somment reconnus pour être des coureurs et je ne fais pas exception. Bien entendu officiellement je suis un homme marié, aimant tendrement sa femme et restant fidèle, officieusement, je choisis scrupuleusement mes maîtresses, ne les prenant jamais trop bavardes et avec quelques dossiers sous le coudes pour le cas où il faudrait les faire chanter. J'aime les belles femmes mais je sais qu'il ne faut pas leur faire confiance, ce sont bien souvent de véritables mante religieuse, il faut donc être très prudent et bien choisir celles qui passeront dans mon lit.

"Oui merci."

J'étais venu vers elle tout naturellement pour voir si elle allait bien. Il était de mon devoir de constamment montrer une image positive, pour m'apporter les grâces de ces chers Gothamiens, sait-on jamais, si j'arrive à me hisser jusqu'en politique, ma réputation devra-t-être impeccable pour arriver à obtenir un poste intéressant. Maire ? Ca pourrait être intéressant, je ne le cache pas, mais ce n'est pas forcément le seul poste que j'ai dans ma ligne de mire.
Encore un peu sonnée, la jeune femme me répondit d'un ton poli mais un peu distant, ce que je pouvais comprendre, je décidais donc de rester poli et courtois, comme à l'accoutumé.

« - Attendez, tenez, prenez mon mouchoir pour vous essuyer le visage ! »

Et je lui tendis sans hésiter le mouchoir propre que j'avais glisser ce matin dans la poche de la veste de mon costume. Il était d'une blanche immaculée et on pouvoir voir au touché qu'il était d'une qualité supérieur. Le mouchoir était simple en soi, il possédait seulement une broderie discrète mais très élégante. Cette broderie était ses initiales, E.V.

" Je suis désolée Mr Valentini, je ne vous avais pas reconnu."

La jeune femme venait visiblement de reprendre ses esprits et elle me reconnue. Ce n'est pas une chose rare par ici, surtout depuis ces dernières années, mais comme toujours j'adorais l'effet que cela faisait d'entendre mon nom dans la bouche d'une parfaite inconnue, teinté d'autant de respect que d'étonnement. Avant, quand on me parlait, on balançait mon nom comme s'il ne valait rien, petit immigré, venu tout droit d'Italie. Mon père avait beau être américain, comme eux, cela ne changeait rien, je restais ce pauvre petit minable d'italien, venu comme les autres chercher fortune dans le pays de l'Oncle Sam et n'ayant trop rien d'autre que la misère car c'est tout ce que je méritais finalement. Aujourd'hui mon nom était prononcé avec respect et égare et on ne m'appelait jamais par mon prénom, toujours par mon nom de famille, avec un élégant Monsieur devant. Ma mère serait fière de ça, j'en suis persuadé et si mon père était encore de ce monde, il ne pourrait qu'approuver, même si je doute qu'il approuve mon style de vie …

« - Ne vous mettez pas martèle en tête, c'est bien normal après le coup que vous venez de vous prendre. Tant que vous n'avez rien, c'est tout ce qui compte ! »

Je lui offris un de mes plus beaux sourires pour répondre au sien. C'était vraiment une très belle femme, élancée, fine, sportive, mais qui restait élégante malgré sa tenue de sport et le ballon qu'elle venait de recevoir. Elle offrit un sourire en guise de réponse à l'enfant qui l'avait frappé par accident, ne jouant pas les filles agacée ou scandalisée par un geste involontaire. Je trouvais ça très bien même si il aurait perdu sa famille et la vie le soir même si j'avais été à la place de cette jeune personne dont je ne connaissais pas encore l'identité alors qu'elle connaissait visiblement la mienne. Je sentais que cette rencontre allait être fort intéressante, sans même me douter qu'elle le serait d'autant plus quand je découvrirais que cette superbe jeune femme était un flic.

" Je ne me suis pas présenté, Laïna Sheldon."

Laïna, c'était en tout cas ainsi qu'elle venait de se présenter, me tendit sa main pour se présenter et je lui répondis en tendant la mienne.

« - Ravie de faire votre connaissance Miss Sheldon … Me permettez-vous de vous offrir un rafraîchissement ? Si vous avez le temps, bien entendu ! »

Fiche (c) Espe

_________________

Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Mar 7 Mai - 10:33


Black and White
Il avait fallu un laps de temps pour Laïna afin de reconnaitre cet homme important à Gotham, assez confuse de ne pas avoir pu le remarquer plus tôt qu'elle était face à ce pilier de la ville, même en voyant les initiales brodés sur le mouchoir qu'il lui avait tendu, elle n'avait même pas fait le rapprochement, remerciant Ezechiel d'un grand sourire pour son tissu qui s'avérait très utile, elle sécha son visage doucement. Ce dernier ne lui en voulait même pas de la maladresse de la jeune femme, signe que cet homme était un gentleman, du moins c'était l'apparence qu'il donnait.

" Ce n'était qu'un simple ballon, ça sonne un peu, mais rien de méchant, merci de votre aide en tout cas."

La brunette qui au départ était un peu intimidée par cet homme, se sentait à présent parfaitement à l'aise, après tout ce n'était qu'un homme, même si celui-ci était assez connu, plus que la plupart des autres à dire vrai, mais il restait un être humain. La brunette ne pu s'empêcher de remarquer que ce dernier avait des atouts physiques très avantageux, bien entendu la demoiselle n'avait pas en tête de le séduire, loin de là. Mr Valentini lui proposa alors de lui offrir un rafraîchissement, Laina n'avait plus vraiment l'envie de courir après ce qu'il venait de se passer, elle hésita tout de même, après tout elle ne connaissait pas réellement cet homme, puis finalement elle se laissa tenter, elle ne risquait rien.

" Ce serait avec plaisir."

Laïna plia soigneusement le mouchoir et le rendit à son propriétaire, elle aurait aimé pouvoir le nettoyer ou le faire sécher, mais malheureusement elle n'avait rien sous la main pour se faire, mais le beau temps et la chaleur le ferait sécher surement rapidement, puis elle se contenta de suivre son interlocuteur jusqu'au café le plus proche, elle s'attabla à l'endroit qu'Ezechiel avait préalablement choisis, puis elle détacha sa chevelure brune, la remettant en place d'un geste de la main.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
29/09/2012

ϟ Participation :
2688


MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Sam 11 Mai - 19:48


Black and White
La jeune demoiselle ne m'avait pas reconnu tout de suite, mais je n'en pris pas ombrage, puisqu'elle avait rectifier le tir juste après. Est-ce que cela m'aurais vexé de ne pas être reconnu d'elle ? Peut être un peu, je dois bien l'admettre, mais j'aurais pu tourner cette histoire en ma faveur en jouant n'importe qui et osant n'importe quoi sans craindre qu'elle puisse retourner cette histoire contre moi. Je garde le sourire, restant une personne sympathique, concilient, patient et humain, comme tous le monde rêverait que je sois. S'ils sont contents de vivre dans une belle illusion alors soit, je peux faire cet effort, tant que ça me rapporte de l'argent et une occasion d'aller plus loin dans la notoriété, moi je dis, banco !

" Ce n'était qu'un simple ballon, ça sonne un peu, mais rien de méchant, merci de votre aide en tout cas."

Qu'un simple ballon ? Certes il est vrai que ce n'était pas une balle, un couteau ou je ne sais quoi encore de mortel, il n'y avait que peu de risque qu'elle se fasse réellement mal, mais j'en connais très peu de femme, surtout d'une telle beauté qui prétexterait que ce n'est pas grave car ce n'est qu'un simple ballon. Je me demande donc ce qu'elle fait dans la vie. Elle peut être professeur des écoles, habituée des enfants et de ce genre de choses au quotidien. Elle pourrait également avoir un métier un peu plus dangereux comme flic, dans la mafia, garde du corps, voleuse ou je ne sais quoi encore. Franchement je n'arrive pas à savoir comme ça ce qu'elle fait dans la vie, mais je peux toujours lui poser la question.

« - C'est certes qu'un simple ballon mais je connais peu de femmes qui auraient réagit ainsi face à ce geste. »

C'était assez vrai, peu de femmes, même la mienne aurait bien pris ce geste, certes accidentel mais douloureux. Ma femme n'aurait rien dit sur le moment mais elle m'aurait demandé de laver son honneur et je l'aurais fais avec plaisir. Une autre femme aurait profité de ma situation pour se plaindre et se faire plaindre surtout. Moi ça ne me dérange pas mais je trouve cela assez étonnant qu'elle réagisse ainsi et assez rafraîchissant également.

" Ce serait avec plaisir."

Je proposais à cette chère Laïna d'aller prendre un verre pour rattraper la bouteille qu'elle s'était à moitié vidée dessus. Ce geste n'avait rien d'un geste déplacé ou d'une invitation ouverte, c'était plutôt une envie de prendre un verre avec une parfaite inconnue que le destin avait mis au travers de mon chemin. Par chance elle accepta, ce qui me combla et nous nous rendîmes dans le café du coin, café que je venais de quitter quelques instants plus tôt. Laïna me rendit mon mouchoir, mouillé cela allait s'en dire et au passage je le donnais à un de mes chauffeurs, il le fera sécher pendant que je boirais un verre avec la belle brune. Nous choisîmes une table un peu au hasard et nous nous y installâmes tranquillement. Je pris un café et je laissais le soin à cette chère Miss Sheldon de faire sa commande.

« - Alors Miss Sheldon, dites moi, que faites vous de beau dans la vie ? Je serais curieux de savoir ce que fais une femme comme vous, je suis sûre que c'est quelque chose dont on ne s'y attend pas … »


Fiche (c) Espe

_________________

Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Dim 12 Mai - 10:30


Black and White
Ezechiel semblait impressionner par la réaction de Laïna face à ce simple ballon qui était venu s'écraser sur son visage, elle haussa les épaules en souriant, que pouvait-elle faire, elle n'allait tout de même pas passer un savon à ce petit garçon qui n'avait surement pas prévu que son jouet allait s'écraser sur une personne, c'était des choses qui arrivaient tout simplement. Elle accepta donc l'invitation de cet homme très connu de Gotham, par simple politesse et surtout pour se reposer après un grand footing et l'incident du ballon qui mine de rien l'avait bien sonné. Une fois installée, elle détacha ses cheveux, les remis en place brièvement et soupira satisfaite d'être assise, bien qu'elle aimait faire du sport et se dépenser, la demoiselle appréciait également les moments de détente. Elle attendait qu'Ezechiel commande ce qu'il voulait boire, c'est-a-dire un café, le serveur se tourna vers elle et la jeune femme commanda une boisson fraiche, n'ayant pas pu se désaltérer étant donné que sa bouteille d'eau avait été renversée et qu'elle n'avait bu qu'une gorgée. Mr Valentini reprit la parole ce qui était tant mieux, car elle cherchait tant bien que mal le sujet de conversation à trouver, il lui demanda tout simplement ce qu'elle faisait dans la vie.

"Je suis agent de polie à Gotham, même si j'en ai pas l'allure."

Laïna souriait, il est vrai que parfois les gens étaient assez étonnés de la savoir flic, mais c'était un boulot qu'elle aimait beaucoup, énormément même, bien que depuis son arrivée elle a vécu des retrouvailles plus qu'inattendue, en effet Dean était ici, agent lui aussi, c'était le seul homme que la belle est aimée, mais ce dernier avait préféré se réfugier dans les bras de sa soeur adoptive, ce qu'elle comprenait Ambre était une très belle femme, bien que ce geste avait fait énormément de mal à Laïna. Cependant, la brunette ne s'attendait pas à des explications de la part du jeune homme, surtout qu'il n'a jamais été au courant des sentiments qu'elle éprouvait à cette époque. Le serveur arriva et déposa le café devant Ezechiel et la boisson bien fraiche devant Laïna cette dernière la remercia avec un sourire comme à son habitude, puis elle prit une grosse gorgée de sa boisson, cela faisait énormément de bien.

" Je ne vais pas vous demander ce que vous faites dans la vie, tout le monde le sait déjà. Je voulais juste savoir si c'est pesant comme métier, les responsabilités que vous endossez ne doivent pas être toujours évidente."


Laïna était réellement curieuse à ce sujet, c'était certain que dans tous les métiers il y avait des responsabilités, mais certain en demandait davantage, la jeune femme elle en avait énormément, enfin cela dépendait des situations, mais parfois elle avait entre les mains la vie de certaines personnes, c'était assez stressant certes, mais très encourageant pour avancer et faire de son mieux pour réussir au mieux ce pourquoi on nous avait appelé.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
29/09/2012

ϟ Participation :
2688


MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Mer 15 Mai - 17:01


Black and White
Je n'étais pas mécontent de retourner ici, non pas que l'endroit me plaise particulièrement mais c'était agréable d'être assis en face d'une si jolie jeune femme qu'elle. Bon certes tout cela allait très certainement nous mener nulle part, mise à part passer un bon moment en sa compagnie je n'ai que peu de chance de la revoir, mais sait-on jamais, parfois la vie peut nous réserver de bien belles surprises. J'étais plutôt curieux de savoir ce qu'elle faisait dans la vie, non pas qu'en soit ça change la mienne, mais je sentais qu'elle n'avait pas un job lambda, comme vendeuse, coiffeuse ou nounou, mais bien quelque chose de plus … musclés ? Ou en tout cas de bien différent de son apparence physique pourrait laisser entendre ou plutôt supposer.

"Je suis agent de police à Gotham, même si j'en ai pas l'allure."

J'avais mis dans le mille, Laïna, puisque c'était son nom, n'était pas une banale secrétaire, mais un agent des forces de l'ordre. Officiellement c'était mes amis, des gens que je respectais de par leur courage et leurs actions quotidiennes pour maintenir l'ordre dans Gotham. Officieusement ils ne me facilitaient pas toujours la tache, à trop vouloir bien faire, fouinant là où il ne faudrait pas. Bien entendu, comme n'importe quel trafique illégal, j'ai graissé la pattes à quelques flics pour que mon business fonctionne sans accrocs mais tous ne sont pas achetable bien malheureusement et je parierais que cette jeune demoiselle prend pour le moment bien trop son boulot à cœur pour être de ceux qui pourraient m'aider. Trop jeune, trop inexpérimentée, quand elle se sera fait tirer un bon paquet de fois et qu'elle aura vu des collègues mourir devant ses yeux, elle changera peut être d'avis. Quand elle aura compris que tout ce qu'elle fait pour le moment ne rime à rien, elle réalisera qu'il vaut mieux nous aider plutôt que nous mettre des bâtons dans les roues, ça fait moins de victime, même si son amour propre en prend un coup.

« - Je confirme, vous ne ressemblez pas vraiment aux flics que j'ai croisé dans ma vie … Mais c'est bien … que des femmes deviennent flic je veux dire. Ca fait évoluer les mentalités et ça montre que ce n'est pas forcément qu'un travail de force, mais que parfois un brin d'intelligence peut également sauver des vies ! »

Etrangement je pensais ce que je disais. Bon certes j'avais aussi envie de la flatter, c'était évident, mais j'étais assez sincère, c'était bien de voir un peu plus de femmes dans les forces de l'ordre. D'une parce que mon charme marché quand même beaucoup plus sur elle que sur la gente masculine, soyons réaliste. De deux parce qu'elles seront plus enclines à réfléchir avant de tirer dans le tas, il y aura donc moins de morts dans les deux camps. Et de trois parce qu'entourés de femmes, les hommes vont peut être plus facilement retourner leur veste, rien que pour venger leur égo froissé. Tout était bénéfique à mes yeux. Bon après mon point de vu n'était pas forcément très flatteur pour les femmes puisque je ne les considérais pas forcément comme nos égales dans tous les domaines, mais ça après c'était une autre histoire.

" Je ne vais pas vous demander ce que vous faites dans la vie, tout le monde le sait déjà. Je voulais juste savoir si c'est pesant comme métier, les responsabilités que vous endossez ne doivent pas être toujours évidente."

Ma tasse fumante devant moi, j'observais un instant cette chère Miss Sheldon. Une beauté pareille devait forcément avoir quelqu'un dans sa vie, peut être exerçant le même métier qu'elle ou similaire en tout cas. C'était assez fréquent que les flics se mettent ensemble parce qu'ils étaient à même de comprendre ce que vivait l'autre, ce qui n'était pas le cas quand on était maîtresse d'école. Elle n'a pas de bague au doigt donc elle n'est en tout cas pas mariée ou elle n'a pas envie que ça se sache. Moi je n'enlève jamais la mienne, je n'ai pas honte d'être marié, bien au contraire, même si je la trompe, je suis fière de ma femme, elle est parfaite ou presque. Procureur, intelligente, avec une part sombre comme la mienne et surtout elle me voue un amour sans borne, ce que j'apprécie beaucoup. Elle me connait, peut être parfois plus que je me connais moi-même. Parfois c'est agaçant, mais le reste du temps, c'est plutôt flatteur, ça prouve qu'elle m'observe, que je suis une de ses priorités, moi le pauvre gosse débarqué d'Italie, sans argent, sans avenir et presque sans famille. J'avais un rêve et je l'ai toujours et elle me permet de le réaliser et ça c'est quelque chose que j'aime. Je cesse là mes réflexions, je me rend compte que je divague un peu, qu'il faudrait que je lui réponde. Je souris, pour excuser mon silence, avant de lui répondre.

« - Disons que la pression est énorme, beaucoup de gens dépendent de moi et on attend beaucoup de mes actions, bonnes ou mauvaises, notre avenir peut se jouer d'un rien … mais fort heureusement même si j'ai « des vies en jeu », ce n'est pas au sens propre du terme, tandis que vous si. D'ailleurs ce n'est pas trop dur au quotidien ? En je ne sais même pas à quoi peut ressembler votre quotidien … je suppose que vous ne passez pas votre journée à courir après des voleurs ! »

Finissais-je par lui dire, en achevant ma phrase par un petit rire cristallin. Pour le moment je ne me méfie pas trop des flics de Gotham, c'est plus le FBI qui me pose des problèmes, depuis qu'ils sont sur Gotham pour résoudre une affaires de meurtres de femmes, je les trouve un peu trop près à mon goût. Rien ne me dis qu'ils ne vont pas vouloir rester un peu après cette affaire ...
Fiche (c) Espe

_________________

Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Mar 21 Mai - 12:49


Black and White
« - Je confirme, vous ne ressemblez pas vraiment aux flics que j'ai croisé dans ma vie … Mais c'est bien … que des femmes deviennent flic je veux dire. Ca fait évoluer les mentalités et ça montre que ce n'est pas forcément qu'un travail de force, mais que parfois un brin d'intelligence peut également sauver des vies ! »

Laïna se sentait flattée, il était rare que des hommes appréciaient le fait qu'une femme soit flic, c'était contre nature pour certains, comme si une femme ne pouvait pas se défendre seule et protéger les gens qui en ont besoin, arrêter les voleurs et combattre le crime était sa raison de vivre, du moins pour le moment elle travaillait extrêmement dur pour faire du très bon travail. La brunette loin de se douter qu'elle avait en face d'elle le plus grand trafiquant d'armes qu'elle pourrait surement coffrer, bien entendu Ezechiel avait une très bonne couverture et était très fort pour sauver les apparences, donc comment une si gentille femme comme Laïna pourrait avoir des doutes envers un tel homme qui se montrait souriant, gentleman et agréable, il ne serait pas marié elle aurait surement voulu le connaitre davantage, mais c'était le cas et elle savait a quel point c'était mal de jouer les maîtresses auprès d'hommes mariés, bien que cela arrivait fréquemment comme quoi on ne pouvait jamais savoir ce que l'avenir nous réserve, enfin pour le moment Laïna n'avait pas le temps de jouer à ce genre de jeu, ni l'envie d'ailleurs, surement le fait d'avoir revu Dean qui faisait qu'elle ne parvenait pas à penser à l'amour ou une vie de famille, du moins tant qu'il n'était pas près d'elle, car c'était indéniable elle éprouvait toujours des sentiments pour lui, seulement cette fois il était hors de question de se laisser avoir, son coeur en avait trop souffert des années plus tôt, elle ne souhaitait en aucun cas vivre une chose pareille.

"Merci, tout le monde ne pense pas comme vous, malheureusement."

Ezechiel lui expliqua alors qu'avec son emploi il avait une pression énorme, mais resta vague, de toute manière elle n'avait pas besoin d'en savoir plus, elle n'était pas assez curieuse du moins par le moment, car la curiosité c'était ce qui faisait d'elle un bon agent de police, c'était ce trait particulier qui l'envoyait dans des situations difficiles qui finalement l'aidait a coffré des criminels en tout genre. La demoiselle accompagna le rire de son hôte puis attrapa son verre et bu une nouvelle gorgée, elle reposa l'objet sur la table et souriait.

" Et bien non, certaines journées sont très calme, même si en ce moment avec cette affaire de meurtre de femmes, les pauvres, j'espère qu'ils auront ce malade."

La demoiselle préférait éviter de préciser qu'elle faisait également partit de l'affaire elle aussi, la jeune femme n'écartait aucune possibilité, elle avait peut-être l'assassin sous les yeux, bien qu'il soit agréable et très gentil elle était bien placée pour ne pas se fier aux apparences. Laïna préférait se méfier sans devenir une femme paranoïaque bien entendu, de plus cette affaire était confidentielle, donc autant faire l'innocente comme cela elle évitait les questions inutiles.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
29/09/2012

ϟ Participation :
2688


MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Sam 25 Mai - 14:47


Black and White
Je me doutais qu'elle ne faisait pas un métier lambda mais étrangement j'aurais préféré autre chose que flic. Cela dit si j'arrivais à la mettre dans ma poche, tout serait possible, même si je doutais qu'il soit facile de corrompre cette sublime créature. Trop gentille, trop naïve, trop naturelle, si elle avait un point faible, il ne serait pas le bouton pour arriver à mes fins, il ne suffira pas d'y appuyer dessus pour l'avoir à ma merci, au contraire, cela risquerait de me la mettre sur mes traces plus qu'autre chose, ce n'est pas une bonne idée. Peut être que je me fais des idées cela dit, je demanderais à Zach de faire des recherche sur cette chère Miss Sheldon, afin qu'on en sache un peu plus sur son compte. En attendant je vais profiter de ce petit moment en tête à tête et voir où il me mène.

"Merci, tout le monde ne pense pas comme vous, malheureusement."

Evidemment que tout le monde pense le contraire, nous sommes encore dans une société patriarcale, ce qui signifie que ce sont en toute logique les hommes qui sont au pouvoir et les femmes qui restent derrière les fourneaux à élever les enfants et faire à manger. Bien entendu la tendance change petit à petit et bientôt nous verrons peut être émerger une société matriarcale, avec les femmes au pouvoir et les hommes à la maison, mais pour le moment ce n'est pas encore le cas et fort heureusement pour moi, en pur machiste que je suis, je détesterais voir ce jour arriver. Je préfère éliminer toute la gente féminine plutôt que de la voir me dominer un jour. J'esquisse néanmoins un sourire en guise de réponse et joue les hypocrites de base, comme je sais si bien le faire.

« - Je m'en doute et c'est bien triste. Vous savez les hommes encore aujourd’hui ont du mal à voir leur femme avoir un job plus dangereux que le leur ou mieux payer, alors que moi ça ne me dérange pas le moins du monde. Je suis fière de voir mon épouse réussir dans la vie, elle le mérite vraiment et je l'encourage dans toutes ses décisions. »

Ce n'est pas complètement faux ce que je suis en train de dire, si j'ai choisi mon épouse ce n'est pas seulement parce qu'elle était belle, mais bien parce qu'elle avait un niveau social supérieur au miens. J'aime l'idée qu'elle va pouvoir m'aider à m'élever socialement et me donner une plus grande crédibilité auprès des citoyens de cette ville. Le fait qu'elle soit procureur me donne l'apparence d'un homme bien, après tout un procureur n'aurait pas choisi d'épouser un escroc, soyons réaliste. Pourtant ma femme avait beau avoir choisi sa profession pour faire le bien, elle a fini par être perverti comme tous les autres par le côté obscure de cette ville et elle l'assume entièrement. J'aime ce côté sombre qui l'habite, cela me permet d'être moi même quand nous sommes seul et c'est un véritable plaisir de ne pas jouer la comédie en permanence. Je trempe mes lèvres dans mon café et en bois une gorgée. Il est chaud et fort, cela va me booster un peu, c'est très bien.

" Et bien non, certaines journées sont très calme, même si en ce moment avec cette affaire de meurtre de femmes, les pauvres, j'espère qu'ils auront ce malade."

J'avais entendu parlé de cette affaire morbide de femmes retrouvées assassinées un peu de partout dans Gotham. Elles sont issues de tous horizons, de tous niveaux sociaux, ce qui crée encore plus de panique. Personne n'est vraiment à l'abri de ce détraqué, plus aucune femme n'a envie de sortir le soir seule, plus aucune femme ne se sent à l'aise le soir chez elle. Je n'aime pas l'idée que ma femme puisse être la prochaine, je ne tiens pas à ce qu'un psychopathe pose la main sur elle, elle m'appartient, sa vie m'appartient et c'est à moi de décider quand elle doit mourir et comment elle doit trépasser. Mais bien entendu je ne vais pas dire ce genre de chose à Laïna, elle ne comprenait pas.

« - J'ai entendu cette histoire aux infos. J'espère aussi qu'ils vont l'avoir ce fou. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut s'en prendre à quelqu'un et plus encore à des femmes. » Commençais-je par dire, avant de reprendre de plus belle. « - Et le pire étant que personne n'est en sécurité, j'ai l'impression qu'il frappe un peu au hasard … bon bien entendu je ne sais rien de cette affaire, mais ça m'angoisse un peu de savoir que mon épouse peut-être tout autant la cible, que la serveuse qui travaille ici. »
Fiche (c) Espe

_________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
628


MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna) Lun 9 Sep - 17:56

RP archivé : membre supprimé avec le recensement

_________________
Welcome to A city of Evil 2.0
Alfred at your service Invité
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Black and White ( Ezechiel & Laïna)

Revenir en haut Aller en bas
 

Black and White ( Ezechiel & Laïna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: