.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 IVY&HARLY — I got a right

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
966


MessageSujet: IVY&HARLY — I got a right Sam 29 Juin - 2:30



I got a Right

« C’est inadmissible » j’étais pas contente, et j’avais beau, certes être une brillante psychiatre. N’y voyez aucune forme de vanité hein. Je ne passais pas non plus tout mon temps dans mon bureau. Le nez fiché dans mes livres. Non ! Oui j’étais savante et éduquée. Mais aussi j’étais une fervente défenseuse des droits de l’homme. ET DE LA FEMME. Surtout des droits de la femme d’ailleurs je dois bien l’avouer. Et aujourd’hui le débat était sur la féminisation de certains noms. « Un médecin ». « Une médecin ». Pourquoi dire une femme médecin. Comme si ça la diminuait. Oui j’étais très radicale dans ce genre de situation et je luttais envers et contre tout pour l’égalité des sexes.  C’érait pour moi primordial.

Nous nous étions donc retrouvées avec plusieurs activistes féministes, que je connaissais depuis un moment, et défilions devant la Mairie de Gotham. Bien entendu ça ne changerait pas grand chose, on le savait bien, mais … merde quoi on se battait pour le droit des femmes dans tous les états des USA. Dans tout le monde même. « La femme est l’égal de l’homme on ne devrait pas la considérer comme son simple objet. Pire sa marionnette » choix de mots assez … malvenus quand d’un œil extérieur on peut juger ma relation future avec le Joker. Mais Jack Napier est bien loin de tout ça pour l’instant, et aucun de mes neurones n’est tourné vers lui. Hé oui. Avant de le rencontrer j’avais des principes. J’étais déterminée et incorruptible. « LES FEMMES ET LES HOMMES ONT LES MEMES DROITS ! » scandais-je déjà depuis une bonne heure et demie sous les fenêtre den otre cher Maire Garcia. Ce dernier n’était pas encore paru.

Féministe, oui je l’étais et j’en étais fière. On a le droit d’être considérées égale aux hommes. Occuper des postes égaux aux leurs. Ce n’est pas parce que l’on est une femme que l’on ne peut pas prétendre à la même carrière qu’un homme. Tout ça sous prétexte qu’on peut donner la vie ! Je laissais mon regard rapidement parcourir mes « sœurs de combat » avec moi pour me donner du courage et repérais une jolie rousse particulièrement remontée. Un peu comme moi quoi !

Pamela & Harleen

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right Dim 30 Juin - 23:02



I got a right

Pamela avait appris à ses dépens ce que c’était que d’être manipulée par un homme. Un splendide professeur qui avait fait d’elle bien plus qu’une femme. Il l’avait changé en Mère Nature et pourtant, même avec ce statut particulier, il avait préféré lâchement l’abandonner alors qu’elle lui avait tout donné. Elle s’était sentie trahit et humiliée, comment avait-elle pu tomber amoureuse d’un être aussi exécrable ? Oh elle ne lui enlevait rien de son génie, il l’était sans doute, mais il restait un pauvre type ! Elle s’était jurée de ne plus jamais tomber dans le panneau, au contraire, depuis sa mésaventure, elle exploitait la faiblesse des mâles dans des jeux fourbes de séduction… C’était bien plus amusant qu’en être la victime ! Néanmoins, la jeune femme avait appris de cette expérience, mais n’avait pas oublié et encore moins pardonné. Pas qu’elle est été trop naïve, mais comment résister à quelqu’un qui nous offrait le monde tel que nous le voyions vraiment ? Dur de trouver des gens qui partageaient les mêmes philosophies de vie... Quoique c’était bien ce qui rassemblait toutes ces jeunes femmes devant la mairie en ce jour pour l’égalité. Ardente féministe, quoique criminelle recherchée la nuit, la jolie rouquine s’était préparée pour l’évènement. De toute façon, dissimulée dans une foule, elle ne risquait pas grand-chose aussi longtemps que la police ne se décidait pas à s’en mêler. Pamela avait eu vent des salaires inégaux, du harcèlement au travail et de tous ces faits qui prouvaient que la ville de Gotham avait encore un coté macho trop développé. Elle comptait bien y remédier que ce soit avec des slogans le jour ou du poison la nuit !

Alors la voilà cette jeune criminelle au tempérament bouillant qui se faisait un chemin parmi les manifestantes. Habillée d’un jean et d'un haut vert avec des motifs floraux, elle avait laissait sa longue chevelure complètement libre retomber dans son dos. Sa démarche était élégante quoique suffisamment ferme pour qu’on s’écarte de son chemin. Un délicat parfum de fleur restait dans son sillage, car la demoiselle détestait l’odeur de la ville. Non, Pamela n’avait pas trop peur qu’on la reconnaisse, de toute façon, son attaque terroriste qui causerait sa perte n’était encore qu’une idée brouillon dans son esprit d’écologiste fanatique. Une voix pleine de conviction se distinguait des autres et cherchant parmi la foule, les yeux émeraude de Pamela trouvèrent la jolie brune qui s’époumonait sous la fenêtre du Maire. La jeune femme sourit, c’était le genre de personne qu’elle appréciait en général. Belle et passionnée. Levant le point vers le ciel, la rouquine reprit les mots de la brune alors qu’elle apparaissait à ses cotés.

« LES FEMMES ET LES HOMMES ONT LES MEMES DROITS ! » hurla-t-elle avec défit à ces hommes en costume-cravate qui tentaient vainement de les ignorer à l’intérieur du bâtiment. La scientifique déposa sur le sol le sac qu’elle trimbalait depuis quelques heures et en sortit un porte-voix qu’elle tendit à l’inconnue avec un sourire charmeur.

« Tenez, on vous entendra avec ça ! » Pamela l’invita à faire un essai en se bouchant elle-même les oreilles vu sa proximité avec l’engin. Quand ce fut fait, elle tendit la main à cette jolie jeune femme pour se présenter.

« Je m’appelle Pamela et vous ? » Elle ne se doutait pas une seconde qu'à cet instant précis se créait le début d'une longue et électrisante amitié...

 
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
966


MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right Lun 1 Juil - 3:51



I got a Right

Le moment, non l’heure était grave et même si nous étions déjà un bon petit nombre je trouve que nous n’étions encore pas assez à défiler devant la mairie. Le maire Garcia je le savais partageait nos opinions. Je le savais pour l’avoir croisé à un cocktail il y a quelques temps. Mais malheureusement il n’était pas responsable de tout. Mais au moins… il aurait pu montrer le chemin. C’était un homme respectée et très certainement respectable. S’il se prononçait en notre faveur publiquement, pour sûr nous aurions gain de cause. Mais … malheureusement cette discussion était restée en privé, entre lui et moi. C’était bien dommage. J’aurai du l’enregistrer comme j’enregistrais mes sessions avec mes patients.

Mais nous avions beau être trop peu – à mon sens – pas question pour autant de mollir ou de faiblir. Et certainement pas moi. « LES FEMMES ET LES HOMMES ONT LES MEMES DROITS ! » entendis-je scander la rousse que j’avais repéré un petit peu plus tôt. Je lui souris doucement et fis un signe de tête pour nous encourager à recommencer de nouveau à scander ces slogans qui devraient pour tous être des vérités générales. « HOMME OU FEMME LE TRAVAIL EST FAIT DE LA MÊME MANIERE ! » de ça de là on voyait aux fenêtre des gens nous observer mais il ne fallait pas se démonter. Et la rousse, ma camarade de combat, ne se démontait pas. Une vraie militante comme moi ! Je souriais doucement puis sursautais quand elle me parlait à moi. Je ne m’y attendais pas. Elle prit de son sac un porte voix qu’elle me tendit avec un sourire ravageur « Tenez, on vous entendra avec ça ! » je souris agréablement surprise « Merci beaucoup » dis-je avant de saisir l’instrument et gueuler cette fois ci – évidemment – plus fort « EGALITE HOMME FEMME, c’est pas en restant derrière vos fenêtres et bien serrés dans vos costumes à mille dollars que ça changera quelque chose ! Femmes de Gotham, c’est aujourd’hui qu’il faut bouger ! Revendiquez vos droits. Prenez votre liberté ! »

Un fois le message passé une des leaders déclara qu’il faudrait revenir dans une demie heure. Dispersion pour le moment pour essayer d’aller trouver le plus de « sœurs » possible pour défiler avec nous. Je me tournais vers la jolie rousse, toujours à mes côtés, à qui je rendais le porte-voix « Je m’appelle Pamela et vous ? » « Moi c’est Harleen. Enchantée » dis-je en serrant la main qu’elle me tendait. « Merci pour le porte-voix. Vous voulez qu’on se mette en équipe ? » oui j’étais motivée et remontée contre cette société machiste. Alors autant aller essayer de trouver des « sœurs », comme avait dit la leader, ensemble non ? Et puis ça nous permettrait de faire plus ample connaissance. Au moins on part déjà en positif : on a les mêmes opinions.

Pamela & Harleen

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right Dim 14 Juil - 19:29



I got a right
On sentait bien l’énergie qui animait cette foule de femmes en colère et bien que beaucoup les traiteraient sans doute d’hystériques, elles étaient bien plus que cela. C’en était fini des hommes qui se croyaient tout permis et des femmes qui devaient faire la potiche pour être acceptées ! Elles avaient des sentiments et de l’ardeur, de la volonté et de la passion, mais surtout, elles avaient une voix pour s’exprimer ! Alors, autant la faire entendre le plus fort possible ! Pourtant, les protestataires n’étaient pas aussi nombreuses qu’il l’aurait fallu, les slogans qu’on hurlait n’ébranlaient encore personne. Il fallait être plus et faire comprendre aux fonctionnaires que ce n’était qu’un début. On leur faisait simplement goûter à une parcelle d’amertume et d’injustice dans laquelle trempait Gotham City.

Que de belles convictions pour une demoiselle qui avait étouffé le moindre remord quant au fait d'enlever la vie à d'autres ! Pamela se justifiait malgré tout en pensant qu’elle faisait tout cela pour une bonne cause. LA bonne cause. Celle qui dépassait l’individu et qui touchait absolument tout autour. Le monde n’était pas simplement peuplé d’être humain voyez-vous… Oui, sans doute que, si ce n'était de sa soif de richesse et de vengeance, l'empoisonneuse aurait troqué son identité de criminelle pour celle de justicière. En vérité, à ses yeux, c'était déjà le cas. Mais pour le moment, la rouquine n’était qu’une simple jeune femme en quête de justice en ce bas monde. Elle avait eu droit à un sourire de la part de la jolie brune avant que celle-ci ne scande son opinion à nouveau. Sans hésiter une seconde, la scientifique en rajouta:


« C’EST PLUS QU’UNE QUESTION D'ÉGALITÉ ! ON PARLE DU RESPECT DES DROITS HUMAINS POUR TOUS ! »

L’apparition du porte-voix fit également une forte impression. Des têtes curieuses sortirent le bout de leur nez par les fenêtres des bâtiments autour. On allait les entendre coûte que coûte. Soudain, ont reçu l’instruction de se disperser pour quelques minutes, histoire d’aller chercher des renforts. Bonne idée et puis, cela leur permettra peut-être de songer à une nouvelle tactique d’approche. Si seulement on avait plus de porte-voix, plus de pancartes, plus de manifestantes... Même des hommes feraient l’affaire aussi longtemps qu’ils soutenaient véritablement l’enjeu et ne s’introduisaient pas dans la troupe pour faire les yeux doux à certaines des féministes présentes. Mauvais plan vu les circonstances. Du moins, pour ce qui était de faire des rencontres, cela s’annonçait bien pour Pamela qui, après avoir remis l’objet dans son sac, se fit proposer d’être en équipe avec la charmante Harleen.

« De rien. Ça fait plaisir de voir quelqu’un d’aussi passionné que soi pour un sujet si important. » répondit-elle avec enthousiasme. « Toutes les deux ? Pourquoi pas ! »

Passant son sac sur son épaule, la rouquine proposa son bras à la jeune femme et elles s’éloignèrent doucement de la Mairie. D’une main, la criminelle écarta une de ses boucles rousses pour la mettre derrière son oreille. Puis, du coin de l’œil, l’empoisonneuse détailla sa compagne et s’assura de garder en mémoire ce délicat visage. Quelque chose lui disait qu’elles allaient bien s’entendre, elle ferait tout pour en tout cas... Soudain, une délicieuse odeur effleura ses narines. Décidément, elles étaient faites pour se rencontrer. Ce devait être le destin.

« J’adore votre parfum. Lilas ? Rose ?  Échinacée ? Non, attendez… Hibiscus ? » demanda-t-elle sans gêne. Malgré le fait qu’elles étaient en mission pour rassembler leurs sœurs, Pamela avait bien envie de discuter avec la demoiselle. « Dites-moi Harleen, pourquoi la cause des femmes vous tient tellement à cœur ? Une expérience personnelle ou juste de fortes convictions ? »


 
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
966


MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right Lun 5 Aoû - 12:00



I got a Right

Nos ardeurs étaient puissantes, et on ne refuse rien à des femmes déterminées, pas vrai ? Enfin si ça pouvait être vrai ça serait vraiment pas mal. En tout cas j’espérais au moins que l’on soit entendues de ces hommes en costar-cravate là haut dans le building ! Mais ça encore ce n’était vraiment pas sûr, avec les hommes on ne peut pas etre sûres. Et pourtant, c’est tellement désagréable leurs pensées machistes. Ca me donnait les nerfs rien que d’y penser ! Totalement injuste ! « C’EST PLUS QU’UNE QUESTION D'ÉGALITÉ ! ON PARLE DU RESPECT DES DROITS HUMAINS POUR TOUS ! » les slogans, et les protestations battaient leur plein mais ne semblaient pas encore trouver leur public. Voilà quelque chose de bien chiant. Mais on n’avait malheureusement pas le choix. Je tournais la tête vers ma camarade de lutte à mes côtés, la jolie rouquine. Elle aussi semblait être aussi engagée que moie t ça faisait vraiment plaisir à voir. J’avais pourtant tellement envie que l’on nous respecte à notre juste valeur. J’en aurais bien été violente pour leur faire rentrer l’idée dans la tête, mais la psy en moi n’était vraiment pas pour l’idée, et puis ça desservirait énormément la cause aussi, ça serait con.

Mais voilà ; tout a une fin. Enfin une demie fin en effet on devait à présent se séparer un peu pour essayer de trouver un peu plus de militantes. Avoir des hommes aussi pourrait avoir un peu plus de poids. Mais c’était pas forcément une chose possible ça. Tant pis, je haussais les épaules et me rapprochais de la jeune rouquine afin de lui rendre son porte-voix. Pamela. Charmant prénom.
« De rien. Ça fait plaisir de voir quelqu’un d’aussi passionné que soi pour un sujet si important. » je hochais vigoureusement de la tête. Je ne pouvais que lui donner raison. « Oui je suis ravie de voir quelqu’un aussi engagé que moi dans la foule. » je souriais puis me repris. « Enfin je ne dis pas que les autres ne sont pas aussi engagées que nous hein » loin de là l’idée de discréditer les autres. Je lui proposais donc de faire équipe avec moi. Deux jeunes femmes conquérantes pourraient faire des merveilles ensemble, non ? « Toutes les deux ? Pourquoi pas ! »  je souriais largement et bras dessus bras dessous nous quittions la place de la Mairie. Je tournais la tête vers elle prenant le temps de l’observer doucement, j’avais l’habitude avec les patients, mais le cadre était totalement différent. Ici ce n’était pas « normal » de l’observer.

« J’adore votre parfum. Lilas ? Rose ?  Échinacée ? Non, attendez… Hibiscus ? » je me mis doucement à rosir et la regardais hésitante. « Merci beaucoup. Je crois qu’il y a un peu de rose et d’hibiscus. C’est un nouveau parfum que j’ai testé. » je souriais prenant cela pour un compliment. Et un compliment ça fait toujours plaisir à recevoir. Alors oui je l’acceptait. « Dites-moi Harleen, pourquoi la cause des femmes vous tient tellement à cœur ? Une expérience personnelle ou juste de fortes convictions ? » je souriais doucement. « C’est surtout que je trouve qu’on ne nous fait pas assez confiance et j’ai l’impression que notre société devient une société purement masculine. C’est déplorable. » je n’avais pas eu d’expérience personnelle. Quand on y réfléchit, quand on sait mon futur avec le Joker et ma soumission il est assez ironique de me retrouver dans ce genre de meeting non ? « Et de votre côté ?  » lui dis-je en retournant la question. Alors qu’on passait devant un bar ou plusieurs personnes étaient en terrasse une femme avait son enfant dans les bras qui pleurait. A côté son mari venait de lever les yeux au ciel. Je lâchais le bras de ma nouvelle amie et allais vers eux. « Vous savez monsieur que vous pouvez vous aussi vous occuper de l’enfant, votre femme a peut être besoin aussi de repos une fois de temps en temps.  » je regardais à présent la femme « Surtout ne vous laissez pas faire madame » je posais un tract sur la table et tournais les talons immédiatement.

Pamela & Harleen

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right Jeu 5 Sep - 1:08



I got a right
Les apparences sont trompeuses, elle le savait. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de sourire à Harleen comme-ci elles se connaissaient depuis longtemps. Il y avait un petit quelque chose dans sa voix ou la façon dont elle parlait d’un monde meilleur qui lui plaisait drôlement. Néanmoins, les faits étaient que Pamela ne connaissait pas du tout la demoiselle, pas même son nom de famille. Alors que son métier en tant que psychiatre à l’asile aurait été une information intéressante, la rouquine se dit simplement que la conversation se ferait d’elle-même. Et puis, chacun avait droit à son petit jardin secret, même si dans son cas, c’était à prendre de façon littérale. De plus, ce n’était pas comme si l’empoisonneuse allait griller son identité de criminelle pour ces jolis yeux… Elle n’était pas si idiote !

Pamela jeta un regard sur les gens qui déambulaient dans la rue, y avait-il vraiment d’autres personnes qu’elles pourraient prendre dans la bataille contre le machisme ? Les gens semblaient si pressés dans leur costume-cravate avec leur gobelet de café dans une main ainsi que leur téléphone cellulaire dans l’autre. La criminelle fit mine d’écouter ce que son acolyte répondait tout en se demandant quel serait leur plan de match pour trouver de nouvelles recrues. Cela dit, il n’était pas banal de dire à quelqu’un qu’elle sentait bon… Du moins, l’excuse du parfum passait sans problème. Il faut dire que Poison Ivy était particulièrement sensible à ce genre d’effluve
.

« Bon choix. L’odeur est douce et rafraîchissante, autan dire que cela vous va à ravir... » dit-elle en souriant.

Si, depuis sa difficile séparation avec son ancien professeur d’université, Pamela avait du mal à trouver des qualités aux hommes, complimenter les femmes lui venait naturellement. On aurait presque pu dire que la belle rousse flirtait. L’habitude surement. Quand on la connaissait un peu mieux, on comprenait que malgré son ego surdimensionné, Pamela aimait faire sourire les gens qu’elle appréciait. Contrairement au Joker qui préférait les tuer ensuite...

« Il est vrai que les décisions importantes reviennent souvent entre les mains des hommes. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs. Il est temps de renverser ce système patriarcal… ancestral plutôt. »

Puis, sa propre question se retourna contre elle. Des expériences personnelles en lien avec le mâle et sa dominance ? Oh oui ! Si elle savait ! Elle avait été manipulée comme la jeune fille aveuglée par l’amour qu’elle était. Utilisée et brisée pour ensuite être abandonnée lâchement. À ses pensées peu joyeuses, le visage de la belle se fit plus sombre et elle serra les poings.

« On fait toute des erreurs de jeunesse. On nous promet la lune et on nous donne des problèmes… Sans vouloir vous vexez, je ne voudrais pas m’étendre sur le sujet. »

Soudain, elles passèrent devant un bar. La scientifique sentie que son amie lâchait son bras pour se diriger vers un couple assit à une table. Pour sa part, la rouquine était trop perdue dans ses pensées pour avoir remarqué le geste de désinvolture du mari. Cependant, voyant Harleen le remettre à sa place, elle ne put que se mettre à sourire. Cette jeune femme avait le don de la mettre de bonne humeur ! Voyant la demoiselle revenir rapidement, Pamela éclata de rire avant de lui emboîter le pas.

« Ça, c’était drôlement impressionnant ! Pour la peine, je t’invite ! On va manger ce que tu veux ! Je commence à avoir un petit creux… Chinois ? Mexicain ? Italien ? On distribuera des tracts aux autres clients ou on en planquera dans les menus. » Soudain, la demoiselle aperçu un petit kiosque en fer d’où s’échappait un délicieux arôme de nourriture. Bon, ce n’était pas vraiment un restaurant, mais cela ne ralentirait pas trop leur progression. « Ou ce stand à hot dog ? » rajouta-t-elle en pointant du doigt le vendeur de l’autre côté de la rue.

 
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
966


MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right Mar 17 Sep - 11:53



I got a Right

Cette jeune femme était assez agréable et vraiment de bonne compagnie. Il y avait quelque chose en elle qui m’apaisait et qui me faisait vraiment me sentir à l’aise avec elle. Et puis elle s’intéressait à moi on dirait, et c’est toujours des plus agréables. Je la regardais doucement alors que nous marchions et que l’on discute un petit peu de tout et de rien. Cette rencontre pouvait signifier une belle et longue amitié, non ? Ou du moins je le pensais. Je sentais une sorte d’amitié, de complicité qui pouvait se lier rapidement. Peut être que j’allais un peu trop vite en besogne. Mais … Pour le moment l’heure était au parfum. Au mien plus précisément. Je confirmais les suppositions qu’elle avait faite. « Bon choix. L’odeur est douce et rafraîchissante, autan dire que cela vous va à ravir... » je rougis doucement. « Merci. Vous êtes très gentille » dis-je en souriant largement. Elle était flatteuse et très gentille. Je me sentais autant mal à l’aise que flattée cependant. Mais je ne disais rien. Sa compagnie était agréable. Et ça faisait longtemps que je n’avais plus eu d’amie.

La discussion tournait bien vite autour des hommes et de notre raison pour être à ce meeting aujourd’hui. Je lui répondais très honnêtement et avec passion lui retournant sa question par la suite. « Il est vrai que les décisions importantes reviennent souvent entre les mains des hommes. Je ne comprends pas pourquoi d’ailleurs. Il est temps de renverser ce système patriarcal… ancestral plutôt. » je haussais les épaules. Elle avait totalement raison. « Il en est grand temps en effet ! » dis-je en appuyant mes paroles par un regard déterminé. « On fait toute des erreurs de jeunesse. On nous promet la lune et on nous donne des problèmes… Sans vouloir vous vexez, je ne voudrais pas m’étendre sur le sujet. »je hochais de la tête puis me sentis un peu gênée. « Oh non, pas de soucis, ne vous inquiétez pas. » je soupirais un peu « Je ne voulais pas vous mettre mal à l’aise » dis-je en remarquant son visage s’assombrir. « Changeons de sujet ! »

Et puis il y eu cette table et cette famille. L’homme ne semblait pas avoir grand chose à faire que sa femme soit celle qui se coltine tout, alors je ne me gênais pas pour lâcher le bras de ma certainement nouvelle amie, pour aller remettre en bonne et due forme en place ce mari. JE retournais aussitôt aux côtés de mon amie de combat et souriais doucement. « Ça, c’était drôlement impressionnant ! Pour la peine, je t’invite ! On va manger ce que tu veux ! Je commence à avoir un petit creux… Chinois ? Mexicain ? Italien ? On distribuera des tracts aux autres clients ou on en planquera dans les menus. » je me mis à rougir doucement alors qu’elle me faisait des compliment. « Oh tu n’est pas obligée hein tu sais … » mais elle semblait vraiment insister qu’en voyant son regard déterminé je sus que je n’avais en réalité pas le choix. « Ou ce stand à hot dog ? » je souriais doucement. « Un hot dog c’est parfait ! » j’adorais les hot dogs. C’était de la malbouffe, mais typiquement américain et je dois avouer que j’en raffolais. « Très bonne idée ! »

Pamela & Harleen

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: IVY&HARLY — I got a right

Revenir en haut Aller en bas
 

IVY&HARLY — I got a right

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: