.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 HARLEEN — the aftermath is secondary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
966


MessageSujet: HARLEEN — the aftermath is secondary Mer 19 Sep - 3:59



Harleen Frances Quinzel
natalie portman • criminels • pv• crédit image tumblr

Bonjour monsieur Alfred! On m'appelle plus souvent Harley Quinn même si en réalité je m'appelle Harleen Frances Quinzel. J'ai 32 ans et suis né le 32 à Gotham. Je suis d'origine américaine. On dit de moi que je suis patiente, trop gentille, professionnelle, maniaque de l'ordre, sportive et versatile, attirée par la folie, naïve, curieuse, décalée. Je suis psychiatre et côté vie sentimentale je suis hétérosexuelle et c'est vraiment compliqué côté cœur ces jours-çi.

Il faut savoir que je vais tomber follement amoureuse du Joker, qui s'amuse de ma sensibilité. Je fais passer ses messager hors d'Arkham et je lui ai "présenté" Double-Face. Je suis prête à tout pour l'aider. J'aime trouver des surnoms aux gens assez infantilisants. Je suis une ancienne gymnaste et donc très souple.

Je n'ai encore à ce jour aucune casier judiciaire ni commis aucun larcin ou crime qui mérite d'être répertorié votre honneur. Moi je suis une bonne et gentille fille. J'essaye de comprendre les choses, et quand je les comprend pas ... je vais chercher sous la surface. Non non n'imaginez pas comment.

Après bien ... je crois que je pourrais suivre mon roudoudou en sucre partout, vous savez, je vais être totalement sous son charme fou. Avouez il est vraiment super sexy quand même mon Jokinou, non ? Moi je lui donnerai le bon dieu sans confession. Enfin c'est peut être pas non plus très professionnel.

« Le docteur Quinzel? Ouais elle est très sexy. Vous savez, elle a pas le droit de porter des jupes toussa ici? Mais c'est bien dommage quand même, je suis certain que ça lui irait très bien. Même que dans ma tête je l'imagine en jupe. En robe. En dentelle. En lingerie même, très sexy toussa, un petit décolleté. Restez stoïque quand elle est en tailleur face à elle. Non non c'est pas possible. »
Patient 23F48 - Détenu à Arkham

« Harleen Quinzel ? Bien sûr que je m'en souviens, c'était une gymnaste très expérimentée. Elle avait une de ces souplesse, et je suppose qu'elle doit toujours l'avoir. On dit qu'elle était hyperlaxe, et c'était, après examen médical, exactement le cas. Cette souplesse aurait pu lui ouvrir les portes des plus grands concours de danse ou de gymnastique du pays. C'est vraiment dommage qu'elle ait préféré continuer ses études alors qu'une grande compagnie de danse la voulait. Mais que voulez vous, la vie est fait de choix »
Madame Ross - Professeur de danse

« Quinzel a toujours été une étudiante modèle. Elle adorait apprendre et avait un talent inné pour la lecture et l'appréhension des choses. Tout paraissait d'une simplicité folle pour elle. Comme si en lisant les connexions se faisaient immédiatement dans sa tête. C'est pas étonnant qu'elle ait choisi de travailler à Arkham. Sa thèse était sur le cerveau et ses multiples utilisations et déviances. Elle a toujours été fascinée par les plus grands criminels et leur ligne de conduite. Il me semble qu'elle n'est pas allée au bal de promotion pour pouvoir terminer son ouvrage sur la vague de crime sur la côte ouest. »
Dr. Pasdaglow - Directeur de thèse

« Harleen est une jeune femme joviale et très amicale. Elle sait faire la différence entre le travail et le boulot et n'hésite pas à sortir faire là fête avec ses amis ou des camarades de promotion. Cela dit ... depuis qu'elle s'occupe du Joker on ne la voit plus beaucoup. Elle déclar ne pouvoir rien dire mais ... »
Carolane - Amie de longue date

« Elle passe beaucoup de temps avec le Joker et personne ne sait ce qui se dit, foutu secret professionnel. Mais je la sens plus la jolie doctoresse qui s'est mise à porter des jupes depuis qu'elle va le voir. Franchement il manquerait plus qu'elle essaye de le faire sortir de là. Franchement, ça serait le pompon, comme si on avait besoin de ça! Non je rigole. Du moins j'espère ... »
Gill Arterton - Gardien à Arkham

« Je suppose que j'ai eu de la chance. Naître dans une bonne famille, entourée, aimée par mes proches. Rien à redire là dessus j'ai été choyée. L'amour n'a jamais été absent de notre foyer et la famille Quinzel a toujours été des plus accueillante. Et elle a toujours respecté mes choix. J'ai été gymnaste. Il a été diagnostiqué chez moi une hyperlaxie des articulations ce qui fait que, comme une contorsionniste je peux prendre n’importe quelle forme ou position. Si je n'ai pas su gérer ça au départ, j'ai réussi à le tourner à mon avantage. Et j'aurais pu devenir une grande gymnaste. Ou danseuse, les deux auraient été possible. »

le feu de la cheminée n'éclaire pas beaucoup la pièce où notre jolie psychiatre se trouve. Mais c'est un univers confiné et rangé qu'elle aime à entretenir ordonné. Les livres dans la bibliothèque sont de Nietzsche, et Freud. Principalement Freud. Ce cher Sigmund. Elle lâche le clavier de son ordinateur quelques secondes pour regarder l'écran un fin sourire aux lèvres. Sa main vient chercher un verre rempli d'un liquide de couleur vermeille à la senteur inconnue. Un léger sourire et les fins doigts de la jolie praticienne dansent de nouveau sur les touche avec un bruit caractéristique.

« En fait j'ai préféré l'esprit que le corps. Ce qui ne m'a jamais empêché de continuer à faire du sport. Mais j'ai préféré muscler mon cerveau. Je suis rapidement devenue ce que l'on appelle vulgairement un rat de bibliothèque. Je ne lisais pas les livres, je les dévorais. Surtout s'il s'agissait de traités sur le cerveau humains, d'expériences ou essais cliniques sur les merveilles qu'un cerveau humain peut apporter et produire. »

Elle étire doucement ses jambes et retire ses chaussures à talons en un geste habituel et répétitif. Elle relève la tête vers un portrait accroché au mur. Un voyage à Venise. Un arlequin rouge et noir. Ses yeux rieurs se posent de nouveau sur l'écran alors qu'une nouvelle fois elle boit ce liquide aux reflets de cerise.

« Les études ont été simple. Du moins j'ai trouvé. C'était pas forcément ce qu'il y était enseigné, mais ma soif d'apprendre. Rapidement je me suis intéressée à eux. Les laissés pour compte. Les honnis et les mal-aimés. Non pas que je justifies leurs actes. Mais toute histoire à son origine, et je me devais de faire la lumière sur le début des leurs. ... vous savez ... Les grands criminels. Les fous. Mon intérêt a grandit avec la vague de crime à Gotham et j'ai eu tout le loisir de m'exercer sur leurs histoires. Me faire les mains sur leurs histoires tragicomiques. Leurs drames et leurs souffrance. Mais aussi leur noirceur, cette noirceur qui dégouline à un tel point qu'elle devient indélébile. Arkham en est remplie. Arkham est un endroit parfait pour moi et ma soif de compréhension. »

Elle retire les mains du clavier et les joignant fait craquer les articulations alors qu'elle repousse la chaise pour se lever. Elle s'approche du feu et ajoute une bûche. C'est qu'il fait froid. Mais elle s'y est habituée. L'absence de chaleur ne la gêne plus. Elle a pris le pli à Arkham. En deux pas lestes elle retourne à la table chercher l'ordinateur ainsi que son verre et vient s'installer dos au feu, l'ordinateur posé sur les genoux. La flamme mouvante lui réchauffe le dos alors qu'elle reprend le fil de son récit.

« Chargée de la réhabilitation des détenus. Responsable de leur libération. Psychiatre. Je suis un peu tout et rien à la fois. Je suis un lien vers l'extérieur pour eux. Je suis comme une clef qu'ils ne toucheront jamais pour la plupart. Si certains ont terminé leur thérapie et ont été libérés, d'autres reviennent aussi sec. A croire que ma présence leur manque. » elle marque une petite pause pour émettre un léger rire. « Et puis ... je me suis proposée pour lui ... lui. Son esprit me fascine. Son ... sa personnalité. Ses scarifications. Sa vie. Ses choix. Les nôtres. Son chaos. Sa noirceur. Je dois ... je dois expliquer cette noirceur. Je dois la comprendre. Je dois l'embrasser ? » elle tourne la tête vers la fenêtre et rajoute un point d'interrogation. Puis se reconcentrant sur l'ordinateur elle signe son nom.

H A R L E E N Q U I N Z E L
puis elle soupire et déplace le curseur pour supprimer des lettres
H A R L E Q U I N
ses lèvres s'étirent en un large sourire et sa main gauche cherche le verre en tâtonant
H A R L E Y Q U I N N
sa main cherche toujours le verre et le rencontre au moment ou un craquement de bois jette en l'air un copeau brûlé qui tombe sur sa main brûlant la peau à son contact. Immédiatement sa main lâche le verre et elle y pose son regard. Le copeau de bois a laissé une trace superficielle noire recouverte du rouge de la boisson.


« En voilà une idée »
kusumitagraph' • ok by me • chu fonda ^^' • le plus possible

fiche codée par kusumitagraph


Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
16/09/2012

ϟ Participation :
966


MessageSujet: Re: HARLEEN — the aftermath is secondary Ven 21 Sep - 3:59

Hm j'ai fini ma fiche Wink

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: HARLEEN — the aftermath is secondary Ven 21 Sep - 23:04

J'aime beaucoup ta fiche **.
Comme toutes, oui, mais j'avoue que ton personnage m'intéresse encore plus que les autre.. Hâte de voir ça *câlin*




Youhou! Un nouveau fou est parmi nous!


Et bien oui, tu ne rêves pas mon petit bouchon, tu as bien été validé par un des membres de notre staff. Plein plein de possibilités s'offrent à toi à présent. Mais la première et la plus importante est certainement celle de passer du bon temps en notre compagnie et crois moi nous y veilleront.

Mais passé cela il faudrait que tu ailles recenser ton avatar dans ce sujet et aussi ton double compte si tu en as un dans ce sujet. Tu peux aussi si tu as des personnages indispensables à ton histoire aller créer des scénarios rien que pour toi tu trouvera les instuctions dans ce sujet.

Mais n'oublie pas que nous aimerions en savoir plus sur toi. Certes ta fiche est superbe mais n'oublie pas de t'occuper de tes liens dans cette section et tes topics dans celle là. N'oublie pas qu'il est toujours utile de préciser ce genre de choses, notamment les liens, tu aimes savoir qui est ami avec qui? L'inverse est aussi vrai!

Les Demandes de base sont également importantes et se trouvent ici pour ce qui est des logements, colocataires ou rangs.

Maintenant il ne me reste plus qu'une chose à te souhaiter!
BON JEU PARMI NOUS!
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: HARLEEN — the aftermath is secondary

Revenir en haut Aller en bas
 

HARLEEN — the aftermath is secondary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Tout le monde a un début :: Fiches de Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: