.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Quand on cherche les ennuis, on les trouvent forcément ( Astoria et Elya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Quand on cherche les ennuis, on les trouvent forcément ( Astoria et Elya) Mar 21 Jan - 19:28


Quand on cherche les ennuis, on les trouvent forcément
Cela faisait déjà plusieurs mois que la brune sentait qu'elle se rapprochait de l'assassin de sa mère, qu'elle trouverait enfin cette ordure pour lui faire payer le prix de son acte. Elle n'oubliera jamais son visage, bien que la police elle-même ne soit parvenue le retrouver, il faut dire qu'à Gotham on se sortait de n'importe quelle situation quand on avait les relations qu'il faillait. Elya n'avait aucune confiance en certain membre de la police de la ville, elle se sentait sans cesse trahi par leur incompétence, qui était, il faut le dire plus qu'accablante parfois, elle était assez rassurée de savoir qu'un ami à elle en faisait partit, bien que son rôle à lui soit placé un peu plus haut dans la hiérarchie. La demoiselle suivait un homme subtile de connaitre l'assassin de sa mère, elle savait où il devait se rendre, dans une des boites branchées de la ville, sans hésiter la demoiselle se préparait et se faisait belle, son but séduire ce type et avec de la chance pouvoir lui sortir les vers du nez! Elle envoya un texto rapide à une amie qui étudiait afin de devenir avocate, elle connaissait les preuves qu'il faillait fournir et de plus son demi-frère était dans la police, ce fameux ami qu'Elya connait depuis assez longtemps d'ailleurs. La brunette enfin prête se dirigeait vers cette fameuse boite, elle la connaissait assez bien et savait que parfois des choses louches se produisaient là-bas. La jeune femme entra sans problème, elle cherchait du regard sa cible, seulement avec tout ce monde pas évident de retrouver une personne. L'infirmiére commanda alors une vodka tonique et continua de balayer la foule en attendant son verre, une fois ce dernier en main elle se dirigea vers une table et c'est là qu'elle tomba nez à nez avec cet homme qu'elle cherchait tant. La brune lui adressa un sourire que ce dernier lui rendit, le charme de la demoiselle semble opérer, c'était une bonne chose, cependant l'homme qui commençait à entamer la discutions avec Ely fut interrompu par un autre homme. La demoiselle n'a pas compris ce qu'ils se disaient, seulement après une brève excuse les deux hommes se retirèrent et se dirigeaient vers l'arrière de la boite. Elya posa son verre sur une table au hasard et se hâte de les suivre, elle allait s'engouffrer dans la ruelle à l'arrière quand quelqu'un l'attrapa par le bras. La belle blonde était déjà arrivée, Astoria la tenait par le bras le visage inquiet, combien de fois Elya avait été empêché de commettre des bourdes grâce à elle. L'infirmière soupira en comprenant qu'elle se serait engouffré dans un mauvais chemin et qu'elle aurait surement laissé sa peau. " Merci encore une fois tu m'as empêché de faire une connerie, mais je dois le coincer ce crétin, il sait où est le tueur j'en suis certaine!" Perdre un membre de sa famille était extrêmement difficile, mais quand cette personne se faisait assassiner sous vos yeux cela devenait une obsession, c'est ce qui arrivait à Elya qui ne pouvait vraiment pas oublier tout cela et laisser la police faire, c'était trop long et de plus le dossier était en bonne voie de finir dans les affaires non résolu et jeter aux oubliettes.
Fiche (c) Espe
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Quand on cherche les ennuis, on les trouvent forcément ( Astoria et Elya) Mer 22 Jan - 11:27

Astoria se situait en centre ville. Sa journée de cours représenta un long parcours du combattant. La lourdeur de l'enseignement pesait sur le morale des étudiants. Les professeurs devenaient durs et exigeants. Harker savait qu'elle en ferait son métier. Elle s'accrochait du mieux qu'elle pouvait. Ses notes étaient loin d'être catastrophiques. Elle qualifiait une des meilleurs élèves de sa promo. La jeune femme baignait dans le bain de la loi depuis toujours. Son père se frottait parfois plus à son contraire. Sa grande-sœur, la jumelle de Caleb, était avocate de profession. Astie savait qu'en cas de soucis, elle pouvait compter sur sa frangine. A l'université, elle vivait avec quelques nanas dans une immense et magnifique demeure : « une fratrie » pour filles. Ces dernières restaient les plus populaires dans ces lieux. Astoria côtoyait les jeunes femmes les plus appréciées, physiquement surtout, par les mecs. La brunette, qui avait abandonné sa coloration blonde, plaisait également aux messieurs. Or, son cœur balançait pour la personne de Sven, un trafiquant de drogue. La petite faisait son business comme papa, elle tentait d'engloutir un univers sale. Elle créait doucement mais sûrement sa propre bande de pros, son entreprise illégale. Elle se constituait des contacts. Il fallait parfois mouiller sa chemise pour y arriver. Or, le jeu en valait la chandelle. Elle devait prouver, objectif personnel, qu'elle était capable de s'occuper d'une affaire. Présentement, elle prenait "un verre" avec un ami. Ce dernier allait à la faculté avec elle. Ils burent quelques bières. Ils évoquèrent des anecdotes intimes et ils riaient de bon cœur. Le regard de la future avocate se perdit sur son portable. Il était posé sur le comptoir. L'écran se mit à briller. La jeune femme ne put s'empêcher de regarder le message texte qu'elle avait reçu. Il fallait qu'elle rejoigne son amie Elya, cette dernière s'était encore fourrée dans la merde. Elle acceptait n'importe quel plan foireux pour glaner des informations sur sa mère disparue, assassinée quelques temps plutôt... . L'infirmière désirait la vérité sur cette tragédie qu'elle avait vécu. Astoria n'était pas mieux qu'elle, elle se mettait constamment en danger. Or, la loi et la discrétion gagnée grâce à l'habitude de voir, demeuraient de son côté. Le lieu de retrouvailles indiqués par Elya se situait près du bar où elle se trouvait. Elle s'excusa auprès de son pote en prétextant devoir aider une amie dans l'embarras. L'histoire ne relevait pas du mensonge. La brunette s'activa. Heureusement, elle portait une tenue assez branchée pour rentrer en boîte. Elle donna deux coups de spray à la menthe dans sa bouche pour éviter de puer la bière. L'étudiante en droit s'avança vers l'entrée de la bâtisse. Elle la connaissait pour avoir passé une soirée là-bas, pour fêter l'anniversaire d'une camarade. Le vigile lui fit un sourire et il la lassa entrer. Astoria déposa son manteau au vestiaire pour laisser apparaître sa belle robe noire à courte branche, la longueur restait acceptable. Affolée, elle cherchait Warren du regard. Rien, elle se dirigea vers le bar, vers la piste, les toilettes, un coup d'oeil à l'étage, sans plus attendre elle se glissa vers l'arrière de la boîte. Elle surprit la belle Elya, deux hommes louches étaient postés non loin d'elle. Qu'allait-elle faire encore ? Harker la chopa par le bras, énervée de surcroît. Son expression de visage se voulait inquiète, elle l'était.  

Tu veux mourir ? Tu ne retrouveras jamais la vérité en t'y prenant comme cela. Qui sont ces types ? Tu aurais pu aborder l'un deux et tenter de savoir, même pas... où t'arranger pour le faire coffrer, avec mes contacts j'aurai pu le faire interroger par toi. Tu es inconsciente ! Elle sourit, j'aime cela chez toi mais il ne faut pas que ça te fasse défaut. Au mieux, on en drague un chacune... on verra si cette action porte ses fruits. Mais pas question de s'éloigner l'une de l'autre ! Non attends j'ai mieux, elle l'emmena vers la salle, tu vas attendre bien sagement le mec que tu suivais, l'aborder si ce n'est pas déjà fait et je reste à côté pour te surveiller, tu en penses quoi ? Si la technique ne fonctionne pas, il faudra le faire coffrer, j'ai mes idées pour ça. Convaincue?
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on cherche les ennuis, on les trouvent forcément ( Astoria et Elya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: