.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Si on faisait connaissance ? [Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Dim 16 Fév - 19:52


Lullaby était à son travail comme souvent. Ce job, elle ne l'avait pas choisi malheureusement. La belle subissait une vie non voulue à la base. Si elle s'en échappait, elle finirait morte. La notion de "choix", d'être "maître de son destin" était à bannir pour la danseuse. Elle était tenue. La brunette était danseuse classique. La femme avait suivit une formation et elle allait passer dans le domaine des Grands. Mais un soir alors qu'elle allait donner un spectacle où elle y tenait le rôle principal, on l'avait enlevé et emmené dans ce calvaire de Gotham... Elle ne l'avait même pas vu venir. Depuis, elle reste ici et garde un espoir d'être sauvée. Le mieux serait par son frère policier de métier mais ça restait un rêve. La retrouverait-il ? Jamais Lullaby n'aurait cru avoir ce genre d'existence. Quand retrouverait-elle sa vie ?

Ce soir, elle dansait un solo bien travaillé. C'était Papy S, son monstre de patron qui l'avait validé. Lulla' avait si peur de cet être maléfique mais elle obéissait au doigt et à l’œil à ses ordres. Il fallait le voir. Il pouvait faire ce qu'il voulait de sa marionnette. Elle était obligée de faire cela de toutes manières. Finie la liberté ! Dans son numéro, la brunette devait aller vers le publique à un moment et se trémousser sur le premier venu. Elle choisit au pif car elle n'aimait pas forcément faire cela. Elle était à l'aise, du moins elle en donnait l'impression mais elle détestait devoir être ce genre de nana. Elle alla vers un homme brun à l'allure joyeuse, originale. Elle lui fit profiter d'un instant "unique". Il était l'élu parmi la foule, certains n étaient même jaloux. Ce soir, son quart d'heure de gloire avait sonné.

A la fin de son service enfin de son poste, elle se décida à aller au bar. McIntyre voulait une consommation. Elle les avait gratuite, seul avantage ici. Le barman lui donna illico presto un Martini tout simple. Elle scruta les alentours et vit cet homme sur qui elle avait choisi d'effectuer ses quelques pas. Elle s'en approcha.

- Bonjour, je suis Lullaby. Euh ... j'espère que la danse vous a plu. Pardon j'ai fait de vous ma victime mais ... Un verre ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Lun 24 Fév - 1:51

Griffin allait souvent à la boite de strip tease pour se divertir, un des rares loisirs qu’il se permettait. Eh ! C’était un dessein sérieux que de vouloir accorder la lucidité aux Gothamois ! On ne pouvait pas faire ce qu’on voulait non plus ! Enfin… Il était dans la populace, il avait pas le pognon ni le style pour les carrés V.I.P où on a un show privé avec une des nanas. Mais il s’en foutait, on ne savait pas non plus vraiment s’il prenait plaisir à les regarder se pavaner le derrière cul nu.

Il n’avait pas peur de papy S., certes il le devrait mais pour lui il n’était rien. Ill Griffy était lucide, pas lui. Il avait l’avantage ! Un esprit aussi lucide dominait toujours ! Comment croyez vous que le Joker ne se laisse pas dominer ? C’est le fruit de son extrême lucidité ! Docteur Crane l’avait aussi compris ! Mais comme toujours ceux qui tiennent « l’ordre des choses fades » avaient eu peur de se voir d’un regard extérieur. Ils ne voulaient pas comprendre.

Bref, il regardait quand il fut pris pour cible par la danseuse. Un vrai canon, un petit sucre d’orge dont tout le monde souhaitait plus. Griffin ne dit pas non, c’était son quart d’heure pour lui tout seul en tête à tête avec elle … Du moins presque si on faisait abstraction des beaufs qui sifflaient et hurlaient des obscénités. Ses yeux clignaient rapidement devant la beauté qu’il avait devant lui… La belle et la bête… Ou la belle et le clochard ? Dans le moment le plus chaud, elle le repoussa soudain un peu en arrière pour s’élever sur scène comme un ange qui prenait son envole pour les airs plus purs. Le quart d’heure était passé. C’était l’heure de l’entracte, des filles avec peu de tissus pour les habiller inciter les mecs à la consommation tandis qu’une musique assourdissante et très rythmé servait d’arrière fond tandis que les spots tournoyaient.

L’irlandais bondit au bar pour se rafraichir un peu. Il leva l’index pour interpeller le barman quand il fut interrompu par la belle qui s’assit à côté de lui. Quand il tourna la tête, son regard se posa directement sur sa poitrine puis il le détourna par politesse. Elle lui proposa un verre, et il accepta ! Cela le ferait économiser un billet vert. Il fixait alors le fond de son verre.

« Oh.. Ouais, Vous êtes douée ! Moi c’est Griffin mais mes amis imaginaires m’appellent Griffy hee hee… Vous faites ça d’puis longtemps ? Excusez, mais vous faites pas vulgaire comme fille, genre plutôt … Chic voyez ? Vous faites pas stripteaseuse. »

Il était plutôt dans un état calme, il lui arrivait certaines fois où il avait un air moins fou que d’habitude, c’était rare mais ça arrivait. Il se redressa soudain.

« Dis donc, vous devez appartenir au vieux ? Ce type vaut rien ! Hee hee hee ! Il n’est pas lucide, il est donc d’une facilité enfantine à éliminer ! »

Griffy ne pesait pas ses mots, il n’avait clairement pas peur de la mafia, il s’en moquait et les trouvait ridicule !

« Vous êtes pas d’accord ? Ils sont quand même drôles, pourquoi faire tout ça alors qu’il y a bien plus ! La L-U-C-I-D-I-T-É ! Quand on est lucide, on a tout ! »
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Lun 24 Fév - 16:08


Le brunet paraissait sympathique. Il était même atypique selon la brunette qui ne pensait pas tomber sur ce genre de personnalité rare. La belle appréciait de pouvoir passer un petit instant avec lui. Pour se faire « pardonner », elle choisit de lui payer un verre. Elle ne l'avait pas tapé ou autre mais elle l'avait mis sous le feu des projecteurs un bon moment et peut-être qu'il n'avait pas tant apprécié alors c'était comme enterrer une hache de guerre non existante. Il n'avait pas l'air d'avoir tant détesté le spectacle, bien au contraire.

- Merci, je fais au mieux. C'est pas si difficile disons … Bonsoir Griffin. Griffy hee hee original ! Vous avez des amis imaginaires ? La femme ne suivait pas trop mais ça l'amusait beaucoup. Disait-il vrai ? Non ça fait un petit moment mais pas longtemps non et tant mieux. La brunette était contente qu'on ne lise pas sur sa tête "Je suis du milieu et ça me va à merveille". Hâte de finir ... Enchaîna-t-elle à voix basse. La danseuse était ravie que cet homme comprenait bien que ce n'était pas son monde, même si elle s'y mêlait sans soucis. Ce n'était pas la première fois qu'on le lui disait. En même temps, c'était véridique... La femme aimait la danse, mais pas ce genre là justement. Elle avait la passion de l'art classique, de la beauté et la décence de ce type de danse. Là, elle cassait tout. Merci, on va dire que ce n'est pas un univers qui me branche ... Pas du tout. Mais ce n'est même plus un question de choix à mon niveau. Et vous alors, vous venez souvent ici ?

Lullaby McIntyre ne comprenait pas l'allusion à la lucidité. Elle essayait pourtant. Papy S ne l'était pas selon lui. Pour le brunet, ça voulait dire qu'il n'était pas forts en gros. On pouvait l’éliminer, l'évincer. La femme, elle, n'y arriverait jamais. Par la suite, elle arrivait mieux à voir où son interlocuteur voulait en venir.

- Vous croyez ? Pourtant c'est une tête ! Il fait p...peur. La lucidité fait quoi exactement ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Mar 25 Fév - 17:11

Il ne put s’empêcher de rire

« Une tête n’est qu’une tête voyons ! Tout le monde en a une ! Hee hee ! Vous êtes très drôle ! Mais savez vous bien ce qu’est la peur ? »

A sa question, il se redressa d’un bon, il aimait bien cette question, c’était LA question ! Il se sentait très vivant quand il expliquait sa théorie et bizarrement, ça faisait souvent peur aux autres pourtant il n’y avait pas de quoi !

« Oh la lucidité… Quelle chose merveilleuse ! Elle permet tellement de chose ! Quoi comme chose ? Oh et bien tout d’abord, on est beaucoup plus fort car on ne se voile pas la face, on est notre essence même ! Il y a un problème, on sait qu’il y a un problème, on le cache pas, on le règle. On supprime le problème ! Pop ! Si vous étiez aussi lucide que moi, vous supprimeriez Papy S. Si un jour, il devient mon problème, je le tue et s’est réglé ! Il vous fait peur parce que vous vous l’imaginer imposant ! C’est juste un homme, un homme qui est tout sauf lucide ! Il croit être protégé par son argent, ses avocats, ses hommes de mains mais c’est faux ! Tout ça est faux ! Il serait fort si ses hommes de mains étaient lucides mais n’étant pas le cas, ils se laissent acheter très facilement ! Donc non, il ne fait pas peur ! »

Il fit une pause, se rasseyant pour boire une grande gorgée de son verre, il toussa un peu pour s’éclaircir la gorge puis applaudit.

« Quand vous arriverez à ça, vous serez heureuse. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Mar 25 Fév - 19:55


Lullaby était impressionnée par cet être. Il possédait une façon de penser hors normes. C'était assez impressionnant mais sympathique en même temps. La jeune femme n'avait jamais rencontré ce genre de personne. C'était original. La brunette fit « oui » de la tête. Bien sur qu'elle savait ce qu'était la peur. Un sentiment très prenant … Elle le ressentait souvent, rien qu'en voyant cette bête de Papy S. Elle le craignais, voulait l'éviter. Ses membres se crispaient. C'était affreux comme sensation. Alors oui elle connaissait bien cela. C'était amusant ce fait que le brunet osait dénigrer le vieux mafieux. Pour lui, il n'était pas quelqu'un. Il en avait une basse vision, tout l'inverse de Lulla' qui le trouvait plutôt trop imposant.

- Oui la peur c'est horrible, c'est une sale sensation. Oui je le ressens chaque jour … Et vous ? La femme osa quand même dire ce qu'elle pensait par rapport au « Une tête n'est qu'un tête voyons ! ». Une tête n'est peut-être que ça mais l'être humain n'est pas qu'une tête, il est quelqu'un et parfois on peut le craindre. Vous ne pensez pas ? C'est rigolo comme vous avez l'air de ne rien craindre, tout est au même pied chez vous. Comment faites vous ? Une autre manière de voir les choses aiderait peut-être la danseuse à y voir plus clair, même à se sentir mieux.

Le brunet répondit à la question posée précédemment par McIntyre. Sa théorie, ses dires, étaient intéressants. Il semblait passionné par le thème. C'était ce sur quoi reposait son bien être.

- Pas mal, je vois. Je ne suis pas lucide alors … Mais tuer est impossible ? Je sais que j'ai un problème mais je ne peux le régler comme ça ... Vous ne pouvez pas tuer comme ça vous savez. A moins que … Enfin avez vous déjà eu recours au meurtre ? Un soucis avec quelqu'un et hop ? Elle tentait de demander mais il n'y répondrait certainement pas. Il était amusant de le voir placer des mots, interjections dans ses phrases. Lullaby était impressionnée encore une fois. Elle avait envie de rire mais ça ne se faisait pas. Elle ne fit pas de blague là dessus, peut-être le prendrait-il mal. D'accord et ben vous m'avez descendu Papy S. Mais il me fait toujours peur. Elle sourit. Je tenterai. Vous comment avez vous fait pour le devenir ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Ven 28 Fév - 14:55

La peur, la peur, il avait tellement peur de son père, il s’en souvenait. Malgré qu’à proprement parler, il n’était pas un père qui battait son enfant mais il était très stricte. Peut être aimait il trop son fils, il voulait avec excès que Griffy réussisse tout, pour ça, il l’avait toujours terrorisé, il l’humiliait, et n’hésitait pas un instant à user de violence psychologique. Lorsqu’elle lui demanda il sourit :

« J’ai déjà eu peur avant mais maintenant ce n’est plus le cas ! Je ne crains rien parce que je suis lucide. On a pas peur quand on est lucide, parce qu’on sait que quoi qu’il arrive, on règlera les choses. »

Il l’écoutait avec intérêt tout en buvant sa boisson, il se mit plus à l’aide en s’asseyant en peu en arrière, il hocha la tête en absorbant tous ses mots un à un, il posa sa main sur le comptoir en lui disant enfin avec un air assez … Etrange :

« Ah ah ! Ca c’est un secret ! J’ai déjà tué parce que c’était nécessaire, avant aussi je ne pouvais tuer. Rien que la vue du sang me perturbait ! J’avais un profond dégout pour tous ces criminels, je me disais que c’était des monstres… A l’époque j’étais tellement idiot ! Je n’étais pas encore lucide ! Maintenant je comprends mieux. Bientôt, tout le monde le comprendra ! Quand vous le saurez, vous pourrez tuer celui qui vous cause tant de trouble ! Vous serez de nouveau libre ! »

La question qui suivit sembla ranimer une étincelle dans ses yeux , il se redressa, joignant ses mains comme un scientifique s’apprêtant à poser sa thèse et la démontrer par maintes arguments. Il commença d’un ton solennel :

« J’étais marié avec une femme merveilleuse, j’étais astrophysicien, un truc comme ça. Encore mieux ! J’apprenais qu’elle était enceinte ! J’allais être père ! Mais ! Mais ! Mais ! Mais ça ne s’est pas bien passé ! Le destin m’a choisit parce que j’ai cherché à la sauver mais à l’époque j’étais une faible petite larve ! Je n’ai rien pu faire ! Je l’ai entendu mourir sans rien pouvoir faire. Une prise d’otage ! Ils ont éliminé ma femme et quand j’ai voulu l’a rattrapé, ils m’ont laissé un souvenir ! , il baissa la tête et montra la cicatrice divisant son crâne en deux, suite à ça, je perds la mémoire ! Je ne suis plus que mon essence même ! C’est ma renaissance ! Je suis devenu lucide ! Tout est tellement clair ! Un mal pour un bien ! Hee hee hee !»
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Lun 3 Mar - 0:57


L'homme avait connu la peur mais lui avait su la braver et il en ressortait plus fort. Il savait ce que c'était. Ça avait du être extrême. Il avait su faire face à ce sentiment difficile à combattre. Le brunet avait du connaître du lourd. La femme s'interrogeait mais ne poserait aucune question sur le sujet. Elle venait à peine de le rencontrer, ça ne se faisait pas. C'était déjà bien qu'il lui adresse la parole. Lulla' avait hâte d'arriver à ce jour où elle n'aurait plus peur de rien, où Papy S lui paraîtrait petit, ou personne ne la commanderait. Ce moment était encore loin. La danseuse le savait et elle n'avait plus qu'à se battre et tenter de voir l'issue de secours. L'espoir dominait dans son cas mais diminuait de jour en jour.

- D'accord donc avant vous ne l'étiez pas ? On le devient comment ? Mais en tout cas bravo quelle belle évolution. Je suis en train de comprendre que la lucidité n'est pas mon fort. J'espère devenir plus lucide alors. Elle marchait dans sa logique. McIntyre comprenait ce que ce mot voulait dire pour lui. C'était étrange comme théorie mais intéressant à entendre. Elle voyait bien qu'elle n'était pas de ce genre : lucide. Elle craignait tellement son patron et d'autres hautes têtes qu'elle n'avait pas ce pouvoir de lucidité. Pas encore !
La brune était admirative du fait que cet inconnu l'écoute et réponde à ses questions assez simplettes. Les deux buvaient tranquillement et passait un moment vraiment sympathique, en tout cas Lullaby oui. D'un coup, il devenait fortement bizarre. Le sujet abordé le consumait. Il était à fond dans ses propos.

- Tuer ? Pas possible, vous ne seriez pas là … Enfin … Vous avez osé ? C'est quelque chose. C'est interdit ce genre d'actes. Vous avez su braver tout ça … Pourquoi était-ce nécessaire ? Une discussion ne suffisait plus ?
Il en revenait toujours à cette idée grandiose de la lucidité. Il le démontra encore par la suite. Il expliqua comment il en était venu à cet état. La jolie avait insisté pour savoir comment il avait su faire ce chemin, qui lui paraissait tant impossible à elle. Son vécu était triste. Lullaby se sentait bête. Elle avait peut-être été un peu loin mais lui réagissait bien. C'était assez déconcertant voir impressionnant. Quelle histoire, je suis désolée … Vous aviez une vie incroyable … Désolé pour votre famille. Un mal pour un bien je ne sais pas mais vous tees courageux, fort, vous avez su être plus fort pour remonter la pente et vous devenez quoi aujourd’hui ? A part un homme lucide bien sur.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Sam 8 Mar - 19:12

« Pour devenir lucide, il faut juste souffrir ! Pas la souffrance commune… Une souffrance tellement intense que l’on a l’impression de planer au dessus de son propre corps… Je ne serais pas là ? Pourquoi pas ? Certes, on m’a arrêté mais je suis libre comme l’air ! En fait, je dois avouer que la première fois c’était pour le fun. »

Il avait accentué sur le dernier mot et se leva soudain.

« Je vais vous montrer ! »

Il prit une bouteille de vodka sur le comptoir la brisa en deux pour en faire une arme blanche occasionnel. Il s’élança vers le premier mec qu’il croisa du regard en hurlant. Il ne put que lui mettre un coup qui ne fut hélas pas mortel. Les baraqués de la sécurité bondirent sur l’irlandais qui les amochas bien mais ils étaient trop nombreux et prirent vite le dessus jetant l’homme dehors comme un malpropre.

Griffy resta au sol un instant encore un peu sonné et il avait un de ces mal de crâne, tout résonnait autour de lui. Il se leva en titubant et vint s’asseoir sur une poubelle public juste en face du club. Il ne put s’empêcher de ricaner à la situation. Il n’avait voulu que juste faire une petite démonstration forte en sympathie à une jeune femme absolument délicieuse … Où était le mal ? N’importe quoi ! Il restait là, les heures passantes, les passants défilant, le défilement des lampadaires qui s’allumaient instantanément et lui, tout seul sur sa chaise de fortune, observait les boutons d’acnés blancs du ciel nocturne apparaître. Cette nuit paressait si calme et tout bougeait dans la tête de ce fou.
Revenir en haut Aller en bas


avatar


may be a mutant
be careful



ϟ Arrivée à Gotham le :
08/06/2013

ϟ Participation :
1374


MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin] Dim 9 Mar - 18:22


Lullaby avait l'impression d'halluciner … Un homme, un inconnu lui disait en face qu'il avait tué ! Il n'avait pas honte ? Il avait mis fin à des vies, certainement pas qu'une et que même la première fois c'était pour le fun … Mais qui faisait cela ? Un fou ! Voilà la réponse. Il en souriait même présentement. Comment pouvait-on abréger la vie d'êtres vivants comme ça , juste pour rire ... C'était inconcevable. La brune avait du mal à le regarder bien en face. Il osait crier ça sans gênes. Incroyable ! La femme était outrée.

- D'accord je deviendrai donc lucide un jour je pense. Euh … je peux vous demander pourquoi ça vous est apparu comme fun ? Je ne comprends pas pourquoi vous n’êtes pas derrière les barreaux ? C'est grave ! Des meurtres … Elle cria. Nonnnnnn !!!!!

L'homme fit une démonstration qui choqua la femme ... Lullaby hurlait de plus en plus. Il avait une arme blanche faite maison dans ses mains. Il n'était décidément pas net. Il attaquait un homme innocent. Elle tentait de l'en empêcher mais elle ne vit rien venir donc son intervention ne servait pas tant ... Elle sentait si mal. Elle n'en croyait pas ses yeux. Les vigiles et lui eurent une belle bagarre mais Griffin n'en vint pas à bout ... Ce mec était fort vraiment. Ils se fit jeter lâchement dehors, comme une vrai merde. La danseuse n'osait même plus aller le voir. Elle resta là dans le bar et ne bougea pas de sa place. La peur l'habitait. Son interlocuteur aurait dit "vous n'êtes pas lucide vous...". Qu'allait-il faire ? Il n'avait certainement pas peur lui de tout ça. Il devait même en jouir de la situation. Il était si bizarre.

Les gens autour étaient impressionnés. Ils n'en revenaient pas eux non plus. Griffin avait fait son effet ... Ils avaient fait flipper tout le monde. McIntyre se dit bien que "l'habit ne faisait pas le moine". L'expression était vérifiée. Elle n'imaginait pas cela de cet homme. Jamais elle n'aurait crut que les choses tourneraient ainsi.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Si on faisait connaissance ? [Griffin]

Revenir en haut Aller en bas
 

Si on faisait connaissance ? [Griffin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: