.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Ven 28 Fév - 18:04

Les rues étaient désertes et mal éclairées digne d'un mauvais film d'horreur hollywoodien. Et pourtant c'était le genre d'atmosphère que Slade aimait, non pas pour le coté lugubre, mais bien pour le coté calme, pas une personne, il pouvait faire ce qu'il voulait dans ce genre de moment. Mais en ce jour il se retint pour la simple et bonne raison qu'il n'était pas sortit pour frapper un coup dans le cœur de Gotham et ses habitants, non, il était de sortit pour la simple et bonne raison qu'il avait besoin de prendre un peu l'air. Il était en quelque sorte en repérage pour sa nouvelle planque et dans ce genre de quartier peu fréquentable, il y avait de fortes chances qu'il en trouve une à son gout où peu de personne viendrait le déranger. Il en ferait une affaire personnelle si c'était le cas, ils avaient donc tout intérêt à s'abstenir. Il était vêtu de son célèbre costard gris et ses pompes de villes noir et bien cirée. Il était accompagné d'un seul homme. Il se disait seul, mais rassurez-vous, il l'était, mais ses quelques hommes avaient une utilité pour Slade, donc autant profiter de leur présence. La voiture conduit par l'homme de main s’arrêta net non loin de ce qui ressemblait à un grand bâtiment abandonné, semblable à celui qu'il a comme base.

Slade était sur le siège arrière et regardait avec attention le fameux bâtiment de bas en haut sans pour autant se déplacer ou bouger son corps, seule sa tête. Un bref sourire s'afficha au coin des lèvres de ce dernier alors qu'il commençait petit à petit à petit à échafauder plusieurs plans pour la suite. Plus il couvrirait de terrain, plus il aurait l'avantage. Avant toute chose, il se devait de faire une visite du bâtiment, ça ne prendrait pas plus de 30 minutes de toute façon. Il ouvrit donc la portière et descendit de la voiture tout en prenant une bonne bouffée d'air discrète. Son homme de main vint à sa rencontre et lui demanda les consignes. Aucun son ne sortit de la bouche de Slade qui se contenta seulement d'examiner un peu mieux l'immeuble. Qu'est-ce qu'il voulait savoir ? Il se devait seulement de suivre Slade point final. Le regard de ce dernier se planta dans celui de son homme de main et rapidement, sans un mot, il comprit le message. Il suivait les ordres déjà donnés et la bouclait tout simplement.

D'un pas déterminé tout en restant attentif, Slade se mit à avancer vers l'entrée du bâtiment. Aucun rat, rien du tout. Tant mieux, il n'allait pas être gêné. Du moins, c'est ce qu'il croyait.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Ven 28 Fév - 19:13

Griffin O’Dwayne changeait tout le temps de repère. Il était toujours menacé par les autorités aussi incompétentes soient elles. Il n’avait plus un rond alors il vivait comme un clochard dans des bâtiments désinfectés, ça faisait presque deux semaines qu’il s’était trouvé un nouveau « foyer ». les immeubles à l’abandon faisaient presque partie du paysage dans ces quartiers défavorisés, c’était toujours le même schéma : un nouvel immeuble est construit, il se dégrade, vieillit avant d’être trop insalubre pour qu’on puisse y vivre et comme on ne débloquait jamais de budget pour eux, on dégageait les habitants et on attendait que la paperasse soit faite pour le démolir mais avant ça, il pouvait se passer des années.

Il avait toujours les mêmes affaires, un miroir, des fringues de rechange, de l’alcool à désinfecter, un bon nombre de matériaux en vrac qui lui servait à concocter ses explosifs ainsi que des armes blanches quelques fois artisanales qu’il utilisait souvent. Il avait installé un vieux matelas qu’il avait trouvé dans la rue, il affutait ses lames quand il fut interrompu par le bruit de pneu sur le gravier. Il se leva et regardait à travers les planches qui scellaient les fenêtres.

«  Tiens. Des visiteurs ? »

Il eut un sourire, un type bien zappé en costard, qu’est ce qu’il voulait ? Etait-ce un mafieux ? Non pas possible, ils se déplacent pas avec juste un mec. Pourtant ce n’était surement pas un clodo. Ca puait l’embrouille à pleine dent. Déjà, ils avaient l’avantage du nombre deux contre un mais il y avait un qui était important l’autre non. Toujours attaqué la tête, une armée sans supérieur est une armée en dérive. Mais là, ils ne sont que deux, il décide d’éliminer le type inutile pour s’occuper de l’autre en paix. Il se glissa le long des murs furtivement, il connaissait l’immeuble comme sa poche, il avait eu le temps d’apprendre par cœur sa structure, il savait où les planches craquaient et où il avait le plus de chance de l’avoir.

Il passe à l’attaque, en deux trois mouvement, il passe par derrière et d’un coup de lame affuté élimine le type de trop avant de nouveau disparaitre dans la pénombre. Il changea de position maintenant que l’égalité est revenue, il regarde d’un autre angle. Il ne semble pas avoir d’arme à feu sur lui. Une bonne chose. Il eut un rictus horrible sur le visage, il attaqua de face le regard fou, couteau en avant.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Ven 28 Fév - 20:05

Tout avait l'air vide, aucune âme perdue de Gotham trainant dans le coin, ce qui allait faciliter la tache de Slade qui décida d'entrer dans le bâtiment lugubre. Ce qui était bizarre, c'est que c'était à peu près propre, certes ce n'était pas le luxe, mais ça pouvait passer encore. Bizarre, très bizarre. L'homme de main de Slade resta près de lui tout en examinant les alentours. Il en fit de même de son coté en regardant vraiment vite fait, de toute façon il n'y avait pas l'air d'avoir grand chose. Il prendrait le dernier étage, installerait son bureau là-haut et s'en servira comme base en truffant l'immeuble de piège si des intrus osaient s'aventurer à l'intérieur, c'était aussi simple que ça. Pourtant, sur le moment il entendit un bruit sourd, il se stoppa net avant de voir du coin de l’œil son homme de main, au sol. Sérieusement ? Qui était l'imbécile qui avait osé faire ça ? Ils n'étaient donc pas seul dans cet endroit. Slade serra les dents tout en souriant, un sourire nerveux. Quelqu'un voulait jouer avec lui et ça...il n'était pas un grand amateur de ce genre de chose. La mystérieuse personne venait de tuer un de ses hommes de mains avant de se cacher dans l'ombre, voilà un acte de faiblesse. Bouger serait donner l'avantage à la mystérieuse personne qui profiterait que l'attention de Slade soit détournait vers le mouvement. Il resta donc sur place et prit la parole d'un ton détendu.

- Alors comme ça on n'assume pas ses actes. Je vois, donc tu me laisse pas le choix que de venir te chercher moi-meme.

Employer la manière forte était la meilleure chose à faire et sur le moment tout ce qu'il voulait c'est que la mystérieuse personne rembourse ce qu'il venait de faire en perdant la vie. Une vie contre une autre, ça se valait. Par miracle, il n'eut pas besoin de bouger le petit doigt, un homme surgissait de l'ombre, un couteau en avant et le regard fou et meurtrier à la fois. Imbécile. Slade le stoppa net en s'écartant légèrement sur le coté avant de prendre le poignet de l'homme le tordre un peu de façon à ce qu'il lâche le couteau. La voix de Slade se fit plus sombre alors qu'il continuait de forcer sur le poignet.

- Sérieusement ?

Foncer tête baissé comme un animal sauvage, voilà une erreur qui pouvait couter la vie à tout ceux qui la mettait en avant. Pour faire comprendre à l'homme que ses paroles n'étaient pas des mensonges, il lui envoya un coup de pied puissant dans l'abdomen avec une certaine souplesse malgré tout. Il se recula ensuite, satisfait de voir qu'il y avait encore un inconscient en ce lieu, lui permettant de mettre un peu d'action. La perte de son homme de main ne le dérangeait pas plus que ça même s'il avait commencé à voir les efforts de ce dernier. Au moins il avait servit un temps.

- Tu as élu domicile ici ? Ou t'es un clochard qui vagabonde à droite à gauche à la recherche de proie à tuer ?
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Ven 28 Fév - 21:17

Au coup, il perdu son souffle. Quand il lui prit le poignet fermement, il grimaça en lâchant le couteau. Il ne pouvait se douter que le type aurait de tel reflexe ! Il ne pu s’empêcher de rire en le regardant droit dans les yeux. Il n’avait pas du tout peur. Il se retourna pour se dégager et utilisa ses pieds pour s’écarter. Il le regardait en souriant :

« Un clochard ? Il faut bien ! Moi qui voulais te rendre lucide, ça m’a coupé l’envie ! Néanmoins, il marqua une pause, tu ne dois pas être n’importe qui pour répondre comme ça. Un type normal serait déjà entre mes mains expertes. »

Il semblait être une boule de nerf, il était réactif. Il s’adossa contre un mur à l’opposé de lui. Il articula son poignet comme s’il était engourdi.

« Tsh. Hee hee hee, c’est vilain, vilain, vilain de tordre le poignet des gens comme ça. Franchement. Alors t’es qui toi ? Un ninja ? Un espion ? Un super-justicier ? Une ceinture noire de karaté ? Un type louche qui n’a rien à faire là. Je peux savoir ce que tu fous là ? Je suis le premier arrivé et j’ai besoin de cet endroit pour venir en aide aux âmes perdues de Gotham. »

Venir en aide… Il voulait juste les faire devenir aussi lucide que lui ! Soit fou à lier ! Une tâche pas très facile mais il y arriverait sans doute. Il était évident que Griffin était un illuminé point barre, mais pas un illuminé qui se contentait de parler, un illuminé qui n’hésitait jamais à passer à l’acte ce qui faisait que cet être était extrêmement dangereux et imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Ven 28 Fév - 22:59

Slade n'avait jamais vu ce fou furieux à quelque part, comme quoi dans l'ombre se cachait un bon nombre de personne. Il n'était pas surpris d'en voir un, encore, il y en avait tellement à Gotham que c'était devenue une mode à force. C'est pourquoi il n'avait aucunement paniqué -ce qui n'était pas dans ses habitudes de toute façon- lorsqu'il avait intercepté ce dernier, n'hésitant pas sur le tordage du poignet. Il l'avait cherché et valait donc mieux pas se foutre de la gueule de Slade en voulant l'attaquer, qui plus est d'une façon merdique. Un type normal aurait fini entres ses mains, il n'en était donc pas à son coup d'essai en plus de ça. Mais il avait visiblement oublié un détail, ils étaient tous humains, mais ne se ressemblaient pas pour autant.

- Tes mains expertes ? Tu devrais plutôt réviser ta technique d'approche. J'aurai pu te tuer si je voulais.

Il en avait eu l'occasion, mais il ne l'avait pas fait pour une bonne raison. Cette haine, cette colère, cette détermination, tout ces éléments dans son regard avait donné une idée à Slade. Il devait encore réfléchir et voir qui l'inconnu était réellement et ses motivations. Mes ses pulsions meurtrières faisaient de lui quelqu'un de dangereux et imprévisible, ce qui donnait encore plus de réflexion à Slade. Il préféra donc sur le coup rester dans le silence tout en l'observant s'adosser contre un mur avec son poignet pas vraiment cassé, il n'avait pas forcé non plus. L'assassin se mit à faire quelques pas sur le coté, contournant le cadavre de son défunt mercenaire. Cet inconnu venait de tuer un de ses hommes, il ne pouvait pas lui pardonner. Le regard du mercenaire état posé sur celui de son défunt compagnon alors que l'autre fou continuait à parler. Slade le coupa et lui annonça d'une voix grave et sombre, mais tout en gardant un coté détendu.

- Je suis bien pire.

Et il avait intérêt à se le mettre dans la tête parce que sinon il allait l'apprendre à ses dépends et ça serait beaucoup moins détendu que maintenant. Il n'y aurait pas que le poignet qui serait tordu, mais d'autres membres beaucoup plus utiles. Slade se remit droit avant de continuer à marcher, il prit le couteau de l'inconnu en main, le mettant de façon à ce qu'il soit fasse à lui pour l'examiner de plus près.

- Venir en aide aux âmes perdues de Gotham ?

Le sens de sa question était simple, il voulait savoir de quoi il parlait. Des âmes perdues de Gotham, pourquoi vouloir les aider ? Ils allaient tous mourir et c'était une certitude. Visiblement, l'inconnu avait peut-être envie de perdre son temps, mais il allait devoir le faire ailleurs, parce qu'il comptait bien prendre ce bâtiment pour lui et aucune résistance ne serait tolérée. Il le voulait, il l'aurait, point final. Il lui balança finalement le couteau devant les pieds et le garda à l’œil prêt à agir au moindre mouvement.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Sam 1 Mar - 12:08

« Pire ? C’est fort intéressant, il donna un coup de pied dans la lame pour l’envoyer en l’air et le rattraper sur le bout de la lame, jouant avec en le lançant d’une main à l’autre, Sauf que, je ne pense pas que tu sois le pire de tout Gotham, je suis resté un certain temps à Arkham, j’en ai vu des choses ! »

Il commençait à marcher doucement dans le sens inverse de l’assassin. Ils tournaient finalement en rond. Le réattaqué en frontal serait perdu d’avance, il remarqua néanmoins qu’un seul de ses yeux étaient vif, il avait donc peut être un angle mort. A sa question, l’irlandais souriait davantages :

« Eeeeh oui, je viens en aide à ces faibles gens. Il le faut bien. Ils ne voient rien pour l’instant mais bientôt tout sera clair. Je suis quelqu’un de bien, tout ce que je fais doit arriver c’est comme ça ! C’est dans l’ordre des choses. Vois-tu, la lucidité est un trésor que n’importe quel humain peut obtenir au prix de douloureux sacrifices. C’est simple, je ne pourrais sauver tout le monde. Certain seront assez fort et pourront l’obtenir, ceux qui ne peuvent pas, mourront. Ce sont juste des dommages collatéraux. C’est un mal pour un bien. »

Il était clair, il voulait faire le tri dans Gotham entre les faibles et les forts. En effet, pour sa « lucidité », il devait torturer la dite victime jusqu’à arriver au bord de son esprit, il y avait deux choix, soit la victime devenait complètement taré, soit elle mourrait de ses blessures. C’est en ça qu’il ne pouvait « sauver » tout le monde. Il fallait aussi compter les suicidaires, ils étaient trop faible pour supporter la « lucidité », ils n’avaient pas la volonté nécessaire, tout ce qu’ils faisaient c’était se lamenter sur leur pauvre petite tête et dés qu’ils rencontraient une difficulté, ils sortaient la corde.

Au bout d’un instant, il attaqua du côté « borgne » de l’homme. Il ne lui laissera pas cet immeuble, c’est le sien ! Certes, il pouvait s’attendre à une contre-attaque douloureuse mais étant « lucide » il s’était entrainé à supporter n’importe quelle douleur ! Griffy était rapide mais surement moins que son interlocuteur !
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Sam 1 Mar - 12:54

Une chose est sur dans tout ça, il ne savait pas ce qu'il disait, loin de là, ce fou allier était un échappé de l'asile, il venait de le confirmer inconsciemment en précisant qu'il en n'avait vu des choses là-haut. Il n'était pas gardien, donc un ancien prisonnier. Comment est-il sortit ? Voilà la question que se posait Slade à cet instant précis. Pourtant il ne lui fit pas part de sa question, mais bien d'une réflexion tout aussi inquiétante qu'énigmatique en le regardant droit dans les yeux.

- Tu n'as qu'à venir vérifier.

Il y avait des tarés à Arkham, ça c'était une chose sure, cependant, peu de ces tarés étaient le parfait mélange de ce que présentait Slade. Le mercenaire avait beaucoup plus de capacités et d'imagination que beaucoup d'entre eux, seul le Joker pouvait rivaliser avec lui niveau imagination, il était même presque au-dessus. Mais il lui manquait une case, ce qui faisait que souvent, son imagination lui jouait des mauvais tours. Mais ça c'était une autre histoire, il se fichait de savoir ce qu'il avait vu ou non, il allait lui céder le bâtiment point final, pas besoin de discuter une éternité. Surtout que ce n'était pas dans les habitudes de Slade. Néanmoins, il lui laissait un petit peu de temps pour s'expliquer à propos de sa fameuse lucidité qu'il voulait faire partager avec les autres, avec les âmes perdues. Un sourire au coin amusé s'afficha sur le visage de Slade. Un débile parmi tant d'autres qui pourtant pouvait avoir son utilité pour les plans de Slade. Finalement, il pouvait encore servir et par conséquent le tuer serait une erreur...pour le moment. L'assassin se mit à remettre bien sa veste grise pour éviter le moindre pli, sauf qu'il avait fait ça dans le vide. L'inconnu revint à la charge, une seconde fois.

Comment pouvait-il savoir, la raison est simple, il y avait un silence de mort et les bruits de pas accélérés ne pouvaient que prédire une chose....une nouvelle attaque, surtout que s'était en approche. Slade se baissa finalement et envoya un coup de coude bien placé au niveau de l'abdomen à nouveau avant de se relever et prendre le bras de l'inconnu sous le sien, le bloquant pour qu'il ne puisse plus attaquer. Slade tourna machinalement son regard vers celui de l'inconnu avec un sourire machiavélique, presque sadique alors que rapidement, il prit l'homme par le cou et alla le plaquer contre le mur derrière lui, lui faisant quitter le sol en le soulevant par le cou toujours.

- J'ai des projets pour toi.

Purement et simplement, à lui de voir ce qu'il comptait faire, mais pour le moment, Slade pressait de plus en plus au niveau du col de l'homme lui coupant la parole quand il voulait la prendre. Il lui mit une droite, une seconde et une troisième dans l'abdomen avant de le laisser retomber sur le sol. Il alla prendre le couteau de l'inconnu et le garda avec lui cette fois en l'agitant dans sa main comme s'il se préparait à le lancer sur une cible.

- Nous cherchons la même chose, rendre lucide les gens. Si tu t'allie avec moi, je t'offre l'opportunité d'avoir de plus en plus d’âmes à sauver. Si tu refuse...alors tu continuera ta petite quête de ton coté en n'ayant aucun résultat.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Sam 1 Mar - 16:13

Le coup dure quoi. Il était tombé au sol en se laissant glisser contre le mur. Il se tenait le ventre, essoufflé, il se mit à rire rompant le silence. Il s’arrêta quand l’assassin se mit à lui parler, il l’écoutait avec attention. Une proposition forte alléchante, mais il se méfiait néanmoins.

« Je ne sais pas si c’est vrai c’que tu racontes mais tes aptitudes me confortent dans une chose, tu n’es pas pas un rigolo ! Je dois dire que c’est surprenant ! Il n’y a qu’un idiot pour refuser une proposition si… Alléchante. Il leva son index, donc j’accepte ! Mais en même temps, je sens que t’as d’autres idées en tête, genre là, c’est juste de la manipulation… Mais entre méchant ça se fait tout le temps. J’m’en fiche du moment que j’arrive là où je veux en venir. »

Il se releva donc, s’approcha du type les mains dans les poches. Il regardait l’assassin droit dans les yeux.

« Bon, j’peux savoir c’est quoi « les projets » que tu prévois pour moi ? Ca m’intéresse tout ça ! Hee hee hee ! »

Il lui reprit le couteau d’un geste vif et le remis dans sa poche. Il essuya ses mains sur son futal et remis sa chevelure ébouriffé en place. Il attendait que ce type lui réponde. Il ne savait pas exactement ce que ce type attendait de lui et pourquoi il avait décidé de le « garder » au lieu de le tuer parce qu’après tout, il avait tué un de ses hommes et avait deux attenté à sa vie malgré les échecs cuisants répétés.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Sam 1 Mar - 16:53

Il n'avait qu'à bien se tenir, Slade ne le répétait pas deux fois et sa seconde tentative pour l'attaquer était celle de trop. Il était à deux doigt de lui briser le coup, mais il avait lutter pour éviter ça afin de pouvoir mettre son plan en exécution, un plan qui allait grandement lui servir si tout marchait comme prévu. Enfin, c'était une chose de dernière minute. L'homme se trouvait au sol quand il ouvrit à nouveau la bouche, acceptant la proposition du mercenaire. D'ailleurs, à l'entente de la réponse positive, il ne pu s’empêcher de lâcher un sourire satisfait au coin. Bien il mordait presque à l’hameçon. Cependant, il avait touché un bon point, c'était de la manipulation, Slade ne comptait pas épiloguer sur le sujet vu qu'il serait obligé de mentir et il n'avait pas vraiment envie de ça sur le moment même s'il avait raison. Il se contenta donc de faire comme s'il n'avait pas entendu cette allusion alors que l'homme vint prendre son couteau des mains de Slade qui ne riposta pas. Ce n'était pas le sien, donc il s'en foutait royalement. Par contre il est clair que s'il tentait encore quoique ce soit contre lui, il ne repartirait pas sans plus grosse blessure qu'une simple foulure au poignet.

L'homme profita pour demander quelles étaient les projets. Impatient l'imbécile. Le mercenaire se planta où il était et ne bougea pas, apportant seulement ses mains aux deux cotés de l'ouverture de son costard au niveau de ses pectoraux.

- Nous voulons la même chose, faire réaliser certaines choses au peuple de Gotham. C'est aussi simple que ça, si nous nous allions, nous aurons plus de chance d'atteindre notre objectif commun.

Comme s'il avait besoin de lui, mais bon, autant le caresser dans le sens du poil. Pour le moment, avant d'entreprendre quoi que ce soit d'autre, comme le remboursement de la vie que le fou avait prit à l'homme de main de Slade, il attendit la réponse calmement, l'observant de là où il était.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Dim 2 Mar - 13:45

Il rigole de nouveau, puis s’arrêta soudainement, il leva la main tournant autour de lui lentement.

« Hn hn. Intéressant. Sauf que… Je ne pense pas que t’ai besoin de moi, et moi de toi. Cependant, j’aime beaucoup l’amusement et tu es quelqu’un d’amusant ! Tu as égaillé cette fade journée ! Bravo ! Bravissimo ! Il applaudissait, Donc ! C’est pour ça que j’accepte ! Puis si gentiment proposé, je ne peux pas refusé ! »

Il alla s’asseoir sur un baril en ferraille bien rouillé, il joignait ses mains entre ses jambes semblant réfléchir. Il n’avait AUCUNEMENT confiance en ce type, autant donner un nouveau né au Joker, il s’agissait d’une décision bien plus sage mais cette « collaboration » si on pouvait appeler ça comme ça, intéressait grandement l’illuminé. Il devait bien l’admettre, il connaissait peu de personne ayant de tel réflexe, l’un d’eux étant le fameux batman.

Il se redressa soudain. Il se dirigea vers une des fenêtres barrés, il y avait deux flics qui regardaient la voiture garée devant le bâtiment, ils firent le tour pour voir s’il y avait quelqu’un dedans. Ne voyant rien, ils regardèrent vers le bâtiment, assez interloqué. Ils entrèrent alors, pensant qu’il y avait une bande de jeune entrain de se souler, ou ils espéraient trouver un jeune couple en pleine ébat.

L’irlandais tiqua, on les entendait déjà monter les escaliers. Il sortait lentement sa lame se léchant ses minces lèvres sèches. Il était nerveux, comme toujours, il avait toujours été nerveux même quand il était encore un mec sain d’esprit. Ellen, sa douce, lui rappelait toujours, c’est vrai, il avait toujours eu du mal à se détendre comme s’il s’attendait à voir son père arriver du jour au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Dim 2 Mar - 18:47

Il avait l'air de prendre ça à la rigolade, tant mieux, ça ne serait que plus distrayant quand les choses sérieuses allaient commencer. Par contre, il avait vu juste sur le fait que Slade n'avait pas besoin de lui, besoin d'un taré, non merci, il n'en voulait pas. Cependant, il était préférable qu'il ne se mette pas en tête le fait que Slade pourrait avoir besoin de lui, il comptait d'ailleurs le lui faire comprendre assez vite.

- Je n'ai pas besoin de toi, c'est seulement une collaboration provisoire.

Clair et net. Slade n'avait besoin de personne, il se démerdait tout seul, mais bon, des fois il fallait faire des sacrifices quand ça s'avérait nécessaire, comme à cet instant précis. Tout ce qu'il voulait s'était l'utiliser afin d'arriver à ses fins, quitte à jouer l'homme loyal et voulant la même chose que lui, faire le menteur en gros. Il fut malheureusement couper dans leur conversation au moment où des bruits de pas se firent entendre dans les escaliers menant à leur position. Slade tilta et tourna son regard vers l'encadrement de porte, essayant d'analyser le temps que les intrus allaient mettre pour s'interposer entre lui et l'inconnu en voyant le cadavre au sol. L'homme sortait pour sa part sa lame, Slade alla se mettre contre le mur à gauche de l'encadrement pour être à couvert. Instinctivement il leva sa main pour lui faire signe d'attendre. Quand il jugea que les intrus étaient assez proche, voir trop, il fit signe à l'homme d'attaquer. Lancer de couteau ? Ou encore une attaque stupide envers les intrus ? Peu importe, Slade en chopa un au passage par le col en vitesse avant de venir le plaquer contre le mur, là où il était.

C'était un flic, une de ces foutues personnes se prenant pour des héros. Son visage était devenu inexpressif alors qu'il s'était mit à envoyer droite sur droite sur la face du flic jusqu'à ce qu'il se mette à pisser le sang avant de l'attraper par la gorge, la lui serrant fortement. Il ne lâchait pas prise et se permit entre temps de jeter un coup d'oeil vers l'homme à la lame. Il le surveillait et n'allait pas faire l'erreur de le laisser de coté. Slade donna une plus grosse pression sur la gorge du flic, lui coupant le souffle jusqu'à la mort avant de le laisser tomber au sol en tant que poids mort. Une fois fait, il prit la parole, cette fois pour la fameuse dette.

- Maintenant qu'on n'est seul il faut qu'on règle quelque petite chose. La vie de mon mercenaire que tu as prise, tu vas me la rembourser et cet endroit....je te le laisse.

Et il ne partira pas d'ici avant d'avoir rembourser la vie de son mercenaire. Concernant l'endroit, tout était calculé, il savait exactement ce qu'il faisait et pourquoi il lui laissait.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Mar 4 Mar - 15:58

Il se mit au côté opposé de l’assassin, épiant d’une oreille fine les pas lents et faussement furtif. Slade lui fait signe d’attendre, il resta sans bouger jusqu’à qu’il lui donne le signal. Il bondit sur celui qui était le plus près de lui, par reflexe, le flic sort son flingue mais au moment où il tire, l’irlandais lui prends le poignet et le dirige vers le haut tandis que de son autre main armé de son couteau, il pénètre les chairs de son abdomen, l’homme se débat à la douleur vive, le fou resserre sa prise avec un rictus horrible aux lèvres. Il monte la lame d’un cran sèchement puis la ressort pour lui trancher la gorge laissant l’homme se vider de son sang, une affaire de quelques secondes. Il ramasse le flingue et joue avec, le tenant par la gâchette, il le faisait tourné façon « cow-boy ».

« Te la rembourser et comment ? Je t’apporte un certain nombre de mort devant ton perron ? Hee hee hee ! »

Toujours aussi provocateur, il s’assit sur le baril admirant son nouveau trophée, un flingue de policier ayant juste une balle manquante. De toute façon, même chargeur vide c’était pratique pour intimider ou assommer à coup de cross.

« Combien de vie valait ton mercenaire ? Je te fais ça ce soir sans soucis. J’attrape, je tue, j’attrape, je tue »

Répéta t-il sur un ton mélodieux et enjoué, illustrant ses dires avec des mouvements vers le haut du bras. Il ricana finalement et se lécha les lèvres. Il ne voyait toujours pas pourquoi il acceptait une collabo’, pour sa part, c’était pour le fun, pour lui… Des raisons très obscures ! Griffy resterait méfiant, il est tout sauf de confiance, ce type est quelqu’un de dangereux et il a presque l’impression qu’il ferait plus confiance au Joker qu’à ce type. Il se relève, longeant les mûrs en s’approchant de l’assassin. Il se posta face à lui, le regardant dans le seul œil opérationnel. Il n’avait pas peur, peut être avait il tort d’ainsi le défier du regard. Mais s’il ne l’avait pas tué alors qu’il en avait l’occasion depuis un certain temps déjà, il ne le tuerait pas… Pour l’instant en tout cas. Malgré ses airs d’imbéciles heureux, Griffy était intelligent, il notait tout ce qu’il venait d’apprendre sur lui, il avait enregistre la moindre gestuelle de sa part, ses expressions du visages (pas très nombreuse d’ailleurs ), sa façon de parler… Bref, il l’observait sous toutes ses coutures.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne] Jeu 6 Mar - 12:47

L'arrivée des flics n'avaient rien de spectaculaire hormis le fait que ça résumait parfaitement l'état d'esprit des imbéciles finis. S'aventurer dans un tel endroit était une chose dangereuse, surtout quand Slade s'y trouvait. Il y avait tellement de possibilités de morts qu'ils seraient trop long à décrire, mais la mort rapide est préférable par rapport à ce qu'il réservait aux fouille-merde. Avec l'aide s'il pouvait appeler ça comme ça du fou, Slade s'était débarrasser des flics, il n'était pas venu pour épiloguer avec un taré et encore moins pour se salir les mains inutilement. Il avait déjà fait un effort en réduisant un des flics au silence, c'était pas pour entamer un combat avec un moins que rien qui ne réfléchissait pas. Donc maintenant qu'ils étaient de nouveaux seuls, l'assassin pouvait dire ce qu'il voulait sans que personne ne vienne les déranger. Et la première chose qui lui passait à l'esprit était le remboursement de la vie de son mercenaire. En faisant ça, l'inconnu s'en était prit à Slade indirectement et ça se payait également. Il eut un sourire arrogant quand le fou lui fit part de ce qu'il devait faire peut-être. Apporter un certain nombre de morts, en voilà une réponse pathétique. Slade soupira un coup tout en relevant bien son regard devant lui, vers le mur, il se trouvait de profil par rapport à l'inconnu.

- Je reviendrai et tu me rembourseras.

Quand ? Comment ? Aucune autre précision ce qui allait faire réfléchir l'inconnu, mariner avec son subconscient sur l'avenir. Parce que connaissant Slade, il n'était pas incertain et bourré d'imprévu. Quand l'assassin faisait une promesse, il la tenait, quoiqu'il arrive. Il remit correctement son costard avant de détourner son regard vers l'homme qui avait l'air de prendre ses aises. Un inconscient parmi tant d'autres, il aura tout vu.

- On se reverra.

Sur ses paroles, Slade tourna les talons et prit la direction de la sortie, laissant le corps de l'homme de main sur le sol. Il n'en n'avait plus besoin désormais, qu'il pourrisse dans l'immeuble, ça lui faisait ni-chaud, ni-froid, surtout qu'il ne comptait plus le prendre pour lui. Il aura d'autres occasions de se trouver une nouvelle planque, ce n'était qu'une question de temps.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne]

Revenir en haut Aller en bas
 

Savoir calmer ses pulsions [Griffin O'Dwayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: