.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ

Partagez | 
 

 Don't look at me! Ft. Slade Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Jeu 6 Mar - 13:23



Don't look at me!




Mary se préparait, elle plaqua la bande sur sa joue droite et commença à entourer sa tête, elle fit environ 3 tours en ne laissant visible que son œil encore valide. Elle mit deux agrafes pour faire tenir le tout avant d’enfiler sa tenue d’infirmière (gants compris). Elle sortit du placard de sa cuisine un long couteau à pain dentelé faisant luire la lame à la lumière, elle se mit à glousser en la caressant. Puis elle se mit en route. Elle ne passait que par les petites ruelles sombres, elle fuyait la lumière comme un être photosensible.

Il faisait tellement froid, une nuit glaciale. Cela faisait un  certain temps qu’elle épiait la sortie de cette jeune femme. Elle était tellement belle, elle connaissant son emploi du temps par cœur, à cette heure là, elle devait sortir pour aller travailler à sa supérette. Quand elle sortit, Mary surgissait de l’obscurité pour attirer cette jeune femme dans les ténèbres avec elle. Elle s’acharna sur sa victime lui plantant à plusieurs reprises le couteau dans la poitrine. Elle la tira lentement jusqu’à un immeuble qui semblait à l’abandon. Elle commençait alors juste à découper doucement les contours du visage, elle tira sur la peau qui se retira plutôt facilement, elle laissa le cartilage du nez pour ne pas qu’il perde sa forme. Elle frémit, elle mit le visage au sol et commença à signer son œuvre sur le sein droit du cadavre.
Soudain, une voix masculine la fit sursauter. Elle recula alors, le visage de sa victime dans une main et le couteau dans l’autre.

« Vous n’avez rien à faire là ! Mais qu’est ce que…, il vit la boucherie au sol, releva son regard vers elle, Je peux savoir qui vous êtes là ?! Retire moi ça que je vois à qui j’ai à faire ! »

Il la plaqua contre un mur. Elle hurla de peur, il commença à retirer la bande, elle se débattait dans ses bras et quand la peau abimée de sa peau se retrouva en contact avec l’air, elle leva son couteau et lui planta dans la jugulaire, elle le laissa tomber au sol. Elle était déboussolé, elle tenait fermement son nouveau masque de chair, et remit le bandage correctement encore tremblante.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Jeu 6 Mar - 14:07

Slade était de sortit en cette soirée, sortit nocturne cherchant à repérer certains endroits potentiellement capable de l'accueillir lui et ses noires intentions. Il fallait tuer le temps en attendant le bon moment pour s'attaquer aux personnes ne méritant pas de rester en vie, tel que les justiciers pour bien augmenter le palmarès de l'assassin. Malheureusement pour lui, malgré qu'il observait la moindre des choses, il n'y avait aucun de Batman ces derniers temps, ce qui était assez contraignant. Il avait du trouver autres choses en attendant, monter sa petite armée provisoire pour le jour J. Slade n'avait pas changé, il était un solitaire, mais avoir des personnes de son coté pouvait s'avérer vraiment intéressant pour la suite des choses. L'autre fou allié était le premier à avoir rejoint les rangs. Le mercenaire le gardait à l’œil, il n'avait aucune confiance en lui vu ce qu'il avait voulu tenté contre lui à deux reprises malgré un échec. Totalement imprévisible, voilà ce qu'il était.

Une fois que la guerre sera fini, il n'aura plus besoin de lui ça c'est sur, mais en attendant, il avait eut la bonté d’âme de Slade. Oui, il en n'avait une malgré tout. Ce dernier marchait dans une des rues les plus populaires pour avoir connu l'assassinat des parents du riche Bruce Wayne. Lui qui aurait cru qu'il y aurait un silence de mort, non, il y avait bel et bien quelqu'un. Une voix d'homme se fit entendre avant que ça soit le silence total, un silence plutôt inquiétant. Le plus silencieusement possible, Slade se mit à avancer tout en jetant un œil du coté où la rue tournait. Contre un mur, une infirmière assez étrange dans son costume se trouvait là, un masque de chair dans les mains, un couteau dans l'autre. Qui était-ce ? Encore une taré. Décidément, Gotham en recélait énormément. Et surtout, pourquoi ces bandages sur le visage ? Il baissa instinctivement les yeux pour voir la victime...Il y en avait deux. Une femme avec la peau du visage arrachée et un homme...un de ses mercenaires. Sa mâchoire se crispa à ce moment. Encore ? Encore un incapable ? Il n'en revenait pas. Qu'est-ce qui se passait ? C'était le deuxième en quelques jours. Il se jura intérieurement que s'en était fini, il n'avait pas envie de se prendre la tête avec des minables, incapable de rester en vie.

Son regard noir se tourna vers l'infirmière, il partit se poster toujours aussi silencieusement non loin d'elle. Une fois assez prêt, il l’assomma d'un coup sec sur la nuque. Elle n'allait pas s'en tirer comme ça. Ce qui était assez avantageux pour lui, c'était qu'elle était concentrée à se remettre les bandages qu'elle avait oublié que quelque chose ou quelqu'un pouvait arriver de n'importe où, surtout ici. Slade transporta la femme sur ses larges épaules et se dirigea vers la porte d'un appartement abandonné. Il ouvrit la porte sans trop de mal, la referma derrière lui avant de commencer à trouver le bon endroit pour la poser. Le salon, voilà le meilleur endroit pour ça. Tout était sans dessus-dessous, ça avait été pillé et personne n'avait rien fait. Les forces de l'ordre...pathétique.

Slade lâcha l'infirmière sur le canapé assez sale. Il la fixa quelques instants et était tenté de retirer ce qu'elle avait sur le visage, mais non, il voulait garder une part de mystère pour le moment, mais ce n'était qu'une question de temps. En tout cas, il prit quand même le couteau qu'elle avait et le garda avec lui avant de s'écarter pour aller s'asseoir sur un fauteuil encore valide. Il n'y avait presque pas de jour à l'intérieur de l'appartement, la lueur de la pleine lune pénétrait les fenêtres pour donner une zone éclairée haché. Silencieux, Slade attendit qu'elle se réveille et lever le voile sur tout ça parce que la mort d'un de ses mercenaires...ça se payait...TOUJOURS !!!
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Jeu 6 Mar - 14:22



Don't look at me!




Elle ne le vit pas car il arrivait par son « point faible », le côté où elle ne voyait pas, sinon quoi elle se serait reculée. Elle eut juste le temps de finir de remettre sa bande quand elle fut surprise. Elle n’eut même pas le temps de pousser un seul cri, tombant à la renverse sur le sol. Le réveil fut assez douloureux, la jeune femme toussa en se relevant d’un bon. Elle regardait l’homme qui était en face, elle tata son visage et constata rassuré que son bandage n’avait pas été touché… Sinon elle l’aurait de suite remarqué. Son regard se porta sur le reste de la pièce qu’on pouvait résumer en un mot : SALE. Elle n’avait ni son masque, ni son couteau. Elle tata autour d’elle sans trouver, elle paraissait nerveuse, elle avait peur d’avoir perdu son nouveau visage.

« Qui… Articula t elle difficilement à cause de ses bandes, Qui êtes vous ? »

Elle semblait pouvoir parler normalement, il lui restait assez de tête pour ça. Elle n’aimait pas beaucoup se retrouver seule dans une pièce avec un autre homme, elle avait peur qu’il voit son visage. Elle reprit son calme, fermant le seul œil unique, elle mit ses mains sur ses genoux blancs et en croisant le regard de l’homme, elle baissa automatiquement les yeux, elle n’était vraiment pas à l’aise. Toute tremblante, elle semblait fragile comme une poupée en porcelaine mais on pouvait se douter que ce n’était surement pas le cas.  Elle n’éprouvait pas la force de se lever.



Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Jeu 6 Mar - 19:21

Slade attendait sagement que la jeune femme déguisée en infirmière se réveille pour régler quelques détails qui avait attiré son attention. Vu la façon qu'elle avait de tué, ça pouvait intéressant le mercenaire qui ne faisait pas non plus dans la dentelle. Et surtout..pourquoi avait-elle ces foutus bandages sur le visage ? Ce qu'elle devait savoir, c'est que Slade ne faisait pas quelque chose sans raison précise, tout était encore un tout petit flou pour le moment, mais bientôt, il allait avoir les choses bien claires et saurait quoi faire de la jeune femme. Son mercenaire gisait dans la rue ainsi que le corps d'une femme, personne ne risquait de venir ici, mais dans le pire des cas, personne ne viendrait dans l'appartement où il était, trop sombre, trop risqué. Le couteau de l'infirmière en main, Slade le déposa sur le rebord d'une des fenêtres avant d'entendre la voix de la jeune femme qui venait de se réveiller. Au moins elle avait eu la chance de ne pas avoir exaspéré Slade en le faisant attendre trop longtemps.

- Tu n'as pas besoin de le savoir de suite. Toi qui es-tu ? J'ai vu ce que tu as fait à la femme et à l'homme.

Il n'osait même pas imaginé ce qu'elle devait avoir derrière la tête pour faire un massacre du genre. Soit il lui manquait une case, soit elle devait être torturé intérieurement. Slade n'avait aucune raison de la craindre pour plusieurs raisons, elle n'avait plus son couteau et elle était affaiblie, ce qui lui donnait l'avantage. Il la fixa attentivement et vit qu'il y avait qu'un seul œil libre, pas de bandages devant. Il essayait de se faire un rapide récapitulatif des tarés qu'il avait vu dans Gotham, mais n'arrivait pas à se rappeler de cette femme. Il n'attendit donc pas plus longtemps pour poser la question fâcheuse, mais nécessaire pour la suite.

- Pourquoi ces bandages ?

Une nouvelle tendance lui servant de masque ? Était-elle défigurée ? Ou vraiment horrible ? Il y avait tellement de possibilités qu'il aurait du mal à définir laquelle était la vraie. Il préférait donc attendre qu'elle parle et il valait mieux qu'elle ne tourne pas autour du pot, il serait désormais assez facile de l'envoyer directement en taule...là où elle devrait enlever ses bandages obligatoirement quitte à se faire tirer la honte.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Lun 17 Mar - 21:44



Don't look at me!




Pourquoi ces bandages ? La question sembla surprendre la jeune femme, la prenant même un peu au dépourvu, elle baragouina des mots presque inaudibles et regardait autour d’elle comme pour chercher un échappatoire. Ses poings se serrèrent sur ses genoux, déglutissant, elle articula difficilement :

« Mes… Bandages… Pour ne pas qu’on voit ce visage. Quand j’aurais mis mon nouveau visage je pourrais les enlever. »

Elle avait la voix toute tremblotante encore, un peu comme celle d’une jeune pucelle intimidée. Elle mit une de ses mains sur le bras du vieux canapé pour aider à se relever, elle s’avança d’un pas lent vers son interlocuteur, sa gestuelle était celle d’une poupée désarticulée, ce qui était plutôt étrange. Elle s’arrêta juste devant lui, elle ne semblait pas à agressive mais plutôt curieuse. Elle remarque alors un cache-œil sur le visage de l’homme, elle tends sa main dans l’intention de le toucher mais se ravisse. Elle tourne les talons et se rassoit. Ce type était borgne, elle se sentait déjà plus à l’aise rien qu’en sachant cela mais elle avait toujours peur de montrer son visage, elle avait tant de cicatrices, elle avait peur de lui faire peur, pire qu’elle le dégoute.

« Personne ne doit le voir… Où avez-vous mis mon nouveau visage… Je le tenais dans ma main… Là… »

Elle désigna la paume de sa main droite. Son bandage ayant été défait une fois, ne tenait plus très bien, quand le tissu glissa doucement, elle rattrapa vivement le bout pour tenter de le refixer mais rien à faire. Elle semblait de plus en plus angoissée et ses mains de plus en plus tremblantes, elle s’agite et le bandage finit par partir. Elle hurle et tourne le dos à l’assassin, cachant son visage dans la paume de ses mains blanches.
Elle se lève alors d’un bond, cherchant à partir. Son visage n’était pas laid, elle était tout de même belle mais sa figure étaient zébré de cicatrice qui la défigurait, elle n’était pas à proprement laide mais ces cicatrices étaient assez intimidantes car surtout très saillantes. Celui qui lui avait fait ça, un clown à la notoriété très marqué dans Gotham. Elle ne savait pas pourquoi il avait fait ça, elle ne lui avait rien fait, elle avait toujours essayé d’être gentille avec les malades d’Arkham… Il lui a bondit au visage et … Tout était tellement brumeux dans son esprit, elle avait tout vu au ralenti mais tout c’était en même temps passé si vite, elle frisonne en pensant à ce souvenir si douloureux et amère.




Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Lun 17 Mar - 22:43

La curiosité de Slade avait été piqué à vif et il se devait de l'assouvir par n'importe quel moyen. En plus de ça elle avait tué un de ses mercenaires, ce qui n'était pas fréquent, mais asses contrariant pour les plans que ce dernier est en train de mettre en place. Elle allait devoir rembourser ça et elle se démerderait comme elle pourrait. Mais pour ça, il fallait la jouer intelligemment, ce qu'il comptait faire. Dans un premier temps il devait savoir pourquoi les bandages sur la face de cette dernière. Une curiosité minime vu qu'il ce n'était pas non plus le plus important, mais quand même. Quand la réponse tomba, Slade haussa un sourcil tout en la fixant. Ne pas voir ce visage ? Était-elle défigurée à ce point ? Si c'était bien ça, alors une idée de génie émergea de la tête de Slade qui commençait d'ores-et-déjà à tout planifié. Elle perdait petit à petit le monopole de la situation, ce qui ne fit pas vraiment réagir l'assassin qui restait de marbre, bien droit, les bras croisés au niveau de ses pectoraux. Elle voulait le fameux visage qu'elle avait prit sur le corps d'une femme, Slade l'avait en sa possession et ne comptait pas le lui rende pour être franc.

Il se contenta seulement de le montrer du regard avant de voir que le bandage partait de plus en plus révélant son visage caché désormais par ses mains. Elle était dos à lui. Doucement, Slade partit de mettre assis sur un des fauteuils, continuant à l'observer.

- Retourne-toi.

Un ordre ? Pas vraiment, disons que c'était entre l'ordre et la demande. Et vu qu'il n'avait pas vraiment envie de jouer au chat et à la souris, valait mieux qu'elle se retourne sans rechigner. En tout cas, si elle était en stress à cause du bandage, Slade lui était détendu, le plus détendu au monde.
Revenir en haut Aller en bas



Invité

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson Lun 5 Mai - 21:22



Don't look at me!




La jeune femme tremblait de tout son corps, elle était encore obnubilée par sa folie meurtrière. A l’ordre/demande de l’assassin, elle frémit, se tournant lentement vers lui, elle retira ses mains de devant sa figure pour laisser paraitre son visage marqué de cicatrice. Elle s’était mise à pleurer fébrilement en marmonnant :

« Je suis tellement laide… Mon nouveau visage… Rendez le moi, je vous en supplie… Je … Je vous donnerais ce que vous voulez mais je veux mon visage… C’est vital ! »

Marianne était une femme à l’apparence faible, là, on avait surtout l’impression qu’il s’agissait d’une victime brisée, qui n’avait pas su se relever alors que la réalité était bien plus horrible. Oui c’est vrai, elle était brisée, mais elle était devenu une meurtrière sanguinaire, violente, brutale et sans aucune retenue lors de ses meurtres bestiaux. Néanmoins, obsédée par la beauté, elle avait perdu ses repères et demeurait assez facile à manipuler. Non pas qu’elle était idiote ou qu’elle ait un esprit déficient seulement voilà, elle était simplement obnubilé par sa folie.
Elle était restée une belle femme, il fallait le reconnaitre, seulement les cicatrices qui découpaient son visage lui donnaient des airs de poupée en porcelaine cassée, abîmée… C’était surtout une femme désespérée.




Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

may be a mutant
be careful




MessageSujet: Re: Don't look at me! Ft. Slade Wilson

Revenir en haut Aller en bas
 

Don't look at me! Ft. Slade Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ϟ A CITY OF EVIL 2.0 :: Les archives :: Archives ACOE v1.0 :: RP's Archivés-
Sauter vers: